Samburu (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Samburu (peuple d'Afrique))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samburu.
Chef d'un village Samburu, près du Mont Kenya

Les Samburu sont un peuple d'Afrique de l'Est établi au centre du Kenya, principalement dans le district de Samburu, au sud et sud-est du lac Turkana. Par leur langue et leur histoire, les Samburu sont proches des Maasaï auxquels ils sont souvent assimilés, notamment dans le cadre du « tourisme ethnique » qui s'est développé au Kenya[1].

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe de multiples variantes : Burkeneji, Il Loikop, Loikop, Loikpo, Lokop, Nytuk, Sambourou, Sambourous, Sambur, Samburus, Sampur [2].

Langues[modifier | modifier le code]

Leur langue est le samburu – une langue ongamo-maadu rattachée au groupe des langues nilotiques orientales – dont le nombre de locuteurs était estimé à 174 000 en 2006[3]. Le swahili et l'anglais sont également utilisés.

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2009, 237 179 Samburu ont été dénombrés au Kenya.

Culture[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Xavier Van der Stappen, « Les Samburu », in Les Maasaï : Pays, histoire, économie, environnement, croyances, culture matérielle, Renaissance du Livre, Tournai, 2002, 222 p. (ISBN 2-8046-0627-9) ; (en) Kelly Michelle Askew, « Striking Samburu and a mad cow : adventures in anthropollywood », in Andrew Shryock, Off stage/on display: intimacy and ethnography in the age of public culture, Stanford University Press, 2004, chap. 2, p. 31-68
  2. Source RAMEAU, BnF [1]
  3. (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue
  4. a et b Brooklyn Museum
  5. a et b Tropenmuseum

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Elisabeth Ott, Nkanyit und Gewalt : häusliche Gewalt gegen Frauen in Samburu zwischen Tradition und Willkür, Weissensee Verlag, Berlin, 2004, 246 p. (ISBN 9783899980226) (texte remanié d'une thèse)
  • (en) Elliot M. Fratkin, Laibon : an anthropologist's journey with Samburu diviners in Kenya, AltaMira Press, Lanham, Md., 2011, 179 p. (ISBN 978-0-7591-2068-6)
  • (en) Kyoko Nakamura, Adornments of the Samburu in northern Kenya : a comprehensive list, Center for African Area Studies, Kyoto University, 2005, 160 p.
  • (en) Jon Holtzman, Uncertain tastes : memory, ambivalence, and the politics of eating in Samburu, northern Kenya, University of California Press, Berkeley, 2009, 285 p. (ISBN 978-0-520-25737-5)
  • (en) Paul Spencer, The Samburu : a study of gerontocracy in a nomadic tribe, Routledge, Londres, 2004, 341 p. (ISBN 0-415-33005-X) (fac simile de l'éd. de Routledge and K. Paul, 1965)
  • (en) Roger Stoakley, My warriors and I : among the Samburu of northern Kenya, Scriptmate Editions, Londres, 1998, 201 p. (ISBN 0-9513766-9-1)
  • (en) Bilinda Straight, Miracles and extraordinary experience in northern Kenya, University of Pennsylvania Press, Philadelphie, 2007, 275 p. (ISBN 978-0-8122-3964-5)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Bosnia hôtel, film documentaire de Thomas Balmès, Centre national du cinéma, Paris, 2008 (cop. 1996), 48 min (DVD)]
  • Umoja, le village interdit aux hommes, film de Jean Crousillac et Jean-Marc Sinclair, Backpack productions, Paris, 2009, 1 h 10 min (DVD)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :