Samir Khalil Samir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Samir Khalil Samir en 2014.

Samir Khalil Samir, né le 10 janvier 1938 au Caire (Égypte), est un prêtre jésuite égyptien, islamologue, orientaliste et théologien catholique. Professeur à l'université Saint-Joseph de Beyrouth au Liban, il est professeur invité dans de nombreuses institutions académiques d'Europe et des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Samir entre dans la Compagnie de Jésus le 26 octobre 1955 à Aix-en-Provence (France). Après les deux années de formation spirituelle au noviciat il poursuit des études de philosophie et de théologie. Ordonné prêtre (de rite copte) le 6 juillet 1968, il se spécialise par après en islamologie.

En 1968 il ouvre au Caire un Centre de recherches arabes chrétiennes, rassemblant livres anciens et manuscrits arabes chrétiens. Le centre, détruit par un incendie en 1971, est rouvert en 1974. Ses activités sont suspendues lorsque, en 1975, Samir est nommé professeur à l'Institut pontifical oriental (Rome) où il enseigne pendant plus de dix ans. La fréquentation des riches bibliothèques d'Europe lui permet de constituer un important fonds de manuscrits arabes d'auteurs chrétiens (environ 3 500) sous forme de microfilms ou de microfiches.

En 1986, il est au Liban où il enseigne la théologie catholique et l'islam à l'université Saint-Joseph de Beyrouth. La même année, il crée l'institut de recherche CEDRAC (Beyrouth), qui recueille la documentation sur l'héritage chrétien dans le Proche-Orient. Il est également professeur à l'Institut pontifical oriental et au Centre Sèvres de Paris. À l'Institut Maqasid de Beyrouth il donne aux imams un enseignement sur le christianisme. Il a été professeur invité à l'université de Graz (Autriche), à l'université Sophia de Tokyo, à l'université Al-Azhar (Le Caire), à l'université de Georgetown (États-Unis) et au Center for Muslim-Christian Understanding de Washington.

Samir est l'auteur d'une quarantaine d'ouvrages et de plus de cinq cents articles, généralement en arabe ou en français, dans les domaines suivants : l'Orient chrétien, l'islam et l'intégration des musulmans en Europe, ainsi que les relations entre chrétiens et musulmans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Une correspondance islamo-chrétienne entre Ibn Al-Munaggim, Hussain Ibn Ishaq et Qusta Ibn Lûqa (sous la direction de K. Samir et P. Nwiya), Patrologia Orientalis, t. 40, fasc. 4, n° 185, 1981.
  • (en) Christian Arabic Apologetics during the Abbasid Period (750-1258), sous la direction de Samir Khalil et Jørgen S. Nielsen, éd. E.J. Brill, Leyde, 1993.
  • « Rôle culturel des chrétiens dans le monde arabe », Cahiers de l'Orient chrétien, n° 1, CEDRAC, Beyrouth, 2003, 60 pages = ISSN 2-1682-6574.
  • Les raisons de ne pas craindre l'islam - Entretiens avec Giorgio Paolucci et Camille Eid, éd. Presses de la Renaissance, 2007.
  • Islam en Occident : les enjeux de la cohabitation, éd. Saint-Augustin, Saint-Maurice (Suisse), 2009.

Il a contribué à l'Encyclopédie copte.

Divers[modifier | modifier le code]

  • (en) Studies on the Christian Arabic Heritage: In Honour of Father Prof. Dr. Samir Khalil Samir s.j. at the Occasion of His Sixty-Fifth Birthday (sous la direction de Rifaat Y. Ebied et Herman G.B. Teule), coll. « Eastern Christian Studies », n° 5, éd. Peeters, Louvain, 2004.
  • Hervé Yannou, « Le plan de paix en dix points du Vatican », Le Figaro, 30 août 2006.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :