Santa Cruise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Santa Cruise
Image illustrative de l'article Santa Cruise
Le Costa Allegra (devenu Santa Cruise) en juillet 2011.

Autres noms Annie Johnson (1969-1986)
Regent Moon (1986-1988)
Alexandra (1988-1990)
Costa Azzurra (1990-1992)
Costa Allegra (1992-2012)
Santa Cruise (2012)
Type Navire de croisière
Histoire
Lancement 29 avril 1969
Statut Détruit
Caractéristiques techniques
Longueur 187,69 m
Maître-bau 25,75 m
Tirant d'eau 8,20 m
Déplacement 7 391 DWT
Tonnage 28 430 GT
Propulsion 4 × 6R46 Wärtsilä diesel, 19 123 kW
Vitesse 19 nœuds
Ponts 8
Autres caractéristiques
Passagers 820 - 1 072
Équipage 450
Chantier naval Wärtsilä Drapeau de la Finlande Finlande
IMO 6916885

Le Santa Cruise était un ancien porte-conteneurs (l'Annie Johnson) reconverti en navire de croisière en 1992[1]. Il appartenait à la société Costa Croisières du groupe leader mondial des croisières la Carnival Corporation & plc.

C'était le plus ancien des navires de croisière de la compagnie italienne suite à la revente fin 2011 de son navire jumeau : le Costa Marina. Après son incident en février 2012[Lequel ?], il est revenu à Savone, en Italie, quelque temps, avant de partir jusqu'en octobre 2012 à Gênes. C'est ce mois-ci[Quand ?] que le Costa Allegra a été racheté par un chantier turc, et il fut donc amené sur une plage d'Aliağa, en Turquie afin d'y être démantelé[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le porte-conteneurs Annie Jonhson est construit par la société finlandaise Wärtsilä à Turku[3] pour la compagnie suédoise Rederi AB Nordstjernan. Il est mis à l'eau le 29 avril 1969 et livré à son client en décembre de la même année. De 1969 à 1986, il est exploité par la société suédoise puis revendu à une compagnie grecque Regency Cruises pour être transformé en bateau de croisière sous le nom de Regent Moon, tout comme son navire jumeau le Axel Johnson (futur Costa Marina), rebaptisé Regent Sun. Cette reconversion ne sera pas finalement mise en œuvre et le Regent Moon reste à quai à Perama en Grèce jusqu'en 1990 lorsqu'il est vendu en 1988 à Costa Croisières par son nouveau propriétaire la Compania Naviera Panalexandra. Costa Croisières met en œuvre à Gênes la reconversion du bateau, qui est achevée en juillet 1990.

Le 27 février 2012, à proximité de l'archipel Alphonse aux Seychelles, un incendie se déclare dans la salle des générateurs électriques du paquebot qui transporte 636 passagers et 413 membres d'équipage[4]. Le feu est maîtrisé, mais prive le navire de propulsion et d'électricité[5] qui part alors à la dérive en direction des Seychelles. Cet accident intervient à peine un mois et demi après le naufrage du Costa Concordia, un autre navire de la société Costa Croisières.

Le Costa Allegra est remorqué le lendemain matin par le Trevignon, un thonier-senneur français, basé à Concarneau, propriété de la Compagnie française du thon océanique (CFTO), en direction de Mahé aux Seychelles[6] avec le thonier Talenduic, de la même compagnie, dérouté sur le Costa pour servir de soutien au premier bateau[7]. Selon l'armateur, tous les passagers sont en bonne santé.

Démolition[modifier | modifier le code]

Devant l'ampleur des réparations, Costa Croisières sort le Costa Allegra de sa flotte[8]. Le navire voit sa cheminée devenir blanche et abandonne le nom Costa Allegra pour Santa Cruise[9]. Il est échoué à Aliaga, Turquie et détruit[10].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Quand le Costa Allegra était… un porte-conteneurs », Ouest France,‎ 2012 (consulté le 28 février 2012)
  2. « Le Costa Allegra termine chez les ferrailleurs turcs », sur Journal Mer et Marine 13/11/2012.
  3. Les métamorphoses du Costa Allegra dans Le Figaro du 28 février 2012.
  4. Un navire Costa à la dérive aux Seychelles, Le Figaro, 27 février 2012.
  5. « Un navire de Costa dérive et lance un SOS », Le Matin,‎ 2012 (consulté le 27 février 2012)
  6. Seychelles : le Costa Allegra remorqué par un thonier français vers Mahé, Le Parisien, 28 février 2012.
  7. Costa Allegra. Un thonier de Concarneau remorque le paquebot en détresse dans Le Télégramme du 28 février 2012.
  8. « Costa va se séparer de l’Allegra », sur Met et Marine.
  9. Fiche technique du Santa Cruise, sur MarineTraffic.com.
  10. L'histoire du Costa Allegra, sur Histoires De Navires 2.

Sur les autres projets Wikimedia :