Santos Colón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Santos Colon)
Aller à : navigation, rechercher

Santos Colón, né Ángel Santos Colón Vega (Sabana Grande (Porto Rico) 1er novembre 1922 - 21 février 1998, était un chanteur de salsa et crooner portoricain, né à Sabana Grande et qui a grandi à Mayagüez. Il était surnommé, "L'Homme à la voix d'or", ou Santitos Colón.

Santos Colón est né à Sabana Grande, mais a déménagé à Mayagüez. Dans sa jeunesse il était chanteur amateur. Il a occasionnellement collaboré avec Lester Cole, l'un des frères du compositeur Roberto Cole, et du futur maire de Mayagüez Benjamin Cole, se dénommant tour à tour «El Dúo Juvenil» et «El Dúo Azul". Plus tard, il rejoint l'orchestre de Frank Madera (de 1939 à 1944), mais uniquement en journée, car il était trop jeune pour rejoindre le groupe en soirées.

Dans le même temps, Mon Rivera forme avec Germán Vélez (futur père de la chanteuse internationale Wilkins Vélez et du journaliste Bruni Vélez) «El Dúo Huasteco». Santos Colón, Mon Rivera et Germán Vélez feront une tournée en trio sur l'ouest de Porto Rico.

Il part ensuite à San Juan où il jouera avec le pianiste William Manzano pendant quelques mois.

Ensuite il rejoint le trompettiste Miguelito Miranda pour faire partie de son orchestre. Il enregistre avec cet orchestre son premier disque en 1948, dont le grand succès est le boléro “Dímelo” .

En 1949, il devient un des chanteurs (avec Gilberto Monroig) de l’orchestre Tropicana dirigé par le pianiste Rafael Elvira. En 1950, il part tenter sa chance à New York et intègre l’orchestre du trompettiste Jorge López pendant deux ans.

De 1952 à 1953, Colon passe par les orchestres du saxophoniste espagnol Tony Novo et de José Curbelo. Recommandé par Willie Bobo et Mongo Santamaría, il finit par intégrer l’orchestre de Tito Puente pour remplacer Gilberto Monroig, pour douze ans (il a notamment chanté sur Oye Como Va), chantant parfois aussi avec la Fania All Stars.

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Santos Colos a été mieux connu ensuite en solo en tant que chanteur de boléros et de reprises en espagnol de standards en anglais, souvent enregistrées avec un orchestre d'accompagnement. Sa chanson phare est "Niña" .

Entourage[modifier | modifier le code]

Ses parents étaient Francisco Vega et Felicita Colón. Avec sa femme, Judy, il a eu trois fils Santos, George et Hector (décédé d'une maladie du foie en juillet 1998) et une fille, Diana Vega Namer. Sa famille réside désormais à Sarasota, en Floride.

Discographie solo[modifier | modifier le code]

  • 1969 : “A Portrait Of Santos Colon” (Fania - LP-359)
  • 1982 : “Para Recordar” : collection de boléros et reprise de “Feelings” de Morris Albert.
  • 1994 : “Mis Grandes Éxitos En El Bolero De Amor” (Disco Hit-8024)
  • 1994 : “El Bolero De Amor Vol. II” (Disco Hit-8062)
  • 1998 : “Un Santo Para La Historia” (Disco Hit-8143)