Sama' ad-Dawla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sama o-dowleh[1] ou Sama' ad-Dawla[2] (Ciel de l’empire) est le fils de Chams ad-Dawla émir bouyide d'Hamadân. Il succède à son père en 1023.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chams ad-Dawla meurt en 1021, son fils lui succède avec le titre de Samâ' ad-Dawla (Ciel de l’empire)

Un bref règne[modifier | modifier le code]

Avicenne était le vizir de Chams ad-Dawla. Il est victime d'intrigues politiques. Il connaît la prison. Déguisé en derviche, il réussit à s'évader, et s'enfuit à Ispahan, auprès de l'émir kakouyide `Ala' ad-Dawla Muhammad.

En 1024 ou 1025[3], `Ala' ad-Dawla Muhammed prend Hamadân et met fin au règne de Samâ' ad-Dawla.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. persan : ,
  2. arabe : , أبو الحسن سماء الدولة بن شمس الدولة, ciel de l’empire
  3. 1028 d’après (ar) البويهيون/بنو بويه/آل بويه/الديلميون في الجبل (ثم أصفهان والري), Les Bouyides / Les Banû Bûyah / Les Daylamites dans le Jibal (puis à Ispahan et à Ray)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Janine et Dominique Sourdel, Dictionnaire historique de l'islam, Éd. PUF, (ISBN 978-2-130-54536-1), article Bouyides, pp. 166-168.