Santa Cruz de La Palma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Santa Cruz de La Palma
Blason de Santa Cruz de La Palma
Héraldique
Drapeau de Santa Cruz de La Palma
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Canaries Îles Canaries
Province Province de Santa Cruz de Tenerife Province de Santa Cruz de Tenerife
District judic. (3 mai 1493 sous le nom de Villa de Apurón)
Maire Juan Ramón Felipe San Antonio (CC)
Code postal 38700
Démographie
Gentilé santacrucero, ra
Population 17 084 hab. (2009)
Densité 394 hab./km2
Géographie
Coordonnées 28° 41′ 00″ N 17° 46′ 00″ O / 28.683334, -17.76667 ()28° 41′ 00″ Nord 17° 46′ 00″ Ouest / 28.683334, -17.76667 ()  
Altitude 4 m
Superficie 4 338 ha = 43,38 km2
Divers
Saint patron San Miguel Arcángel

Nuestra Señora de Las Nieves (commune et île) Santa Catalina de Alejandría y Santa Águeda (cité)

Localisation
Localisation de Santa Cruz de La Palma

Géolocalisation sur la carte : Îles Canaries

Voir sur la carte Îles Canaries administrative
City locator 14.svg
Santa Cruz de La Palma
Liens
Site web Site de Santa Cruz

Santa Cruz de La Palma est une ville espagnole de la province de Santa Cruz de Tenerife située dans les îles Canaries, sur la côte est de l'île de La Palma dont elle est la capitale et la plus grande ville.

La ville couvre une superficie de 43,38 km². Son point le plus haut, 300 m, est San Pedro. Sa population est de 17.788 habitants (estimation 2005) pour une densité de 411h/km².

Place d'Espagne (Plaza de España)

Histoire[modifier | modifier le code]

Santa Cruz de La Palma fut fondée le 3 mai 1493 par Alonso Fernández de Lugo. Elle était alors située au bord d'une rivière, près d'une grotte nommée Tedote (aujourd'hui Cueva de Carías, au nord de la ville). Appelée Villa del Apurón, la ville était un port sur la route maritime vers les Amériques et exportait des produits de l'île comme la canne à sucre. Santa Cruz de La Palma fut attaquée et détruite par des pirates. Elle fut reconstruite et fortifiée afin de la protéger d'attaques futures. Parmi les plus célèbres fortifications, on trouve Castillo de Santa Catalina et Castillo de la Virgen.

Lors de la montée du fascisme en Espagne et de la guerre civile en 1936, Santa Cruz de La Palma résista et resta fidèle aux républicains jusqu'à l'arrivée des canonniers Canalejas le 25 juillet.

Lors de la transition démocratique de 1975 et des élections libres de 1979, la ville fut l'une des premières à élire un maire communiste du PCE.

Divisions[modifier | modifier le code]

La ville est divisée en 9 barrios:

  • La Luz
  • San Telmo
  • San Sebastián
  • El Puente
  • Benahoare
  • La Alameda
  • La Calle Real
  • El Pilar
  • El Marquito

Et à la périphérie:

  • Velhoco
  • Las Nieves
  • La Dehesa
  • La Encarnación
  • El Planton
  • El Carmen
  • Mirca

Villes et villages de la commune[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses figure le nombre d'habitants de chaque village en 2007[1].

  • Santa Cruz de la Palma (14.160)
  • Miranda (1.039)
  • Lomo del Centro (252)
  • Velhoco (111)
  • Juan Mayor (198)
  • Cuesta del Llano de la Cruz (198)
  • Lomo Espanta (157)
  • Los Alamos (145)
  • El Planto (130)
  • Las Tierritas (118)
  • Llano Grande (104)
  • El Pocito (97)
  • Las Toscas (67)
  • El Morro (72)
  • Roque de Arriba (74)
  • Barranco del Rio (50)
  • La Verada (68)
  • La Portada (74)
  • Candelaria (58)
  • Las Nieves (19)
  • Lomo de los Gomeros (12)
  • El Dorador (9)
  • El Fronton (5)
  • Las Lajitas (16)

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Année Population Densité
1900 11.000 -
1976 15.515 -
1980 18.000 -
1984 18.509 -
1991 17.205 -
1996 17.265 -
2001 17.265 401,51/km²
2002 18.228 -
2003 18.201 216,26/km²
2004 17.857 399,4/km²
2005 17.788 412,35/km².
2006 17.640 406,64/km².

Accès[modifier | modifier le code]

- Par bateau: des ferries relient la ville à Cadix, Los Cristianos, Santa Cruz de Tenerife et Arrecife.

- Par avion: l'aéroport de La Palma se trouve à un peu plus de 7 km au sud de la ville par la route LP-138 et l'autoroute LP-1.

Santa Cruz de La Palma vue depuis la mer

Notes et références[modifier | modifier le code]