Sam Savage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Samuel Phillips Savage (dit Sam Savage), est un écrivain américain né le 9 novembre 1940 (Camden, Caroline du Sud).

Sa vie[modifier | modifier le code]

Le père de Samuel, Henry Savage Jr., avocat de profession, était aussi auteur, il publia plusieurs œuvres sur l'Histoire et l'histoire naturelle.

Sam Savage obtint son premier diplôme à Yale, où il continua des études en philosophie, ainsi qu'à l'université d'Heidelberg, en Allemagne. Il reçut un Phd (doctorat) à l'université Yale après avoir soutenu une thèse sur la pensée politique de Thomas Hobbes. Il enseigna aussi dans cette université, selon ses mots "brièvement et malheureusement".

Avant de postuler à Yale, il fut éditeur de poésie à Reflections, un petit magazine littéraire publié à Chapel Hill, en Caroline du Nord, au début des années 60. Il prit aussi fait et cause pour le Mouvement des droits civiques (Civil Rights Movement). Après Yale, Sam Savage passa plusieurs années en France. Il retourna en Caroline du Sud en 1980, s'installant dans un petit village de la côte, McClellanville. En 2004 il déménagea à Madison, Wisconsin, où il vit à présent. Avant d'écrire, il travailla comme réparateur de bicyclette, charpentier, pêcheur de crabes, et imprimeur.

Il est marié à Nora Manheim, fille du célèbre traducteur Ralph Manheim. Ils ont deux enfants. Sam Savage a aussi un fils de son précédent mariage.

Ses œuvres[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de trois romans. Le premier est un roman en vers publié en 2005 : The Criminal Life of Effie O. Il en parle comme d'un "livre d'enfant pour adultes". Livre non traduit en français.

En 2006, Coffee House Press publia Firmin : autobiographie d'un grignoteur de livres (Firmin : Adventures of a Metropolitan Lowlife), une histoire à l'humour noir à propos d'un rat vivant dans une librairie durant des temps difficiles à Boston (Massachusetts). En 2007, la maison d'édition espagnole Seix Barral acheta tous les droits de Firmin, incluant la version originale en anglais. Le roman devint ensuite un best-seller en Europe et fut traduit dans plus de douze langues. Ce roman fut publié en français par Actes Sud en 2009.

La Complainte du Paresseux (The Cry of the Sloth, publié en 2009), est un roman tragi-comique qui raconte la descente d'un homme de lettres déchu. Le roman est constitué de tous les mots que le protagoniste écrit sur une période de quatre mois, ceci incluant des lettres, des brouillons de romans, des publicités dans la presse, et des listes de courses. Ce roman est publié en français par Actes Sud en 2011.