Salut l'ami, adieu le trésor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Salut l'ami, adieu le trésor

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Bud Spencer (Charlie O'Brien), Sal Borgese (Anulu), Terence Hill (Alan) et John Fujoka (Kamasuka)

Titre original Chi trova un amico, trova un tresoro
Réalisation Sergio Corbucci
Scénario Amendola
Corbucci
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre film d'aventure
comédie
Sortie 1981
Durée 108 minutes (h 48)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Salut l'ami, adieu le trésor (titre original : Chi trova un amico, trova un tesoro) est un film italien réalisé par Sergio Corbucci en 1981.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alan parie avec des malfrats une grosse somme d'argent aux courses hippiques et perd. Pour échapper à ces malfrats qui veulent récupérer leur argent, il se réfugie incognito dans le bateau de Charlie qui part faire le tour du monde en solitaire. Durant le voyage, Alan détourne les instruments de navigation afin de diriger le bateau vers une île déserte qui selon son oncle contiendrait un trésor datant de la Seconde Guerre mondiale. Alan et Charlie se rendent bientôt compte que cette île n'est pas aussi déserte qu'il y paraît.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • Le titre original du film s'inspire directement d'une réplique dite par Terence Hill à Bud Spencer dans Deux super-flics, « Qui trouve un ami, trouve un trésor. ».
  • Dans ce film, Bud Spencer n'est pas doublé par Claude Bertrand contrairement à d'habitude.
  • Durant le générique de fin, il est indiqué que le nom de l'île où ont été filmées les scènes est tenu secret pour préserver la beauté du lieu. Il s'agit en réalité de l'île de Key Biscayne à quelques kilomètres seulement de Miami en Floride.
  • Le soldat japonais ignorant que la guerre est finie est inspiré du personnage réel Onoda Hirō qui était posté sur l'île de Lubang et ne capitula qu'en 1974 lorsque son commandement lui remit en main propre l'ordre de cesser le feu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]