Samuel Barrington

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Samuel Barrington
Rear-Admiral Barrington
Rear-Admiral Barrington

Naissance 1729
Décès 1800 (à 71 ans)
Origine Britannique
Allégeance Drapeau du Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Arme Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Grade Rear Admiral
Années de service 1740 – 1790
Conflits Guerre de Sept Ans
Hommages Île Barrington
Famille John Shute Barrington, 1er vicomte Barrington

Le Rear Admiral Samuel Barrington RN (1729–1800) est un officier de marine britannique du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et débuts dans la Royal Navy[modifier | modifier le code]

Samuel est le quatrième fils de John Shute Barrington, 1er vicomte Barrington de Beckett Hall à Shrivenham dans le Berkshire (aujourd'hui Oxfordshire). Il entre dans la Royal Navy à l'âge de onze ans, et en 1747 il avait été promu post-captain.

Il sert sans interruption pendant la paix entre 1748 et 1756, et lorsque la guerre de Sept Ans il sert sous l'Admiral Edward Hawke dans la rade des Basques au commandement du HMS Achilles.

Guerre de Sept Ans[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guerre de Sept Ans.

En 1759, l’Achilles capture un puissant corsaire français[Lequel ?] après deux heures de combats. Au cours de l'expédition sur le Havre-de-Grâce la même année, le vaisseau de Barrington porte le pavillon du Rear-Admiral George Brydges Rodney, et en 1760 il met les voiles avec John Byron pour détruire les fortifications de Louisbourg. Lors de la paix de Paris en 1763, Barrington avait passé la plus grande partie des vingt dernières années à naviguer.

Il est nommé en 1768 au commandement de la frégate HMS Venus comme gouverneur du duc de Cumberland (en), qui servira sous ses ordres à tous les grandes depuis midshipman à celui de Rear Admiral. Entre 1772 et 1775, il accompagne le captain John Jervis en Russie et se rend avec lui à Saint-Pétersbourg, ils inspectent l'arsenal et les chantiers navals à Kronstadt et embarquent sur le yacht dessiné par Sir Charles Knowles pour Catherine de Russie. Les deux hommes continuent leur voyage en Suède, au Danemark et en Allemagne du nord. À chaque escale, Jervis et Barrington prennent des notes sur les défenses, et dressent des cartes des ports et des points de mouillage. Il rentrent en Angleterre en passant pas les Provinces-Unies. Barrington et Jervis, le futur comte St. Vincent restent amis toute leur vie. À son retour, Barrington se voit proposer, le commandement de la Channel Fleet, ce qu'il refuse. Il sert pour la dernière fois secours de Gibraltar en octobre 1782.

En tant que Rear Admiral, il arbore un temps son pavillon en 1790, mais il n'est pas employé pendant les guerres de la Révolution. Il décède en 1800.

Postérité[modifier | modifier le code]

L'île Santa Fé, également appelées Barrington Island, dans les Galapagos ont été nommés en leur honneur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • James Ralfe, Naval Biography of Great Britain, vol. 1, Whitemore & Fenn,‎ 1828 (OCLC 310957964, lire en ligne), p. 120
  • Charnock, Biographia Navalis, vi. 10.