Santo Prunati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Santo Prunati (Vérone, 1652 ou 165627 novembre 1728) est un peintre italien du baroque, actif principalement à Vérone à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Santo Prunati a commencé ses études auprès d'un peintre du nom Voltolino et a poursuivi avec Biagio Falcieri.

À l'âge de 19 ans, il partit pour Vicence afin de peindre le chœur de San Jacopo et un retable de Saint Antoine pour l'église de San Felice. Il se rendit ensuite à Venise pour travailler dans l'atelier de Johann Karl Loth, dit le Carlotto, ainsi qu'à Bologne (où il a peint dans diverses églises), à Turin (où il a décoré le palais du marquis de Pianezza) et à Bergame.

Une Cène peinte à l'origine pour l'église Saint-Thomas Apôtre, a été trouvée dans le musée de Vérone. Il peint une Sainte Famille avec Sainte Anne,saint Jean-Baptiste enfant et le donateur Dal Pozzo pour l'abside de l'église de San Lorenzo à Vérone.

Son fils, Michelangelo Prunati était aussi un peintre.

Parmi ses élèves, on note Antonio Mela, Felice Torelli, Giovanni Battista Rubini, Felice Cappelletti et Giambettino Cignaroli.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Moïse sauvé des eaux
  • Cène, musée de Vérone
  • Sainte Famille avec sainte Anne, abside, église de San Lorenzo, Vérone
  • Saint Jean-Baptiste enfant

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Bryan, Dictionary of Painters and Engravers, Biographical and Critical (Volume II L-Z), Walter Armstrong & Robert Edmund Graves,‎ 1889 (réimpr. George Bell et fils), page 327 p. (présentation en ligne)
    York St. #4, Covent Garden, Londres ; Original de Fogg Library, numérisé le 18 mai 2007
  • (it) Cesare Bernasconi, Studi sopra la storia della pittura italiana dei secoli XIV e XV e della scuola pittorica veronese dai medi tempi fino tutto il secolo XVIII,‎ 1864 (réimpr. Googlebooks), page 371 p.
  • (it) Diego Zannandreis, Le vite dei pittori, scultori e architetti veronesi, Giuseppe Biadego,‎ 1891 (réimpr. Stabilimento Tipo-Litografico G. Franchini, Verona), page297-298 p. (présentation en ligne)
    Numérisé par Googlebooks depuis l'Université de Californie copie du 22 février 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • x

Sources[modifier | modifier le code]