Sam Hamad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sam Hamad
Image illustrative de l'article Sam Hamad
Fonctions
Député de Louis-Hébert
En fonction depuis le 14 avril 2003
Prédécesseur Paul Bégin
Biographie
Nom de naissance Samer Hamad-Allah[1]
Date de naissance 17 juin 1958 (56 ans)
Lieu de naissance Damas,
Modèle:République Arabe de Syrie
Parti politique Parti libéral du Québec
Diplômé de Université Laval,
Université du Québec à Trois-Rivières
Profession Ingénieur

Sam Hamad (né le 17 juin 1958 à Damas[1]) est un ingénieur et homme politique québécois. Il est député de la circonscription de Louis-Hébert à l'Assemblée nationale du Québec depuis 2003, membre du caucus libéral. Il a occupé plusieurs postes de ministre dans le gouvernement Charest et est de nouveau ministre dans le gouvernement Couillard, occupant les fonctions de ministre du Travail et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sam Hamad a immigré au Canada à l'âge de 18 ans[1]. Il est titulaire d'un baccalauréat en génie civil (B.Eng.) et d'une maîtrise en génie civil (M.Ing.), obtenus à l'Université Laval. Il est membre de l'Ordre des ingénieurs du Québec et il a siégé sur son conseil d'administration pendant trois mandats, de 1992 à 2001. De 2000 à 2001, il est président de la Chambre de commerce et d'industrie du Québec métropolitain.

Avant son saut en politique, de 1998 à 2003, Hamad occupe les fonctions de vice-président principal du Groupe Roche, une influente firme de génie-conseil québécoise.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Sam Hamad est élu député à l'Assemblée nationale pour la première fois lors des élections de 2003 pour le Parti libéral du Québec. Il est nommé ministre des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale dans le gouvernement Charest. En 2005, à la suite d'un remaniement ministériel, il perd ces portefeuilles, qui sont confiés à Michel Després.

Réélu député le 26 mars 2007, Sam Hamad est nommé ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale trois semaines plus tard.

Réélu lors de l'élection générale du 8 décembre 2008, il est nommé ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la Capitale-Nationale. Le 9 septembre 2009, il remplace David Whissell au poste de ministre du Travail.

Le 11 août 2010, à la suite de modifications à la composition du Conseil des ministres, Hamad est nommé ministre des Transports et conserve le titre de ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale.

Le 7 septembre 2011, à la suite de la démission de Nathalie Normandeau, Hamad est nommé ministre du développement économique[2] et conserve le titre de ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale [3].

Il est réélu comme député de Louis-Hébert lors de l'élection générale du 4 septembre 2012 mais il perd son poste de ministre, le parti libéral ayant perdu le pouvoir lors de cette élection.

Lors de l'élection générale du 7 avril 2014, il est de nouveau élu député de Louis-Hébert. Le 23 avril 2014, il redevient ministre du Travail et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2004, Sam Hamad a été au repos forcé durant quelques mois. Les médecins avaient diagnostiqué une tricholeucémie, c'est-à-dire une leucémie à tricholeucocytes, une forme rare de leucémie chronique.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Sam Hamad, par Sophie-Hélène Lebeuf dans Biographies, sur ici.Radio-Canada.ca
  2. Les Affaires.com : Sam Hamad muté au développement économique
  3. Radio-Canada, « Remaniement à Québec : Line Beauchamp prend du galon », Radio-Canada (consulté le 7 septembre 2011)

* http://www.assnat.qc.ca/en/deputes/hamad-sam-1273/index.html

* http://www.international.gouv.qc.ca/en/erreur/actualites/10881

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Sam Hamad — Assemblée nationale du Québec