Sandrine Piau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sandrine Piau

Naissance 5 juin 1965 (49 ans)
Activité principale Interprète
Genre musical Musique baroque
Instruments Soprano

Sandrine Piau est une cantatrice et harpiste française née le 5 juin 1965, spécialiste du répertoire baroque. Sa tessiture et son répertoire la classent parmi les soprano.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir rencontré William Christie au CNSM de Paris, où elle faisait ses études de harpe, Sandrine Piau est entrée dans le monde de la musique baroque et a collaboré avec les chefs les plus renommés dans ce répertoire : William Christie, Christophe Rousset, Hervé Niquet, Fabio Biondi, Gérard Lesne et bien d'autres. « Au départ, rien ne m’y prédestinait, d’autant plus que j’étais harpiste « moderne », je ne baignais pas du tout dans le baroque. William Christie, Christophe Rousset et tant d’autres ont clairement orienté ma vie musicale. De plus, ce milieu baroque était très perméable. Rencontrer un chef vous faisait entrer dans une sorte de famille et vous les rencontriez tous! », dit-elle en interview[1]. Mais la soprano a toujours refusé de se cantonner au baroque. Elle aborde notamment des rôles du répertoire classique : Weber et surtout Mozart où elle excelle, compositeur dont elle nourrit l'interprétation des œuvres de son expérience de baroqueuse : « il y a tous ces opéras seria qui sont moins souvent joués que la trilogie ou la Flûte enchantée. Des ouvrages comme Mitridate sont encore sur le modèle de l’opera seria haendélien avec des da capo, et les références au baroque ne peuvent qu’aider à la compréhension des ornements, écrits par Mozart », ajoute-t-elle[2]. Ce seront alors Servillia (La Clemenza di Tito), Pamina (Die Zauberflöte), Constance (Die Entführung aus dem Serail).

Également amoureuse d'un répertoire appartenant au vingtième siècle, elle ne fait que de rares incursions dans l'opéra du XIXe. Citons toutefois ses interprétations des rôles de Nanetta (Falstaff de Verdi), Wanda (La Grande-duchesse de Gérolstein d'Offenbach) et Sophie (Werther de Massenet). On la voit toutefois beaucoup plus aujourd'hui dans un répertoire plus récent : « j’enchaîne avec le Songe d'une nuit d'été de Britten puis Pelléas et Mélisande. J’ai également un Rosenkavalier en projet, donc des choses finalement très éclectiques. Hormis ce gros trou du XIXe siècle, tout m’interpelle ! [...] Prochainement, je vais chanter les Illuminations de Britten à Londres »[3].

En juillet 2014, Sandrine Piau interprète le rôle de Dalinda dans une nouvelle production du dramma per musica de Georg Friedrich Haendel Ariodante au Festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence.

Sandrine Piau se consacre également au lied et à la mélodie. Elle a enregistré des mélodies de Debussy avec Jos van Immerseel chez Naïve, et plus récemment l'album Évocation, fait de lieder et de mélodies de Debussy, Ernest Chausson, Richard Strauss, Zemlinsky, Charles Koechlin et Arnold Schoenberg, en compagnie de la pianiste Susan Manoff.

On peut lire un portrait de Sandrine Piau par Thomas A. Ravier dans "Sans le baroque, la musique serait une erreur" publié dans le numéro 127 de la revue L'infini aux éditions Gallimard (ISBN-13: 978-2070146048).

Discographie[modifier | modifier le code]

Intégrales d'opéra[modifier | modifier le code]

