Sans arme, ni haine, ni violence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sans arme, ni haine, ni violence est un film français réalisé en 2007 par Jean-Paul Rouve, qui est sorti le 16 avril 2008.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1977 à Nice. Albert Spaggiari est arrêté par la police, emmené dans le bureau du juge d'instruction pour y être interrogé, mais il réussit à s'évader du bureau en sautant par la fenêtre. Huit mètres plus bas, il atterrit sur une voiture et s'enfuit à moto. On n'entendra plus parler de lui. Il part pour l'Amérique du Sud où il fera de nouvelles rencontres, notamment un mystérieux journaliste qui vient l'interviewer dans sa retraite dorée…

Équipe technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le premier restaurant dans lequel Goumard réalise l’interview de Spaggiari est le Robines dos bosques (Robins des bois).

Parmi les gags du générique de fin : « Et pour la première fois pas à l'écran, Gérard Depardieu. » Ce dernier fait une brève apparition dans le rôle d'authentique parrain marseillais, dont le nom ne pouvait cependant être cité sous peine d'un procès avec l'intéressé. Jean-Paul Rouve a donc décidé que le visage du comédien incarnant le personnage n'apparaîtrait pas à l’écran, et a proposé à Gérard Depardieu de jouer le rôle[1].

Le micro apparaît plusieurs fois à l'écran.[réf. nécessaire]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]