Sangha-Mbaéré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sangha-Mbaéré
Localisation de la Sangha-Mbaéré en République centrafricaine
Localisation de la Sangha-Mbaéré en République centrafricaine
Administration
Pays Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Préfecture Sangha-Mbaéré
chef-lieu Nola
Sous-préfectures Nola, Bambio, Bayanga
Démographie
Population 101 074 hab. (2003)
Densité 5,2 hab./km2
Groupes ethniques Bantous, Pygmée
Géographie
Coordonnées 3° 30′ N 16° 05′ E / 3.5, 16.0833333333333° 30′ Nord 16° 05′ Est / 3.5, 16.083333333333  
Superficie 1 941 200 ha = 19 412 km2


Sangha-Mbaéré est l’une des deux préfectures économiques de République centrafricaine. Elle tient son nom de la rivière Sangha, qui la traverse à l’ouest, et de la rivière Mbaéré qui la borde à l’est. Sa superficie est de 19 412 km² pour une population de 101 074 habitants en 2003[1]. Son chef-lieu est Nola.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Située à l’extrême sud-ouest du pays, elle est limitée par les préfectures de Mambéré-Kadéï au nord, de Lobaye au nord-est, et par les frontières nationales avec la République du Congo au sud-est, et le Cameroun à l’ouest.

Villes et lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Sous-préfecture de Nola :
    • Adoumandjali
    • Baboungué
    • Katakpo
    • Komassa
    • Kossindi
    • Lopo
    • Mboussa
    • Motao
    • Nabondo
    • Ngama
    • Nola
    • Ouodo
    • Salo
    • Yamando

Administration[modifier | modifier le code]

La Sangha-Mbaéré constitue avec la Nana-Mambéré et la Mambéré-Kadéï, la région de l’Équateur, numéro 2 de la République centrafricaine[2] .

Communes[modifier | modifier le code]

La Sangha-Mbaéré est divisée en trois sous-préfectures et cinq communes[3] :

  • Sous-préfecture de Bambio :
    • Mbaéré

Les cinq communes de la Sangha-Mbaéré totalisent 144 villages ou quartiers.

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population[modifier | modifier le code]

Selon les trois recensements de 1975, 1988 et 2003, la population de la préfecture de Sangha-Mbaéré a évolué de la façon suivante :

Population 1975 1988 2003
Sangha-Mbaéré 57 147 61 093 101 074

Environnement[modifier | modifier le code]

Le territoire de la préfecture est couvert par la forêt du Bassin du Congo. La réserve spéciale de Dzanga-Sangha, dans la pointe sud de la Sangha-Mbaéré constitue la zone tampon du Parc national Dzanga-Ndoki. Ce parc national de 122 000 ha est associé au complexe transfrontalier consacré à la conservation de la nature du Trinational de la Sangha, inscrit au patrimoine mondial depuis le 6 juillet 2012[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.stat-centrafrique.com/Donnees/donnees%20structurelles/demographie/population%20prefecture.htm
  2. loi 96.013 du 13 janvier 1996, portant création des régions
  3. http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/Atlas_2013_CAR_0426.pdf
  4. http://www.brazza.culture.fr/fr/missions/sangha.htm
  5. Traité Maroc-Congo du 4 novembre 1911 entre l’empire allemand et la République Française
  6. Loi 60-179 du 23 janvier 1961 portant création des préfectures et des sous-préfectures sur le territoire de la République Centrafricaine
  7. http://whc.unesco.org/fr/list/1380