Samaël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samael (homonymie).

Samaël est une importante figure du Talmud, reprise dans plusieurs textes postérieurs. Il y est décrit comme le délateur, séducteur et destructeur du monde.

Parfois assimilé à Satan (l'adversaire,l'accusateur),Samaël est parfois décrit comme le nom « angélique » du Diable, alors que Le Diable serait son nom « diabolique ».Samaël signifie étymologiquement « le venin de Dieu », l'ange de la mort. Prince des airs, il règne sur les sept zones appelé Sheba Hiechaloth. Le nom peut aussi être rapporté au dieu syrien Shemal, diabolisé par le concile de Nicée[réf. nécessaire].

Avant d'être relégué aux enfers par le Divin, Samaël était le bras droit de Dieu ; vêtu de feu, lui-même composé de feu, il possède six ailes et tient un glaive dont l'extrémité contient du poison.

D'après les rabbins[Quoi ?], commentateurs du Pentateuque, c'est lui qui, monté sur l'Antique Serpent, aurait incité Ève à commettre le péché et il serait le véritable père de Caïn. Il fut également l'adversaire mythique de Moïse, dont l'archange saint Michel lui disputa le cadavre. Il est aussi appelé le chef des Dragons du mal, et il est généralement tenu pour responsable du torride vent chaud du désert.

Dans le « Livre chaldéen des Nombres », évoqué seulement dans l'œuvre ésotérique occulte de Helena Petrovna Blavatsky, La Doctrine secrète[1], Samaël serait détenteur de la Sagesse cachée (occulte), tandis que Michaël celui de la Sagesse terrestre supérieure, les deux sagesses émanent de la même source, mais divergent après leur délivrance de l'âme, qui sur la Terre est Mahat (compréhension intellectuelle), ou Manas (le siège de l'intellect). Elles divergent, parce que Michaël est influencée par Neschamah (âme sacrée), tandis que Samaël n'est influencé par rien.

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

  • Samaël apparaît dans la bande dessinée Les Éthiopiques de Hugo Pratt (22e – ... Et d'autres Roméo et d'autres Juliette) et A l'ouest de l'Eden.
  • Samaël joue un rôle d'antagoniste manipulé par Grigori Raspoutine dans le film Hellboy.
  • Dans le jeu vidéo Darksiders, Samaël est un démon emprisonné depuis des lustres, représentant jadis une menace pour le Prince des Enfers. Guerre, le protagoniste du jeu, le libère et restaure sa puissance en lui rapportant le cœur de chacun des quatre "Élus" du Destructeur. En retour, Samaël octroie à Guerre une partie de ses pouvoirs et l'amène directement à la Tour du Destructeur. Dans la bande dessinée servant de prologue à l'histoire, Samaël a une relation avec une démone nommée Lilith, comme dans la Kabbale.
  • Samaël est le nom du démon vénéré par la secte dans la série de jeux vidéo Silent Hill.
  • Samaël est la créature démoniaque à l'origine du chaos dans le film James Keane - Les Mystères de Dragopolis, réalisé par Guillaume Bouiges.
  • Samaël est le chef des démons, incarné par Dwaine Stevenson, dans Gabriel (film, 2007).
  • Samaël est le nom d'un des Réprouvés dans la série de fantasy La Roue du Temps, de Robert Jordan.
  • Dans le manga japonais Ao no Exorcist, on apprend dans le chapitre 39 que Mephisto Phélès est en réalité Samaël, le roi du temps (un des 8 démons-rois de la famille royale des démons).
  • Dans la Bd "Les Légendaires Origines" de Sobral et Nadou, Samaël est un ancien ami du légendaire Gryf. Il apparait dans le tome tome 3 et joue le rôle du grand-frère de Gryff tout au long du livre avant de se faire passer pour mort.

Références[modifier | modifier le code]

  1. H. P. Blavatsky, 1888, La Doctrine secrète, Londres

Annexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]