Samira Chahbandar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Samira Chahbandar (en arabe : سميرة شاهبندر, Samîrah Châhbandar) est la deuxième femme de l'ancien président iraquien Saddam Hussein.

Décoratrice, elle fut chargée d'embellir un des palais de Saddam Hussein. C'est à cette occasion que ce dernier remarqua cette femme d'origine libanaise et d'obédience chiite. Elle aurait été préalablement mariée à Nur ad-Din as-Saffi, directeur des Iraqi Airways, dont elle aurait eu un fils Muhammad Nur ad-Din as-Saffi.

Saddam décida de l'épouser en secret. Cette discrétion est motivée par de multiples raisons :

  • Voulant paraître laïc et moderne, il aurait ainsi préféré ne pas être associé à l'image d'un bigame rétrograde.
  • Il craignait aussi la réaction de sa première femme Sajida, et surtout de ses fils Oudaï Hussein et Qusay Hussein.
  • Samira étant chiite, son « entrée » par alliance dans une famille sunnite très attachée à son dogme ne pouvait que provoquer des troubles.

Il semble qu'elle ait donné un fils à Saddam Hussein : Ali ou Haydar (prénom chiite, l'un des surnoms de l'imam Ali). Mais il subsiste des doutes tant sur sa date de naissance 1980 ou 1983 que sur sa filiation. Il pourrait être plutôt le fils de Raghad et donc le petit-fils de Saddam.

On mentionne une date de mariage, 1986, mais s'agit-il du mariage secret ou d'une date où il aurait été rendu public ?

Les scrupules de Saddam Hussein sur la monogamie ont disparu autour des années 1980, et ne l'ont plus empêché d'avoir jusqu'à quatre épouses : Outre les deux déjà citées, on mentionne encore Nidal al-Hamdani (épousée en 1990), et Wafa el-Mullah al-Howeish (épousée en 2002).

Actuellement, Samira et Ali-Haydar vivent à Beyrouth.