Samguk sagi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Samguk Sagi est une chronique historique de Corée. Elle fut rédigée sous la période Koryŏ, en 1145. Elle est connue en Corée comme la plus ancienne œuvre de son histoire.

Samguk Sagi signifie Mémoires historiques des Trois Royaumes. Son compilateur Kim Busik, imprégné de confucianisme, écarte tout recours au merveilleux dans son récit. Les cinquante volumes sont rédigés en chinois.

Projet de traduction[modifier | modifier le code]

L'Université d'Hawaii ambitionne de faire la traduction complète du Samguk sagi sous la direction du professeur Edward Shultz et du Docteur Hugh Kang HW, professeur émérite d'histoire de la Corée. Le projet est mené sous les auspices de l'Académie des études coréennes. Leur travail prendra en compte le fait qu'une grande partie du contenu de la chronique doit être pris avec prudence, et certains éléments rejetés d'emblée comme manifestement non historiques, le travail demeure une source inestimable pour l'étude de l'ancienne Corée.

Liens externes[modifier | modifier le code]