CD
  • Cavalli, L'Ormindo (l'Armonia), Les Paladins, dir. Jérôme Correas, Pas Classics
  • Haendel, Aci, Galatea e Polifemo (Aci), Le Concert d'Astrée, dir. Emmanuelle Haïm, Virgin
  • Haendel, Riccardo primo (Costanza), Les Talens Lyriques, dir. Christophe Rousset, L'Oiseau-Lyre
  • Haendel, Rodrigo (Esilena), Il Complesso Barocco, dir. Alan Curtis, Virgin
  • Haendel, Scipione (Berenice), Les Talens Lyriques, dir. Christophe Rousset
  • Haendel, Serse (Atalanta), Les Arts florissants, dir. William Christie, Virgin
  • Martin, Le Vin herbé (Iseult), RIAS-Kammerchor, Sharoun Ensemble, dir. Daniel Reuss, Harmonia Mundi
  • Mendelssohn, Ein Sommernachtstraum, dir. Philippe Herreweghe, Harmonia Mundi
  • Monteverdi, Il combattimento di Trancredi e Clorinda ; Madrigali guerrieri ed amorosi, Les Arts florissants, dir. William Christie, Harmonia Mundi
  • Mozart, Mitridate, re di Ponto (Ismène), Les Talens Lyriques, dir. Christophe Rousset, Decca
  • Mozart, Zaïde (Zaïde), Orchestre de Chambre de la Radio Néerlandaise, dir. Ton Koopman, Brillant Classics
  • Offenbach, La Grande-duchesse de Gérolstein (Wanda), Les Musiciens du Louvre, dir. Marc Minkowski, Virgin
  • Purcell, The Fairy Queen, Les Arts florissants, dir. William Christie, Harmonia Mundi
  • Rameau, Castor et Pollux (Vénus, une ombre, une planète), Les Arts florissants, dir. William Christie, Harmonia Mundi
  • Rameau, Les Indes galantes (Zaïre), Les Arts florissants, dir. William Christie, Harmonia Mundi
  • Rameau, Pygmalion (L'Amour), Les Arts florissants, dir. William Christie, Harmonia Mundi
  • Rameau, Pygmalion (La statue), Le Concert Spirituel, dir. Hervé Niquet, Vigin
  • Viardot, Cendrillon, Opera Rara
  • Vivaldi, Atenaïde (Atenaïde), Modo Antiquo, dir. Frederico Maria Sardelli, Naïve
DVD
  • Haendel, Serse (Atalanta), Les Talens Lyriques, dir. Christophe Rousset, TDK
  • Offenbach, La Grande-duchesse de Gérolstein (Wanda), Les Musiciens du Louvre, dir. Marc Minkowski, Virgin
  • Massenet, Werther (Sophie), Orchestre national du Capitole de Toulouse, dir. Michel Plasson, Virgin
  • Rameau, Les Paladins (Nérine), Les Arts florissants, dir. William Christie, Opus Arte
  • Monteverdi, L'incoronazione di Poppea (Amore,Damigella), Les Talens Lyriques, dir. Christophe Rousset, Opus Arte

Récital d'opéra[modifier | modifier le code]

  • Haendel, Opera seria, Les Talens Lyriques, dir. Christophe Rousset, Naïve
  • Haendel, Arie e duetti d'amore, Europa Galante, dir. Fabio Biondi, Opus 111
  • Mozart, Opera arias, Freiburg Baroque Orchestra, dir. Gottfried von der Goltz, Naïve
  • Vivaldi, Arie d'opera, Modo Antiquo, dir. Frederico Maria Sardelli, Naïve

Lied, Mélodie[modifier | modifier le code]

  • Franz Schubert, Le Pâtre sur le rocher, alto : Antoine Tamestit, piano : Markus Hadulla, Naïve V 5219 (2009)
  • Debussy, Mélodies, dir. Jos van Immerseel, Naïve
  • Debussy, Chausson, R. Strauss, Zemlinsky, Koechlin, Schoenberg, Evocation, piano : Susan Manoff, Naïve

Musique sacrée, Motets[modifier | modifier le code]

CD
DVD
  • Mozart, Airs sacrés, Les Talens Lyriques, dir. Christophe Rousset, Armide
  • Mozart, Messe du couronnement, Symphonique de la Radio de Vienne, dir. Bertrand de Billy, Euroarts

Divers[modifier | modifier le code]

Contributions[modifier | modifier le code]

  • Boccherini, Madrid, dir. Ophélie Gaillard, Ambroisie

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview de Sandrine Piau paru sur ResMusica.com
  2. ibid
  3. Ibid.