Samuel Boutal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Samuel Boutal
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe sans club
Biographie
Nom Samuel Boutal
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 22 novembre 1969 (45 ans)
Lieu Bordeaux
Taille 1,8 m (5 11)
Période pro. 1993-2007
Poste attaquant
Parcours junior
Saisons Club
 ?? Drapeau de la France Girondins de Bordeaux
1993-1994 Drapeau de la France Pau FC
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1994-1997 Drapeau de la France Red Star 93 105 (23)
1997-1999 Drapeau de la France SM Caen 67 (19)
1999-2002 Drapeau de la France ES Troyes AC 84 (17)
2002-2003 Drapeau : Écosse Kilmarnock 3 (1)
2003 Drapeau de la République populaire de Chine Shanghaï Cosco - (-)
2003-2005 Drapeau de la France Stade de Reims 62 (7)
2005-2007 Drapeau de la France Tours FC 18 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Samuel Boutal est un ancien footballeur français né le 22 novembre 1969 à Bordeaux.

Cet attaquant mesure 1,81 mètre pour 77 kg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'un père qui a fait des études de droit en France avant de repartir au Cameroun où il est devenu avocat à Yaoundé et d'une mère vivant en France il nait à Bordeaux en 1969.

Jeune, il fréquente le centre de formation des Girondins de Bordeaux avec Bixente Lizarazu et Christophe Dugarry. Il part en 1993 à Pau (division 3) pour y acquérir du temps de jeu avant de partir au Red Star l'année suivante.

Les débuts au Red Star[modifier | modifier le code]

Dans le club parisien, il démontre les qualités deson jeu de tête et une combativité de tous les instants. Son association avec Steve Marlet fait merveille et il finit meilleur buteur du club en 1995 avec 14 buts.

Après 4 saisons et 26 buts au Red Star, il s'engage en 1997 avec le SM Caen, tout juste relégué de Division 1 et avec ambition de remonter cette même année.

L'ambition Normande[modifier | modifier le code]

Avec une équipe de grande qualité (Rothen, Borrelli, Née, Sommeil, Guerreiro...), le club échoue après avoir flirté avec la relégation. Boutal est plus utilisé comme milieu offensif et ne marque que 3 buts.

La saison suivant est plus aboutie pour lui, il est le meilleur buteur du club avec 16 buts à son compteur en championnat mais le club normand fini 5e et échoue à nouveau dans la course à la montée.

Débuts en Ligue 1 et Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Au mercato 1999, il s'engage avec Troyes et s'apprète à faire ses grands débuts en Ligue 1 contre le PSG le 31 juillet 1999. Bien entouré en attaque par les internationaux algériens Farid Ghazi et Rafik Saïfi, l'ESTAC fini à la 14e place.

La saison suivante il marque 7 buts et joue 25 matchs. Troyes fini 7e et gagne le droit de participer à la coupe Intertotopour la saison 2001-2002. Ils gagnent cette compétition (éliminent Newcastle en finale) et jouent la coupe de l'UEFA (élimination au 2e tour par Leeds). Cette année-là le club réédite la performance de l'année passée et finit à nouveau 7e. Boutal jouait plus milieu offensif cette année-ci et marque moins (2 buts).

En mars 2002, il accorde une interview à un journaliste de Canal France International déclare ses origines camerounaises (de son père). C'est un appel au sélectionneur du moment, Winfried Schäfer pour lui signifier sa disponibilité et son rêve caché de jouer pour les Lions Indomptables. Et ce, à quelques mois de la Coupe du monde 2002 en Corée du Sud et au Japon. Il n'est finalement pas appelé en équipe du Cameroun.

Courtes expériences à l'étranger[modifier | modifier le code]

En 2002-2003, il joue pour les clubs de Kilmarnock FC en écosse puis Shanghaï Cosco en Chine.Il a des difficultés à s'adapter à ces nouveaux modes de vies et revient en France en 2003 au Stade de Reims.

L'expérience rémoise[modifier | modifier le code]

Samuel Boutal arrive au Stade de Reims avec la mission d'encadrer et d'apporter son expérience au jeunes Noël Moukila et Amara Diané. Il joue 35 matchs, marque 6 buts et fini champion de National. Cette première année est un succès.

Lors de la saison 2004-2005 il joue 27 matchs pour 2 but et fini 16e avec son club.

Fin de carrière à Tours[modifier | modifier le code]

En 2005, il s'engage à Tours, obtenant la montée en Ligue 2 dès la 1re année. Mais il joue peu, (20 matchs en 2 saisons) et se retrouve sans club à compter de l'été 2007.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Coupes d'Europe[modifier | modifier le code]

  • 4 matchs et 3 buts en Coupe de l'UEFA
  • 8 matchs et 6 buts en Coupe Intertoto

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : France 80 matchs et 14 buts en Ligue 1
  • Drapeau : France 192 matchs et 45 buts en Ligue 2
  • Drapeau : Écosse 3 matchs et 1 but en 1re division écossaise

Liens externes[modifier | modifier le code]