Salon de la Paix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le salon de la Paix est un salon situé au sud de la Galerie des Glaces dans le château de Versailles, un château français situé dans les Yvelines, en Île-de-France. Il donne sur le Grand appartement de la Reine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Décoration[modifier | modifier le code]

Les murs sont lambrissés de marbre : des panneaux de marbre de Campan grand mélange se détachent sur fond d'arabescato, la cymaise et la plinthe sont en marbre de Sarrancolin.

Le plafond est composé de cinq peintures[1] :

Au-dessus de la cheminée en marbre de Campan vert se trouve Louis XV offrant ses deux filles en témoignage de paix à l'Europe, de François Lemoyne, tableau daté de 1729. Le jeune souverain, âgé de dix-neuf ans, tend un rameau d'olivier et reçoit ses deux filles jumelles, Louise-Elizabeth et Anne-Henriette, des mains de la Fécondité et de la Piété. Dans le fond, la Discorde s'efforce vainement de rouvrir les portes du temple de Janus. Du temps de Marie Antoinette, bien que faisant suite au Salon de la Guerre et à la Galerie des Glaces, le salon de la Paix faisait partie intégrante de l'appartement de la souveraine. C'était un peu son salon des jeux. Celle-ci y perdait des sommes folles, qui étaient immédiatement couvertes par le roi.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Milovanovic, « Le salon de la Paix », sur www.galeriedesglaces-versailles.fr (consulté le 13 avril 2011)

Sur les autres projets Wikimedia :