Santa Catarina (municipalité du Cap-Vert)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Santa Catarina (homonymie).
Paysage typique de Santa Catarina

La municipalité de Santa Catarina est une municipalité (concelho) du Cap-Vert, située au centre-ouest de l'île de Santiago, dans les îles de Sotavento. Son siège se trouve à Assomada, important pôle commercial qui a accédé au statut de ville (cidade) le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Localisation

Le , l'administrateur colonial portugais Manuel António Martins, alors gouverneur du Cap-Vert, décide de transférer le siège du concelho de Ribeira Grande (aujourd'hui Cidade Velha) à Picos (Achada Igreja), dans la paroisse (freguesia) de São Salvador do Mundo, donnant ainsi naissance au concelho de Santa Catarina[2].

À la fin du XIXe siècle le territoire de Santa Catarina était plus étendu qu'aujourd'hui. La création du concelho de Tarrafal au nord de l'île en 1917 l'ampute d'une partie de sa superficie[3]. En février 2005 une réforme administrative transforme cinq freguesias en concelhos, dont São Salvador do Mundo qui est détaché de Santa Catarina[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2010, la municipalité comptait 43 297 habitants[5].

Économie[modifier | modifier le code]

Les principales ressources de Santa Catarina proviennent de l'agriculture, du commerce et du tourisme.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Par son caractère montagneux, Santa Catarina offre de multiples possibilités de randonnées, notamment dans le massif du Pico da Antónia – le point culminant de Santiago –, ou dans celui de la Serra Malagueta. Parmi les autres destinations prisées figurent le village côtier d'Achada Leite, la grotte à deux ouvertures d'Águas Belas, le plus gros et le plus ancien fromager (Ceiba pentandra) du pays à Boa Entrada, l'église Santa Catarina do Mato, la maison où Amílcar Cabral, le père de l'indépendance, passa une partie de son enfance, la petite église Nossa Senhora da Graça de Chão de Tanque, les points de vue sur la côte depuis Figueira des Naus ou sur le Monte Tagarrinho et la Ribeira dos Engenhos depuis Palha Carga, la plage de Porto Rincão ou encore Ribeira da Barca, le plus grand village de pêcheurs de Santa Catarina, ancien port commercial aujourd'hui apprécié des baigneurs.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Cidade de Assomada [1]
  2. (pt) « Discurso PM, Dr. José Maria Pereira Neves, na Cerimónia de Inauguração da Universidade de Santiago », Assomada, 16 février 2009 [2]
  3. (pt) « História », Câmara Municipal do Tarrafal [3]
  4. (fr) « Un État unitaire décentralisé », Ambassade de France à Praia [4]
  5. (en) GeoHive [5]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (de)(en)(fr)(pt) Benvindos a Santa Catarina, Municipalité de Santa Catarina/Peace Corps, 2002, 92 p. + cartes Document utilisé pour la rédaction de l’article

Lien externe[modifier | modifier le code]