Samare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Formes différences : Orme, frêne et érable

En botanique, la samare est un fruit sec indéhiscent, c'est-à-dire un akène (contenant une seule graine), muni d'une excroissance en forme d'aile membraneuse, formée par le péricarpe.

La forme de l'aile, qui a pour fonction d'aider à la dissémination du fruit, est variable : allongée chez le frêne, dissymétrique chez l'érable, circulaire enveloppant l'akène chez l'orme...

Ce mode de dispersion des graines, utilisant l'air et le vent, s'appelle l'anémochorie. Plus précisément des chercheurs hollandais de l'Université de Wageningen ont montré que la chute tournoyante des samares est ralentie par la formation de tourbillons d'air au-dessus des ailes du fruit. Ces tourbillons, nommés vortex de bord d'attaque, concernent également certains insectes et les chauves-souris[1].

On distingue :

Au Canada et ailleurs dans la francophonie, on appelle familièrement «hélicoptère» la disamare de l'érable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comment volent les fruits ailés ?, article du 18/06/2009 sur le site internet pourlascience.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]