Sandy Casar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sandy Casar
Image illustrative de l'article Sandy Casar
Sandy Casar, maillot blanc sur le Tour de France 2004.
Informations
Nom Casar
Prénom Sandy
Date de naissance 2 février 1979 (35 ans)
Pays Drapeau de la France France
Spécialité Grimpeur
Équipe professionnelle
2000-06.2010
07.2010-2011
2012
01-06.2013
06.2013-12.2013
La Française des Jeux
FDJ
FDJ-BigMat
FDJ
FDJ.fr
Principales victoires
3 étapes de grands tours
Tour de France (3 étapes)

Sandy Casar, né le 2 février 1979 à Mantes-la-Jolie, est un coureur cycliste français. Professionnel de 1999 à 2013, il a effectué toute sa carrière au sein de l'équipe dirigée par Marc Madiot, la FDJ.fr. Vainqueur notamment de trois étapes du Tour de France, ce francilien d'origine s'est aussi classé sixième du Tour d'Italie 2006 et deuxième du Paris-Nice 2002.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sandy Casar est membre de La Française des Jeux depuis le début de sa carrière. Il passe professionnel en 2000 après un passage dans l'équipe Jean Floch/Mantes chez les amateurs.

Il se révèle sur Paris-Nice en 2002 qu'il achève à la deuxième place à 23 ans. Prouvant ses capacités de grimpeur, il remporte l'année suivante une étape du Tour de Suisse. Il se distingue surtout dans des courses par étapes comme le Tour d'Italie (13e en 2003, 6e en 2006) ou le Tour de France (16e en 2004). Lors du Tour d'Italie 2006, il termine pour la première fois dans les 10 premiers d'un grand tour en profitant d'une très longue échappée. Il porte de la 6e à la 15e étape le maillot blanc de meilleur jeune sur le Tour de France 2004, sans toutefois en être le leader (Voeckler leader du classement portait également le maillot jaune). Il remporte la Route du Sud en 2005, la seule course à étapes à son palmarès.

Le 27 juillet 2007, en tentant de revenir sur une échappée dans le Tour, il est victime avec Frederik Willems d'une chute à la suite d'une collision avec un labrador noir qui traversait la route. Il parvient malgré tout à rejoindre à nouveau la tête de course en compagnie de Axel Merckx. Finalement, il remporte cette 18e étape au sprint devant Axel Merckx, Laurent Lefèvre et Michael Boogerd[1]. Outre sa victoire, il collectionne les deuxièmes places sur les étapes du Tour. En 2005, il termine deuxième des 12e et 19e étapes (devancé par David Moncoutié et Giuseppe Guerini), en 2007 de l'étape 10 (remporté par Cédric Vasseur), en 2008 de l'étape 16 (victoire de Cyril Dessel), en 2009 de la 8e étape remportée par Luis León Sánchez et en 2010 de la 16e étape remportée par Pierrick Fédrigo.

En 2009, il se classe 11e du Tour de France et est déclaré vainqueur de la 16e étape après déclassement de Mikel Astarloza pour dopage.

En 2010, il gagne la 9e étape du Tour de France en devançant au sprint Luis León Sánchez et Damiano Cunego à Saint-Jean-de-Maurienne, après une échappée partie dès le deuxième kilomètre[2].

En 2011, il s'impose dans la semi-classique Paris-Camembert, course sur le podium de laquelle il est déjà monté à deux reprises. Il se classe aussi troisième du Tour du Finistère.

Handicapé par des problèmes physiques, il annonce le 6 septembre 2013 qu'il met un terme à sa carrière professionnelle[3]. Au mois de novembre de la même année il est fait chevalier de l'ordre national du Mérite en même temps que Christophe Bassons[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sandy Casar à Lacaune avant le départ de la Route du Sud 2012.

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

11 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

5 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2004, le classement UCI concerne tous les coureurs ayant obtenu des points lors de courses du calendrier international de l'Union cycliste internationale (324 courses en 2004). En 2005, l'UCI ProTour et les circuits continentaux sont créés, ayant chacun leur classement. De 2005 à 2008, le classement de l'UCI ProTour classe les coureurs membres d'équipes ProTour en fonction des points qu'ils ont obtenu lors des courses du calendrier UCI ProTour, soit 28 courses en 2005, 27 en 2006, 26 en 2007. En 2008, le calendrier du ProTour est réduit à 15 courses en raison du conflit entre l'UCI et les organisateurs de plusieurs courses majeures. Les trois grands tours, Paris-Roubaix, la Flèche wallonne, Liège-Bastogne-Liège, le Tour de Lombardie, Tirreno-Adriatico et Paris-Nice ne sont donc pas pris en compte dans le classement ProTour 2008. En 2009 et 2010, un « classement mondial UCI » remplace le classement ProTour. Il prend en compte les points inscrits lors des courses ProTour et des courses qui n'en font plus partie, regroupées dans un « calendrier historique », soit au total 24 courses en 2009 et 26 en 2010. Ce nouveau classement prend en compte les coureurs des équipes continentales professionnelles. En 2011, l'UCI ProTour devient l'UCI World Tour et reprend dans son calendrier les courses qui l'avaient quitté en 2008. Il comprend 27 courses en 2011 et son classement ne concerne plus que les coureurs membres des 18 équipes ProTeam.

Sandy Casar apparaît pour la première fois au classement UCI en 2000. Il obtient son meilleur classement en 2008 : 46e.

Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Classement UCI[5] 542e 373e 138e 130e 79e
Classement ProTour[6] 146e 69e 95e 46e
Classement mondial UCI[7] 83e 69e[8]
UCI World Tour nc[9] 146e[10] nc[11]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Casar ravit les siens », sur RDS.ca,‎ 27 juillet 2007
  2. (fr) « Casar en joie, Schleck en jaune », sur l'équipe.fr,‎ 13 juillet 2010
  3. « Cyclisme : «Je préfère arrêter là», annonce Sandy Casar », sur leparisien.fr,‎ 6 septembre 2013 (consulté le 6 septembre 2013)
  4. « L'ordre du Mérite distingue 1.302 "illustres et anonymes" », sur tempsreel.nouvelobs.com,‎ 15 novembre 2013 (consulté le 17 novembre 2013)
  5. « 2005 UCI Road Rankings », UCI (consulté le 20 juillet 2010)
  6. « Classements ProTour », sur uciprotour.com (consulté le 20 juillet 2010)
  7. « Classement mondial UCI », sur uci.ch (consulté le 20 juillet 2010)
  8. « UCI World Ranking - 2010 », sur uci.ch (consulté le 9 juillet 2011)
  9. « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Final result », sur uci.html.infostradasports.com (consulté le 19 mai 2013)
  10. « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Final result », sur uci.html.infostradasports.com (consulté le 19 mai 2013)
  11. « UCI WorldTour Ranking - 2013 », sur uci.html.infostradasports.com (consulté le 15 octobre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :