San Isidro Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

San Isidro Club

Logo du San Isidro Club
Généralités
Fondation 14 décembre 1935
Couleurs Blanc, noir et azur
Stade Stade du S.I.C.
(3 000 places)
Siège Avenida Blanco Encalada 404
San Isidro (Buenos Aires), 1642
Argentine
Championnat actuel URBA
Président Eduardo Oderigo
Entraîneur Francisco Meyrelles
Site web sanisidroclub.com.ar
Palmarès principal
National[1] Championnat de l'URBA (24)
Nacional de Clubes (4)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Dernière mise à jour : 30 novembre 2010.

Le San Isidro Club est un club argentin de rugby à XV de San Isidro (province de Buenos Aires) en Argentine, membre de l'Unión de Rugby de Buenos Aires.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club a été fondé le 14 décembre 1935. Plusieurs joueurs et une partie de l'encadrement du Club Atlético San Isidro ont été écartés du club pour des divergences d'opinions, et ils partirent fonder le San Isidro Club (SIC). La partie entre le CASI et le SIC est depuis le derby le plus disputé de l'année, un des derniers voit en 2005 pour la finale du championnat de l'URBA le CASI l'emporter 18-17 grâce à une pénalité inscrite dans les dernières minutes, après une disette de 20 ans sans aucun titre URBA remporté.

Le club est membre de l'Unión de Rugby de Buenos Aires. Il a remporté le championnat de l'URBA à 24 reprises dont 21 fois depuis 1970, c'est donc le club le plus fort des dernières décennies. Il a gagné le championnat national des clubs à quatre reprises (1993, 1994, 2006, 2010).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Ont porté le maillot des Pumas :

  • José Morganti,
  • Arturo Orzábal,
  • Julio Otaola,
  • Javier Pérez Cobo,
  • Tomás Petersen,
  • Roberto Petti,
  • Carlos Ramallo,
  • Osvaldo Rocha,
  • Marcelo Rodríguez Jurado,
  • Arturo(h) Rodríguez Jurado,
  • Arturo Rodríguez Jurado,
  • Martín Róspide,
  • Carlos Sáinz Trápaga,
  • Miguel A. Sarandón,
  • Martín Schusterman,
  • Federico Serra,
  • Alfredo Soares Gache,
  • Gonzalo Tiesi,
  • Julio Walther,
  • Mario Walther

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Liens externes[modifier | modifier le code]