San Salvador (volcan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir San Salvador.
San Salvador
Vue du San Salvador composé du Boqueron (à gauche) et du pic Picacho (à droite) avec la ville de San Salvador à ses pieds.
Vue du San Salvador composé du Boqueron (à gauche) et du pic Picacho (à droite) avec la ville de San Salvador à ses pieds.
Géographie
Altitude 1 959 m, Pic Picacho[1]
Coordonnées 13° 44′ 02″ N 89° 17′ 38″ O / 13.734, -89.294 ()13° 44′ 02″ Nord 89° 17′ 38″ Ouest / 13.734, -89.294 ()  
Administration
Pays Drapeau du Salvador Salvador
Départements San Salvador, La Libertad
Géologie
Roches Andésite, basalte[1]
Type Volcan gris
Activité Actif
Dernière éruption 1917
Code 1403-05=
Observatoire El Salvador Instituto de Ciencias de la Tierra

Géolocalisation sur la carte : Salvador

(Voir situation sur carte : Salvador)
San Salvador

Le San Salvador, en nahuatl Quezaltepeque, littéralement « montagne de l'oiseau quetzal », est un volcan du Salvador situé à onze kilomètres du centre de la capitale, San Salvador[1]. Une partie de la ville s'étend sur les flancs du volcan[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le volcan est composé du Boqueron, culminant à 1 893 mètres d'altitude, et du pic Picacho s'élevant à 1 959 mètres d'altitude[1]. L'ensemble a un diamètre de quinze kilomètres et s'élève à 1 300 mètres au-dessus des terrains environnants[1]. Le pic Picacho est ce qu'il reste d'un ancien volcan de plus de 3 000 mètres d'altitude qui a explosé il y a plus de 40 000 ans. Le Boqueron est plus jeune, son cratère sommital a été formé il y a plus de 800 ans et contenait un lac jusqu'à la dernière éruption de 1917.

On dénombre huit cratères ou maar dépendants du volcan de San Salvador. Les dernières activités volcaniques se sont effectuées sur les flancs ouest, soit à l'opposé de la capitale.

Le sommet peut être visité et est facile d'accès en voiture à partir de San Salvador. S'il est interdit aux touristes de descendre sans la présence d'un guide dans le cratère, il existe toutefois des cultures au fond de ce dernier.

Vue de l'intérieur du cratère du Boqueron contenant un petit cône volcanique.

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (fr) François Girault, Philippe Bouysse et Jean-Philippe Rançon, Volcans vus de l'espace, Paris, Nathan,‎ septembre 1998, 192 p. (ISBN 2092608290), p. 54