San Marco (Venise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir San Marco.
San Marco
Localisation du Sestière sur un plan de Venise
Localisation du Sestière sur un plan de Venise
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Type Sestière
Ville Venise
Démographie
Population 4 236 hab. (2007)
Langue(s) Italien
Géographie

San Marco est un des six sestieri de Venise dont il constitue le cœur depuis la fondation de la Sérénissime.

Géographie[modifier | modifier le code]

Isole di san marco.png

Sur toute sa limite nord-est, est et sud, le sestiere de San Marco est bordé du Grand Canal et du bassin de Saint-Marc. Il est limitrophe du sestiere de Cannaregio sur une courte distance le long du rio del Fontego dei Tedeschi, puis du sestiere de Castello au croisement de ce dernier canal avec le rio de la Fava. La limite suit alors ce canal vers le sud avant d'obliquer vers le sud-est (rio de San Zulian et rio del Palazzo) pour passer entre le palais des Doges et la prison des Plombs sous le pont des Soupirs.

Il comprend également l'île de San Giorgio Maggiore.

Le territoire fut subdivisé en seize contrade ou quartiers:

  1. Sant'Anzolo, autour de l'église Saint-Michel-Archange (it), détruite;
  2. San Basso, autour de l'église Saint-Basso (it) ;
  3. San Beneto, autour de l'église San Benedetto da Norcia ;
  4. San Bortolomio, autour de l'Église San Bartolomeo ;
  5. San Fantin, autour de l'église San Fantino ;
  6. San Luca, autour de l'Église San Luca Evangelista ;
  7. San Marco, autour de la Basilique Saint-Marc ;
  8. Santa Maria Zobenigo, autour de l'Église Santa Maria del Giglio ;
  9. San Maurizio, autour de l'église Saint-Maurice, déconsacrée ;
  10. San Moisè, autour de l'Église San Mosè ;
  11. San Paternian, autour de l'église San Paterniano ;
  12. San Salvador, autour de l'église Santissimo Salvatore ;
  13. San Samuel, autour de l'Église San Samuele ;
  14. San Vidal, autour de l'église San Vitale ;
  15. San Ziminian, autour de l'église Saint-Geminiano (it), détruite ;
  16. San Zulian, autour de l'église San Giuliano.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cœur de la Sérénissime, le sestiere de San Marco naît d'abord près du Rialto avant que le centre politique et judiciaire ne s'installe sur la place homonyme. Pendant plusieurs siècles, Venise est nommée Rivoalto Civitas, par référence au Rialto et le premier nom du sestiere est en réalité Rivoalto.

La place Saint-Marc naît autour des deux premières églises de la zone. L'église de San Geminiano, détruite par Napoléon en 1807 pour réunir les deux procuraties par le bâtiment qui prendra plus tard le nom d'aile napoléonienne. Le nom de San Marco provient de la dépouille du saint installée dans la basilique homonyme depuis 828, année où les pêcheurs Bon da Malamocco et Rustego da Torcello la dérobèrent à Alexandrie.

Venise, à l'aube de son histoire, était disputée entre le Patriarcat d'Aquilée et celui de Grado. Cette lutte eut pour conséquence le changement continuel de saint protecteur pour la cité lagunaire, chacune des deux villes en tenant pour son saint, Marc ou Théodore. Les deux statues des saints au sommet des colonnes de la Piazetta San Marco témoignent de cette dispute.

Églises et monuments[modifier | modifier le code]

San Marco est d'abord le siège de la célèbre basilique du même nom, mais possède aussi les très belles Santo Stefano et San Moisè. On trouve également San Salvador, San Bartolomeo, San Zulian, San Luca, San Beneto, San Fantin, Santa Maria del Giglio (Sainte-Marie-du-Lis). De l'autre côté du bassin Saint-Marc, flotte la sublime façade blanche de San Giorgio Maggiore et son campanile.

Le principal monument du sestiere est le palais des Doges (son annexe « carcérale » se trouvant dans le sestiere contigu de Castello) ainsi que l'ensemble monumental de la place Saint-Marc avec la tour de l'Horloge, le campanile, les procuraties et l'aile napoléonienne, qui hébergent le musée Correr et la Biblioteca Marciana ou Sansoviniana. Parmi les nombreux palais, on citera les palais Loredan, Grimani, Corner Spinelli, Mocenigo, Grassi, qui héberge la collection François Pinault, Corner della Ca' Grande, Gritti, Contarini-Fasàn, Tiepolo, et Giustinian, tous le long du Grand Canal, du Rialto à Saint Marc.

C'est encore dans le sestiere de San Marco que se trouvent l'escalier du Bovolo, l'ancien Théâtre San Moisè et le théâtre de La Fenice.

Liens externes[modifier | modifier le code]