Salmagundi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Salmagundi
Salmagundi ; or The Whim-whams and Opinions of Launcelot Langstaff, Esq. & Others
Image illustrative de l'article Salmagundi

Pays États-Unis
Langue Anglais
Périodicité Irrégulière
Genre Satire
Date de fondation 24 janvier 1807
Date du dernier numéro 15 janvier 1808
Ville d’édition New York

Propriétaire David Longworth
Directeur de la rédaction Washington Irving
OCLC 9412147

Salmagundi ; or The Whim-whams and Opinions of Launcelot Langstaff, Esq. & Others, communément appelé Salmagundi[1], est un périodique satirique créé et rédigé au XIXe siècle par l’écrivain américain Washington Irving.

Irving a sorti, en collaboration avec son frère aîné, William et James Kirke Paulding, vingt numéros à intervalles irréguliers entre le 24 janvier 1807 et le 15 janvier 1808.

Salmagundi brocardait la culture et la politique de New York un peu à la manière du magazine Mad aujourd’hui[2]. C’est dans le numéro du 11 novembre 1807 qu'Irving a associé pour la première fois le nom de « Gotham » à New York[3].

Irving et ses collaborateurs ont édité la revue sous un grand nombre de pseudonymes, notamment « Will Wizard », « Launcelot Langstaff », « Pindar Cockloft » et « Mustapha Rub-a-Dub Keli Khan ».

Irving et Paulding abandonnèrent la publication de Salmagundi en janvier 1808, à la suite d’un désaccord avec l’éditeur David Longworth sur les profits.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Salmigondis » en français.
  2. Jones, 82.
  3. Edwin G. Burrows et Mike Wallace, Gotham: A History of New York City to 1898, Oxford University Press, 1999, p. 417.

Références[modifier | modifier le code]

  • Washington Irving, « Letters of Jonathan Oldstyle, Gent./Salmagundi. », The Complete Works of Washington Irving, t. 6. Edited by Bruce Granger & Martha Hartzog, Twayne, 1977. ISBN 0-8057-8509-4
  • Brian Jay Jones, Washington Irving: An American Original, Arcade, 2008. ISBN 978-1-55970-836-4