Salon d'Hercule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 48′ 17.83″ N 2° 07′ 18.11″ E / 48.8049528, 2.1216972 ()

Vue de l'Aile du Nord du château. Les trois dernières fenêtres du 1er étage à droite, à l'angle du bâtiment sont celles du salon d'Hercule

Le salon d'Hercule est un salon du Grand appartement du Roi dans le château de Versailles, un château français situé dans les Yvelines, en Île-de-France.

Lieu de passage de l’aile du Nord au corps central, ce salon ne fait pas à proprement parler partie des grands appartements bien qui lui soit souvent associé. Salon le plus vaste du château, il est exposé à l’est et à l’ouest. Disposée dans la partie haute de la quatrième chapelle, utilisée de 1682 à 1710 et précédant la chapelle actuelle, toute voisine, elle ne comportait au premier étage que des tribunes sur le pourtour, tout comme la chapelle actuelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1710, on posa un plancher pour créer le salon. Robert de Cotte fut chargé de la décoration, qu’il commença en 1712. On interrompit les travaux à la mort de Louis XIV en 1715 et ils ne furent repris qu'en 1725.

Ce salon servit aux grandes réceptions, notamment :

Décoration[modifier | modifier le code]

Hercule, détail de la cheminée du Salon d'Hercule.

Le salon est richement orné. On peut y voir :

  • Les murs recouverts de marqueterie de marbres polychrome provenant de plusieurs régions de France, notamment des carrières des Pyrénées.
  • Les 230[réf. nécessaire] pilastres faisant le pourtour de la salle et dont les bases et les chapiteaux corinthiens, en bronze doré, soutiennent une corniche ornée de consoles et de trophées.
  • La cheminée en marbre d’Antin ornée de bronzes d’Antoine Vassé dont Hercule appuyé sur sa massue dans un médaillon, et, au-dessous, une tête du héros coiffé de la léonide, la peau du lion de Némée et encadrée de guirlandes de vigne sortant des cornes d'abondance, ainsi que des têtes de lions aux retombées.
  • Au-dessus de la cheminée est accroché un tableau de Véronèse à thème biblique : Rebecca et Éliézer[1]. Cette peinture à l'huile d'une dimension de 2,40 m × 3,66 est datée approximativement entre 1550 et 1580. Son cadre a été réalisé par Jacques Verbeckt.
  • Le plafond décoré par François Lemoyne entre 1733 et 1736. Nommé L'Apothéose d'Hercule[2] il représente Junon, Jupiter, Hébé, les Muses, Apollon et Héraclès. Cette fresque comprend 142 personnages et fut tellement admirée à son inauguration qu’elle valut à son auteur le titre de premier peintre du Roi. Mais Lemoyne, épuisé par son travail, se suicida peu après en se perçant de neuf coups d’épée.
  • Face à la cheminée se trouve une autre œuvre de Véronèse : Le Repas chez Simon le pharisien[3] (9,74 m × 4,54 m). Cette peinture à l'huile à thème religieux est datée de 1576. L'œuvre, commandée par les pères servites pour leur réfectoire à Venise, fut offerte à Louis XIV par la République de Venise en 1664. Le cadre fut sculpté par Jacques Verbeckt. Cet œuvre a été rapportée au château de Versailles du Louvre où elle avait été envoyée.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b « Notice no 000PE011580 », base Joconde, ministère français de la Culture.
  2. a et b « Notice no 000PE011835 », base Joconde, ministère français de la Culture.
  3. a et b « Notice no 000PE006603 », base Joconde, ministère français de la Culture.