Sant Joan les Fonts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sant Joan les Fonts
Blason de Sant Joan les Fonts
Héraldique
Pont médiéval
Pont médiéval
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Catalogne
Province Gérone
Comarque Garrotxa
Maire Joan Espona (CiU)
Code postal 17857
Démographie
Gentilé Santjoanenc, santjoanenca
Population 2 652 hab. (2008)
Densité 83 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 12′ 54″ N 2° 30′ 50″ E / 42.215, 2.51388942° 12′ 54″ Nord 2° 30′ 50″ Est / 42.215, 2.513889  
Altitude 342 m
Superficie 3 190 ha = 31,9 km2
Localisation
Localisation de Sant Joan les Fonts

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

Voir sur la carte administrative de Catalogne
City locator 14.svg
Sant Joan les Fonts

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Sant Joan les Fonts

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Sant Joan les Fonts
Liens
Site web Site officiel

Sant Joan les Fonts est une commune catalane de la comarque de la Garrotxa. Elle se trouve dans le Parc naturel de la Zone volcanique de la Garrotxa.

Géographie[modifier | modifier le code]

commune des Pyrénées située dans le parc naturel de la Zone volcanique de la Garrotxa

C'est la deuxième commune de la Garrotxa, par son nombre d'habitants, après Olot).

Sant Joan les Fonts se trouve à la croisée des routes qui unissent Gérone à Olot, d'une part, Figueres à Camprodon, d'autre part.

Lieux de peuplement[modifier | modifier le code]

  • Begudà
  • la Canya
  • Pla de Baix
  • Pla de Dalt
  • Sant Cosme
  • Sant Joan les Fonts

Histoire[modifier | modifier le code]

La première zone habitée apparaît au IXe siècle. Les séismes des années 1427 et 1428 détruisent la majorité des constructions. De sorte que la zone est reconstruite sur plusieurs localités de petite dimension. Cette reconstruction est freinée par la guerre civile au XVe siècle.

Le XVIIe siècle connaît une période de crise, accrue par la guerre de succession. La croissance démographique est ainsi bloquée jusqu'au XVIIIe siècle, avec l'arrivée d'immigrants sur la municipalité d'Olot et ses environs.

La grande guerre entraîne une nouvelle baisse de la population, chute qui se poursuit progressivement au cours du XIXe siècle. En particulier, l'épidémie de choléra fait des ravages en 1854.

Malgré la guerre civile de 1936 et la dictature franquiste, le XXe siècle connaît une revitalisation économique et sociale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2004 2006
2 821 2 745 2 719 2 660 2 652


Économie[modifier | modifier le code]

L'industrie est le secteur économique le plus important de la commune.

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

Église de l'ancien monastère

Monastère de Sant Joan les Fonts[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un ancien prieuré dépendant de Saint Victor de Marseille, puis de Sant Pere de Besalú jusqu'en 1592 et de Sant Pere de Camprodon jusqu'en 1835.

Déclarée monument national, l'église est de facture romane avec trois nefs. La partie centrale est en demi-cercle et les nefs latérales sont en quart de cercle.

Pont médiéval[modifier | modifier le code]

Construit en pierre volcanique, le pont médiéval enjambe le fleuve Fluvià, unissant le centre du bourg avec sa nouvelle église et le quartier de Castanyer.

Tour de Canadell[modifier | modifier le code]

Fortification située sur la montagne de Vivers. Elle domine la plaine de la Garrotxa, à savoir Besalú, la vallée d'Olot et celle de Bianya.

La Tour de Canadell est une construction carrée de quatre étages, avec terrasse et des meurtrières sur les quatre faces. Elle était anciennement entourée d'une muraille.

Estada de Juvinyà[modifier | modifier le code]

Estada de Juvinyà

Construction civile de style roman très ancien, située au bord du fleuve. Il s'agit d'une maison de maître fortifiée avec deux corps, la tour de défense et la demeure. Elle fut déclarée monument provincial en 1972.

Moulin Fondo[modifier | modifier le code]

Intéressant pour son archéologie industrielle, mais également pour la coulée de lave sur laquelle fut bâtie l'ancienne écluse la Reformada.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Festivités[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :