Samuel W. Taylor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Samuel A. Taylor.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taylor.

Samuel W. Taylor

Nom de naissance Samuel Woolley Taylor
Activités Romancier, scénariste
Naissance 5 février 1907
Provo, Utah, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 26 septembre 1997 (à 90 ans)
Provo, Utah, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier

Samuel Woolley Taylor, né le 5 février 1907 à Provo dans l'Utah, où il meurt le 26 septembre 1997, est un écrivain et scénariste américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Samuel Woolley Taylor est élevé dans une famille de mormons. Il fait des études de journalisme à l’université Brigham Young.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il sert comme officier dans les forces aériennes de l’armée américaine en Europe. Il y obtient la Legion of Merit et la Bronze Star.

Avant la guerre, il commence à écrire dans les pulps et différents magazines comme Collier’s (en), Liberty Magazine ou Esquire.

Son premier livre écrit en 1945, Fighters, est consacré aux avions de chasse américains pendant la guerre en Europe.

Son premier roman policier, The Man with My Face (en), est écrit en 1948.

Samuel Woolley Taylor continue d’écrire des romans et nouvelles dans le genre littérature policière mais également des livres consacrés à la civilisation et la culture mormone.

Bibliographie française[modifier | modifier le code]

Romans
Nouvelles
  • Station-service, Ric et Rac n° 554, 1939
  • Les Traces fantômes, (Deadfall, 1958), dans le recueil 20 défis à l’impossible, L’Atalante, 2002
  • Pourquoi nous ?, (We’re Really not that Kind of People, 1959), Alfred Hitchcock magazine n° 24, Éditions OPTA, 1963

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]