Sanchey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sanchey
Fort de Sanchey
Fort de Sanchey
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Épinal-Ouest
Intercommunalité Communauté de communes du Pays d'Olima et du Val d'Avière
Maire
Mandat
Gilles Dubois
2014-2020
Code postal 88390
Code commune 88439
Démographie
Gentilé Sanchéens
Population
municipale
839 hab. (2011)
Densité 152 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 10′ 24″ N 6° 21′ 50″ E / 48.1733333333, 6.3638888888948° 10′ 24″ Nord 6° 21′ 50″ Est / 48.1733333333, 6.36388888889  
Altitude 360 m (min. : 341 m) (max. : 456 m)
Superficie 5,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sanchey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sanchey

Sanchey est une commune française située dans le département des Vosges en région Lorraine.

Ses habitants sont appelés les Sanchéens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune de Sanchey s'étend sur 551 ha, borné au nord par les territoires des communes de Darnieulles et d'Uxegney, au sud-est par la commune de Les Forges, au sud-ouest par la commune de Renauvoid et au nord-ouest par la commune de Chaumousey. Il se situe à 8 km à l'ouest d'Epinal sur un sous-sol constitué en grande partie de grès bigarré.

L'altitude à la mairie est de 363 mètres.

La commune de Sanchey se compose actuellement du village de Sanchey, situé sur le versant d'un petit coteau, et d'une partie du hameau de Bouzey, l'autre partie étant réunie à Chaumousey.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la Révolution française, le Duc de Lorraine et le Chapitre de Remiremont avaient la haute justice au village de Sanchey. La basse et la moyenne justice appartenant à l'Abbé de Chaumousey et aux Seigneurs de Darnieulles. Quant au hameau de Bouzey, il appartenait à l'Abbaye de Chaumousey. Il est mentionné dans un titre de confirmation des biens de l'Abbaye en 1148.

Une partie de la commune (le hameau de Bouzey) fut dévastée lors de la catastrophe du réservoir de Bouzey. En avril 1895, la rupture du barrage de Bouzey, d'une hauteur de 18 mètres, a fait 87 morts dont 27 à Bouzey. Il s'agissait d'une rupture brusque, mais qui avait été précédée par l'apparition de fissures et de déformations importantes.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 1878 août 1895 Nicolas Dominique Demangel    
août 1895 juin 1896 Nicolas Joseph Méline    
juin 1896 décembre 1919 Nicolas Joseph Demangel    
décembre 1919 septembre 1952 Gilbert Duhoux    
septembre 1952 mai 1953 Marcel Huguenin    
mai 1953 août 1953 Victor Fournier    
août 1953 mars 1959 Gilbert Duhoux    
mars 1959 mars 1971 Lucien Dabel    
mars 1971 mars 1977 Jean Voirin    
mars 1977 mars 1983 Roger Thomas    
mars 1983 mars 1995 Claude Noirtin    
mars 1995 mars 2008 Claude Roch    
mars 2008 en cours Gilles Dubois    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 839 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
146 142 144 189 244 204 200 225 238
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
239 240 201 302 284 200 182 187 199
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
162 142 178 174 167 143 147 170 188
1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011 - -
262 502 668 692 765 786 839 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Étang de la Comtesse : la tourbière est située dans le fond
  • Le réservoir de Bouzey s'étend partiellement sur le territoire communal.
  • L'étang de la Comtesse. La partie amont de l’étang abrite une tourbière acide, milieu de grande valeur écologique. La tourbière et l’étang sont adaptés pour la découverte de la nature et la sensibilisation à l’environnement. Le site est en effet équipé d’un sentier de découverte et de panneaux signalétiques.
  • Le fort militaire de Sanchey.
  • L'église est partagée avec la commune de Chaumousey sur le territoire de laquelle elle se situe. Elle a été construite en 1877 dans un style néo-roman, sous le vocable de la Nativité de Notre-Dame. Elle dépend de la Paroisse Saint-Jean-Baptiste-de-l'Avière.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011