Salvador Toscano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Salvador Toscano Barragán

Description de l'image  Salvador Toscano c 1921.jpg.
Naissance 22 mars 1872
Guadalajara
Drapeau du Mexique Mexique
Nationalité Flag of Mexico.svg Mexicain
Décès 14 avril 1947
Mexico
Drapeau du Mexique Mexique
Profession Réalisateur, Producteur, Distributeur
Films notables Viaje a Yucatán
Historia de la Revolución Mexicana
Memorias de un Mexicano

Salvador Toscano Barragán (né le 22 mars 1872 à Guadalajara, Jalisco - décédé le 14 avril 1947 à Mexico) était un réalisateur et producteur de cinéma. Il est considéré comme le pionnier du cinéma mexicain : on lui doit la première fiction mexicaine et plus d'une centaine de documentaires. Une récompense cinématographique porte son nom : la médaille Salvador Toscano.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1896, le photographe français Gabriel Veyre débarque au Mexique pour réaliser les premières prises de vue cinématographiques du pays à la demande des frères Lumière, d'abord à Mexico, puis à Guadalajara[1]. Moins d'un an plus tard, Salvador Toscano, étudiant en ingénierie des mines attiré par le monde de l'image, achète un appareil Lumière et entreprend de filmer la vie quotidienne au Mexique[1]. Au début de 1897, il inaugure la première salle de cinéma de Mexico.

Pour lui, commence alors une carrière prolifique durant laquelle il réalise la première fiction mexicaine : Don Juan Tenorio (1898) avec l'acteur populaire Paco Gavilanes, ainsi que plus d'une centaine de courts métrages documentaires muets : Viaje a Yucatán (1906), où il accompagne le dictateur Porfirio Díaz en voyage officiel, ou encore les nombreuses « Histoires complètes de la Révolution », sur la révolution mexicaine.

En parallèle, son cinéma diffuse les grands classiques de l'époque, tels que Le Vol du grand rapide (1903) ou Le Voyage dans la Lune de Méliès (1902).

La carrière de Salvador Toscano est à rapprocher de celle d'Enrique Rosas, autre pionnier mexicain de l'époque

En 1950, la fille de Salvador, Carmen Toscano, achève la production de Memorias de un Mexicano, un documentaire incluant de nombreuses scènes filmées par son père entre 1897 et 1923. Le film, qui gravite autour des évènements révolutionnaires lors du mandat de Porfirio Díaz, gagne l'Ariel d'or du Meilleur Film d'Intérêt National, donnant ainsi à Salvador Toscano une récompense posthume méritée au vu de l'ensemble de son œuvre.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • 1906 : Viaje a Yucatán
  • 1910 : Fiestas del Centenario de la Independencia
  • 1912 : Historia completa de la Revolución de 1910 a 1912
  • 1913 : La Decena Trágica en México
  • 1914 : Historia completa de la Revolución
  • 1915 : Historia completa de la Revolución de 1910 a 1915
  • 1916 : Historia completa de la Revolución de 1910 a 1916 (1916) .... codirector
  • 1917 : El territorio de Quintana Roo
  • 1917 : Las riquezas de Quintana Roo
  • 1921 : Las fiestas del Centenario de la Consumación de la Independencia de México
  • 1923 : Historia auténtica de Francisco Villa y su trágica muerte en Parral
  • 1927 : Historia completa de la Revolución Mexicana de 1900 a 1927
  • 1935 : Historia de la Revolución Mexicana
  • 1950 : Memorias de un Mexicano de Carmen Toscano

Distinction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1983 : (es) Cine y sociedad en México 1896-1930: vivir de sueños, Aurelio de los Reyes, México: Universidad Nacional Autónoma de México, ISBN 968-36-3125-8
  • 1989: (es) Crónica del cine mudo mexicano, Gabriel Ramirez, México: Cineteca Nacional, ISBN 968-805-416-X
  • 1992: (es) Índice cronológico del cine mexicano (1896-1992), Moisés Viñas, México: Dirección General de Actividades Cinematográficas de la UNAM, ISBN 968-36-2487-1
  • 1996: (es) Salvador Toscano: 1872-1947. Pionero del cine nacional, Collectif, México: Comité para la Conmemoración de los Cien Años del Cine Mexicano, ISBN
  • 1996 : (es) Albores del cine mexicano, Federico Dávalos Orozco, México: Editorial Clío, ISBN 968-6932-45-3
  • 2000 : (es) Diccionario de directores del cine mexicano, Perla Ciuk, México: Consejo Nacional para la Cultura y las Artes (CONACULTA) y Cineteca Nacional, ISBN 970-18-5590-6 (existe en CD-ROM)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Guadalajara, Olivier Jacques et Esteban Cardena, Guides de voyage Ulysse, ISBN 2-89464-249-0, p. 39-40