Sarcelle à ailes bleues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Sarcelle soucrourou ou Sarcelle à ailes bleues (Anas discors) est une espèce de canard de surface de la famille des Anatidae. C'est un oiseau américain qui peut exceptionnellement être aperçu en Europe[1].

Description[modifier | modifier le code]

Mâle et femelle au Marais Léon-Provancher

Le plumage de l'espèce ressemble beaucoup à celui du Canard bridé. On la reconnaît parmi les autres Anatinae grâce à ses pattes jaunes caractéristiques. Le mâle adulte possède une tête gris-bleu avec un croissant blanc sur la joue, un corps brun clair avec une tache blanche à l'arrière et une queue noire. La femelle adulte est brune tachetée. Les deux sexes ont des miroirs bleus sur les ailes. En vol, leurs ailes se rabattent particulièrement vite.

Communication[modifier | modifier le code]

Le mâle émet des sifflements qui peuvent être repris par le couple. La femelle pousse des « quack » doux et haut perchés.

Dickcissel d'Amérique mâle perché sur un poteau métallique, chantant cou tendu et bec ouvert.

Chants et appels

Fichiers multimédia sur Commons :
Enregistrement 1 :

Écouter la Sarcelle à ailes bleues
sur xeno-canto

Répartition[modifier | modifier le code]

Ce sont des oiseaux qui migrent en bandes vers l'Amérique centrale ou du Sud. Ils peuvent parcourir de très grandes distances y compris au-dessus de la surface des eaux.

Habitat[modifier | modifier le code]

Ils nichent dans les marais et les étangs de l'Amérique du Nord et du Centre. Le nid est une dépression bordée d'herbe, généralement entourée de végétation.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Ces oiseaux s'alimentent en filtrant les eaux peu profondes. Ils se nourrissent principalement de végétaux, leur régime alimentaire peut inclure des mollusques et des insectes aquatiques.

Systématique[modifier | modifier le code]

Taxonomie et dénomination[modifier | modifier le code]

Georges-Louis Leclerc de Buffon utilise le terme de soucrourou pour désigner ces sarcelles, il affirme que ce terme est originaire de Guyane[2].

Phylogénie[modifier | modifier le code]

La phylogénie de l'espèce est disputée depuis longtemps. Certains auteurs[Qui ?] la pensent même autrefois proche de la sarcelle d'été. Des analyses de l'ADN de l'espèce révèlent que celui-ci est quasiment identique à celui de la sarcelle cannelle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Séries temporelles », Anas discors, INPN
  2. (fr) Buffon, « La sarcelle soucrourou. Dixième espèce. », HISTOIRE NATURELLE, GÉNÉRALE ET PARTICULIÈRE, AVEC LA DESCRIPTION DU CABINET DU ROI. Tome Vingt-quatrième.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :