Salomon du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'archipel des Salomon.

Les Salomon du Nord sont les anciennes Salomon allemandes en Mélanésie qui faisaient partie de la Nouvelle-Guinée allemande. Les îles sont aussi connues quelquefois comme les îles Bougainville, du nom de leur île principale, l'île Bougainville.

Elles font géographiquement partie de l'archipel des îles Salomon, mais elles sont politiquement divisées entre la province de Bougainville, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, et les provinces de Province de Choiseul, d'Isabel et occidentale des îles Salomon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 17 février 1568, l'archipel est découvert par l'explorateur espagnol Álvaro de Mendaña, qui le nomma Islas de Salomon.

En avril 1885 un protectorat allemand (Schutzgebiet) est proclamé sur le nord de l'archipel (Bougainville, Buka, Choiseul, Santa Isabel et atoll Ontong).

En juin 1893, un protectorat britannique est proclamé sur le sud de l'archipel sous le nom de protectorat des îles Salomon britanniques qui comprend la Nouvelle-Géorgie, Guadalcanal, Malaita et San Cristobal. En 1898, les Britanniques annexent les îles Santa Cruz et les îles Rennell et Bellona.

Le 14 novembre 1899 (effectif en 1900), l'Allemagne transferent Choiseul, Santa Isabel, les îles Shortland et Ontong Java aux îles Salomon britanniques, mais conservent Bougainville et les îles environnantes.


Source[modifier | modifier le code]