Santa Luzia (Cap-Vert)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Santa Luzia.
Santa Luzia
Carte topographique de Santa Luzia.
Carte topographique de Santa Luzia.
Géographie
Pays Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert
Archipel Cap-Vert
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 16° 45′ 41″ N 24° 44′ 38″ O / 16.761389, -24.743889 ()16° 45′ 41″ N 24° 44′ 38″ O / 16.761389, -24.743889 ()  
Superficie 35 km2
Point culminant Topona (397 m)
Géologie Île volcanique
Administration
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Fuseau horaire UTC-1

Géolocalisation sur la carte : Cap-Vert (relief)

(Voir situation sur carte : Cap-Vert (relief))
Santa Luzia
Santa Luzia
Îles du Cap-Vert

Santa Luzia est la plus petite des îles de Barlavento situées au nord de l'archipel du Cap-Vert. Elle se trouve au sud-est de l'île de São Vicente – dont elle est séparée par le canal de Santa Luzia[1] – et à l'ouest des îlots de Branco et Raso, et surtout de l'île de São Nicolau. Dépourvue d'arbres et d'eau, elle est aujourd'hui inhabitée.

Relief[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du nord de l'île

L'île est plus élevée au nord-est et au centre. Elle culmine au monte Topona (397 m), au centre de l'île. Au nord, le principal sommet est le monte Agua Dolce (315 m). La partie orientale de l'île est basse, à l'exception du monte Creoulo (85 m) à son extrémité[1].

L'île a le statut de réserve naturelle grâce à la diversité de sa faune et de sa flore – dont quelques espèces endémiques[2].

Peuplement[modifier | modifier le code]

L'île n'a jamais été colonisée durablement[3]. Quelques ruines témoignent de la présence temporaire de bergers. Au début du XIXe siècle, la famille Dias de São Nicolau y possédait de nombreuses mules, mais la sévère sécheresse des années 1831-1833 eut raison du cheptel. Quelques années plus tard, un régisseur, quelques bergers avec des chevaux, des juments et des ânes y furent envoyés[3]. On récoltait aussi du coton et de l'orseille à Santa Luzia et les eaux étaient considérées comme très poissonneuses. Aujourd'hui, l'île est déserte, mais des pêcheurs en provenance de São Vicente s'y rendent de temps en temps.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b (pt) « Ilha de Santa Luzia », in NGA Sailing Directions-Enroute: 2008 West Coast of Europe and Northwest Africa, Griffes, National Geospatial-Intelligence Agency, ProStar Publications, 2009 (11 e éd.), p. 182 (ISBN 9781577858850) [1]
  2. (pt) « Ilha de Santa Luzia », Áreas protegidas, Cabo Verde [2]
  3. a et b (fr) Armand d'Avezac et Eugène de Froberville, Îles de l'Afrique. L'univers : Histoire et description de tous les peuples, Firmin-Didot, Paris, 1848, p. 214

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Richard A. Lobban Jr et Paul Khalil Saucier, « Santa Luzia », Historical dictionary of the Republic of Cape Verde, Scarecrow Press, Lanham, Maryland ; Toronto ; Plymouth, 2007, p. 204 (ISBN 978-0-8108-4906-8)
  • (fr) Michel Lesourd (dir.), « Santa Luzia », in Le Cap-Vert, les Éd. du Jaguar, Paris, 2006, p. 215 (ISBN 978-2-86950-408-0)
  • (fr) Sabrina Requedaz et Laurent Delucchi, « Santa Luzia, l'île déserte », in Cap-Vert, Éditions Olizane, Genève, 2011 (6e éd.), p. 303-305 (ISBN 978-2-88086-394-4)

Liens externes[modifier | modifier le code]