Salvino degli Armati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Salvino degli Armati(1245-1317), né à Florence, est un physicien italien du XIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Salvino degli Armati a passé pour avoir inventé, en 1285, le verre correcteur qui a donné naissance aux lunettes de vue : sur une tombe datée de 1317 à Santa Maria Maggiore à Florence, Salvino degli Armati est noté[1] en tant qu'inventeur du monocle :
QVI DIACE SALVINO D'ARMATO DEGLI ARMATI DI FIRENZE INVENTOR DEGLI OCCHIALI DIO GLI PERDONI LE PECCATA ANNO Cd MCCCXVII
(« Salvino d'Armato degli Armati se trouve ici, l'inventeur de Florence des verres d'œil. Anno Domini 1317 »)

On pense qu'il a inventé les lunettes.

En 1920, le philologue Isidoro del Lungo a démontré que la prétention à l’invention des lunettes par Salvino D'Armate était une mystification due au Florentin Ferdinando Leopoldo Del Migliore sans doute mu par l’esprit de clocher[2],[3].

Autres personnes créditées de l'invention[modifier | modifier le code]

  • Le moine dominicain Alessandro della Spina de Pise, qui y est mort en 1313, est crédité également pour des monocles en 1270.
  • On trouve trace également des monocles d'agrandissement dans l'optique de l'Arabe Alhazen au XIe siècle.
  • Roger Bacon (1214-1294) en Angleterre parle, dans son ouvrage Opus major, de monocles sphériques corrigeant les défauts d'hypermétropie (la myopie ne sera corrigée qu'au XVe siècle).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire de Florence par Leopoldo del Migliore (1684)
  2. Edward Rosen (1956) "The invention of eyeglasses," Journal of the History of Medicine and Allied Sciences, volume 11, pages 13-46 (part 1) and 183-218 (part 2).
  3. Vincent Ilardi, Renaissance Vision from Spectacles to Telescopes (Philadelphia, Pennsylvania: American Philosophical Society, 2007), pages 13-18.

Sources[modifier | modifier le code]