Samuel Lhéritier de Chézelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Samuel François Lhéritier de Chézelle
Image illustrative de l'article Samuel Lhéritier de Chézelles

Naissance 6 août 1772
Angles (Vienne)
Décès 20 août 1829 (à 57 ans)
Paris
Origine Drapeau de la France France
Allégeance Drapeau de la France République française
Drapeau de l'Empire français Empire français
Drapeau de l'Empire français pendant les Cent-Jours Empire français (Cent-Jours)
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Arme Cavalerie
Grade Général de division
Années de service 17921815
Conflits Guerres de la Révolution française
Guerres napoléoniennes
Distinctions Baron de l'Empire
Commandeur de la Légion d'honneur
Hommages Arc de triomphe de l'Étoile, 20e colonne "L'HERITIER"
Autres fonctions maire de Conflans-Sainte-Honorine

Samuel François Lhéritier de Chézelle, né à Angles dans la Vienne le 6 août 1772, mort à Paris[1], le 20 août 1829[2] ou le 23 août 1829[3]

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Il fut marié et père de 6 enfants. Il eut 5 fils, dont un mort en bas-âge et quatre qui rentrèrent dans l'armée ainsi qu'une fille.

Au service de Napoléon[modifier | modifier le code]

Fils de notaire, après avoir débuté des études de droit, il s'engage comme homme de troupe dans l'armée républicaine après la bataille de Valmy en septembre 1792. Nommé capitaine en 1797, il participe comme aide de camp du général Desaix à la bataille de Marengo en 1800. Promu colonel du 10e régiment de cuirassiers, il combat à Iéna en 1806. Baron de l'Empire en 1808 et général de brigade le 21 juillet 1809, il participe aux batailles de Wagram les 5 et 6 juillet 1809 et de la Moskova le 7 septembre 1812. Il est nommé général de division le 15 mars 1813 et participe aux batailles de Lützen le 2 mai 1813, d'Arcis-sur-Aube les 20 et 21 mars 1814, et de Waterloo le 18 juin 1815 où il est blessé.

Sous la Restauration[modifier | modifier le code]

En 1816, il achète à son frère Frédéric, le château du Prieuré de Conflans-Sainte-Honorine, qu'il fait aménager. Il est désigné comme maire de Conflans-Sainte-Honorine de 1821 à 1829. Il est enterré, avec sa femme morte en 1826, dans le cimetière communal de Conflans. Son nom figure sur l'arc de triomphe de l'Étoile à Paris.

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

Ordre national de la Légion d'honneur,

  • Legion Honneur Chevalier ribbon.svg Chevalier le 14 juin 1804
  • Legion Honneur Officier ribbon.svg Officier le 14 mai 1807
  • Legion Honneur Commandeur ribbon.svg Commandeur le 3 avril 1814

Liens externes[modifier | modifier le code]

Armoiries[modifier | modifier le code]

Blason : d'argent à la cuirasse de sable chargée de trois H d'or ; au franc-quartier des barons militaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon son inventaire après décès du 31 août 1829, côte AD des Yvelines, 3E9-75, étude Azan à Crespières, est baron et général du Premier Empire, maire de Conflans-Sainte-Honorine. Il décède à l'hôtel de la Mouche, 20 rue Louis-Le-Grand à Paris, des suites d'une crise d'apoplexie.
  2. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH132/PG/FRDAFAN83_OL1632031v002.htm
  3. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH132/PG/FRDAFAN83_OL1632031v001.htm