San San Nweh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

San San Nweh est une journaliste birmane, également écrivain et poète.

Première femme à travailler comme journaliste en Birmanie, elle est devenue rédactrice en chef de deux journaux (Gita Ppade-tha et Einmet-hpu).

Qualifié de dissidente, elle est emprisonnée pour une durée de dix ans en 1994 pour avoir tenu des “ propos anti-gouvernementaux ” à des journalistes français et pour avoir “ fourni des informations concernant la situation des droits de l’homme à un rapporteur spécial des Nations Unies pour la Birmanie. ” Elle est libérée en juillet 2001.

Le trophée Reporters sans frontières - Fondation de France, lui est attribué en 1999, mais il ne lui est remis qu'en 2002 par l'intermédiaire de Aung San Suu Kyi, car elle n'a pas été autorisée à sortir du pays pour le recevoir. En 2001 elle est décorée de la plume d'or de la liberté par l'AMJ (Association Mondiale des Journaux), en même temps que U Win Tin.

Liens externes[modifier | modifier le code]