Salle à manger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une salle à manger en France.

Une salle à manger est la pièce d'un bâtiment dans laquelle on prend ses repas en commun. Généralement équipée d'une grande table et de chaises où sont servis les mets, elle se trouve souvent à proximité de la cuisine où ces mêmes repas sont confectionnés, de l’office, et de la salle de séjour (avec laquelle elle partage souvent le même espace).

Par métonymie, le mobilier qui garnit cette salle s'appelle également « salle à manger » ; il peut être composé de table, chaises, dressoir, buffet, crédence, vaisselier, desserte.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XVIIIe siècle, la table royale continue encore à être dressée là où on reçoit les convives (dans l'antichambre de la reine par exemple), avec le service à la française. Alors qu'en ville, dans la bourgeoisie qui mangeait jusque-là dans la chambre à coucher ou dans la pièce principale, la cuisine monte dans les étages et une pièce y est dévolue aux repas, elle devient courante avec le service à la russe qui se développe à partir du XIXe siècle[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :