Salt River Fields at Talking Stick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Salt River Fields at Talking Stick
{{#if:
Salt River Fields - 2011-02-23 - Rockies Batting Cages.JPG
Généralités
Adresse 7555 N. Pima Road
Scottsdale, AZ 85258
Coordonnées 33° 32′ 46″ N 111° 53′ 07″ O / 33.54611, -111.8852833° 32′ 46″ Nord 111° 53′ 07″ Ouest / 33.54611, -111.88528  
Construction et ouverture
Début construction 17 novembre 2009
Ouverture 11 février 2011
Architecte HKS
Coût de construction 100 millions $USD
Utilisation
Clubs résidents Diamondbacks de l'Arizona
Rockies du Colorado
Propriétaire Salt River Pima-Maricopa Indian Community
Équipement
Surface Bermuda Grass
Capacité 11 000
Affluence
record
12,599 16 mars 2012
Dimensions Champ gauche : 105 m (345 pieds)

Champ centre-gauche : 119 m (390')
Champ centre : 125 m (410')
Champ centre-droit : 119 m (390')
Champ droit : 105 m (345')

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Salt River Fields at Talking Stick

Géolocalisation sur la carte : Arizona

(Voir situation sur carte : Arizona)
Salt River Fields at Talking Stick

Salt River Fields at Talking Stick est un complexe sportif comprenant un stade de baseball situé sur la réserve Salt River Pima-Maricopa, près de Scottsdale en Arizona aux États-Unis.

L'endroit sert de complexe d'entraînement de printemps pour deux équipes des Ligues majeures de baseball, les Diamondbacks de l'Arizona et les Rockies du Colorado.

La construction a débuté le 17 novembre 2009. Le complexe fut inauguré le 11 février 2011 et le premier match de baseball y fut joué le 26 février suivant entre les Diamondbacks et les Rockies, ces derniers l'emportant 8-7 en 10 manches de jeu dans un match pré-saison présenté devant 12 514 spectateurs. Les lancers protocolaires furent effectués par Diane Enos et Martin Harvier, respectivement présidente et vice-président des nations Pima et Maricopa[1]. Avec 7 000 sièges fixes et la possibilité de loger 4 000 personnes supplémentaires, la capacité du stade est officiellement de 11 000 spectateurs[2], ce qui fut dépassé lors de cette première partie ainsi que le 16 mars 2012 lorsqu'il accueillit un record de 12 599 fans de baseball.

Le complexe est composé de six terrains pour les deux équipes, ainsi que les commodités habituelles (vestiaires, bureaux, salles d'entraînement). Construit au coût de 100 millions de dollars, c'est le premier et seul site utilisé par les Ligues majeures de baseball à être bâti sur des terres autochtones[2].

Le 7 mars 2013, Salt River Fields at Talking Stick est l'hôte d'un match de la Classique mondiale de baseball entre le Mexique et l'Italie. Un second match prévu le lendemain entre l'Italie et le Canada dans le cadre de la même compétition est cependant déménagé à Chase Field, toujours en Arizona, en raison de la météo défavorable[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Arizona Diamondbacks, Colorado Rockies break in new park, Peter Corbett, The Arizona Republic, 27 février 2011.
  2. a et b (en) Colorado Rockies Spring Training Ballpark, site des Rockies du Colorado.
  3. (en) Friday's Canada-Italy World Baseball Classic game moved from Salt River Fields to Chase Field, The Arizona Republic, 7 mars 2013.