Samyaza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Samyaza (Araméen: שמיחזה, grec ancien: Σεμιαζά) aussi connu sous les noms Semihazah,Shemêhaza, Shemyazaz, Sêmîazâz, Semjâzâ, Samjâzâ, Shemyaza, Shemhazai, et Amez[y]arak (« rébellion infâme »), est un Veilleur (ἐγρήγοροι en grec ancien), une forme particulière d'ange déchu de la littérature apocryphe juive et chrétienne. Dans le livre d'Hénoch, daté au moins du IIIe siècle av. J.-C., Samyaza est décrit comme l'ange à la tête des Veilleurs et l'instigateur de leur descente sur terre. Parmi les hommes, ces Veilleurs leurs enseignèrent des sciences interdites (metallurgie, astrologie, médecine, artifices de séduction) et eurent des relations sexuelles avec des femmes humaines. Ces femmes donnèrent ensuite naissance aux Nephilim. Samyaza et ceux qui l'ont suivi furent par la suite chassés par Dieu, qui décida de dépeupler la Terre des Nephilim en lançant un Déluge. D'après certaines légendes, Samyaza connaitrait le nom de Dieu et passa un marché avec une femme humaine pour le lui révéler.

Autres anges déchus[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ange déchu.
Article principal : Livre d'Hénoch.

Le Livre d'Hénoch énumère une partie des 199 anges déchus commandés par Samyaza[1] :

  • Urakabarameel ;
  • Akibeel ;
  • Tamiel ;
  • Ramuel ;
  • Danel ;
  • Azkeel ;
  • Sarakuyal ;
  • Azael ;
  • Armers ;
  • Batraal ;
  • Anane ;
  • Zavebe ;
  • Samsaveel ;
  • Ertael ;
  • Turel ;
  • Jomiael ;
  • Arazial.

Samyaza dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Une invocation (éon) du jeu vidéo Final Fantasy XII se nomme Zhemhazai. Une chanson du groupe Daemonarch est titrée "Samyaza". Il apparaît dans le film "Noé" de Darren Aronofsky en 2014.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gustave Brunet, Johann Karl Thilo, Les évangiles apocryphes, Franck,‎ 1849 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]