Salut romain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le salut romain est un salut exécuté par le bras tendu en face de soi, avec la paume de la main dirigée vers le sol et les doigts serrés entre eux. Parfois le bras est relevé d'un certain angle, mais il peut également être parallèle au sol. Ce salut est connu aujourd'hui comme un symbole du fascisme ou du nazisme, et trouverait ses origines dans la Rome antique. Toutefois, aucun texte romain ne donne cette description et aucune œuvre d'art romain ne représente un geste de salut qui ressemble à cette posture moderne.

Le tableau du peintre français Jacques-Louis David Le Serment des Horaces (1785) a inspiré l'idée du geste qui sera connu comme le salut romain. L'art néoclassique français a alors encouragé le rapprochement de ce salut avec la Rome antique, qui sera repris plus tard dans la culture populaire au théâtre et au cinéma.

Ce geste a été adopté par le fascisme italien, puis par le parti nazi allemand et d'autres mouvements fascistes (voir salut fasciste). Aujourd'hui, ce salut est puni par la loi en Allemagne et en Autriche. Il reste utilisé avec ses variantes par des mouvements néofascistes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]