Samia Akariou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

ou, né en 1972 à Chefchaouen au Maroc, est une actrice, scénariste et metteur en scène marocaine.

Elle s'est notamment illustrée dans la pièce de théâtre Bnat Lalla Mennana en 2005, adaptation marocaine de La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca, ainsi que dans la série télévisée homonyme qu'elle a adapté et dans laquelle elle interprète l'un des principaux rôles[1],[2]. Elle s'est également illustrée dans la série Houssein et Safia et le film marocain Lalla Hobbi de Mohamed Abderrahman Tazi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Samia Akariou est née en 1972 dans la ville de Chefchaouen, au Maroc[3]. Elle a étudié et est diplômée de l'Institut supérieur des arts dramatiques et d'animation culturelle (ISADAC) et du conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris[3],[4].

Elle débute sa carrière au théâtre en présentant plusieurs pièces, puis au cinéma dans le film Lalla Hobbi de Mohamed Abderrahman Tazi qui l'a fait véritablement connaître du public[4]. Elle tourne également dans les films Ruses de femmes de Farida Belyazid, Les Amis d'hier de Hassan Benjelloun, ainsi que Ali, Rabiaa et les Autres... de Ahmed Boulane[4].

Elle est la cofondatrice de la troupe de théâtre Takoon (talon aiguille) qui est composée des six actrices de la pièce de théâtre et série télévisée Bnat Lalla Mennana[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • à la recherche du mari de mon femme 2 ( 1996)
  • Les Amis d'hier (1998)
  • Lalla hobbi (1997)
  • Ali, Rabiaa et les Autres... (2000)
  • Ruses de femmes
  • romana we bartal (2005)
  • nia taghleb ( 2003)
  • maria sadak (2004)
  • rahimou ( 2008)
  • rass mhayen ( 2005)
  • ana we yak 1 (2004)
  • Théatre Bnat lalla menana, tournée, notamment a Londres(2005)
  • ana we yak 2 (2006)
  • casablanca ya casablanca ( 2007)
  • Les tourments de Housssein (2009)
  • Houssein et Safia (2011-2012)
  • Bnat Lalla Mennana (2012)
  • Bnat Lalla Mennana 2 (2013)

discoghraphie[modifier | modifier le code]

nti we enta (2013) avec si mehdi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mehdi Ouassat, « Bnat Lalla Mennana - Chapeau bas à toute l'équipe d'une série marocaine pas comme les autres », Libération, 23 août 2012.
  2. Mouna Lahrach, « Bnat Lalla Mennana débarque sur le petit écran. », Fondation Banque Populaire pour l'Education et la Culture, 1er août 2012
  3. a et b Mouna Lahrach, « B'nat Lalla Mennana à Londres », Fondation Banque Populaire pour l'Education et la Culture, 28 janvier 2011.
  4. a, b, c et d Hugues Roy, « Chronique d'un succès annoncé », L'Officiel Maroc, n°25, Juillet-août 2012, pages 85-90

Liens externes[modifier | modifier le code]