Salar d'Atacama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

23° 30′ S 68° 15′ O / -23.5, -68.25 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atacama.
Salar d'Atacama

Le salar d'Atacama est le salar ou dépôt salin le plus grand du Chili. Il est situé dans la région d'Antofagasta, au sud de la ville de San Pedro de Atacama, au pied des hauts volcans Licancabur et Lascar. Il s'est formé dans une dépression endoréique qui reçoit le río San Pedro et de nombreux ravins et cañons par où arrive l'eau depuis la cordillère des Andes.

Le salar est un des plus grands gisements de lithium du monde. Celui-ci est exploité dans la partie sud du salar.

Formation[modifier | modifier le code]

Le sel du salar provient de la dissolution des sels du sol volcanique de la région environnante, par les eaux apportées par les précipitations sur la chaîne andine toute proche. Dans un premier temps, ces dernières s'infiltrent et s'accumulent dans le sol, se chargeant de sels. Dans un deuxième temps, il se produit un affleurement de ces eaux souterraines dans la dépression du salar. Puis les eaux s'évaporent et les sels apportés s'accumulent, formant une croûte solide de sels minéraux. Celle-ci est cimentée par les poussières amenées par le vent du désert.

Les petites rivières issues de la fonte régulière des neiges andines des sommets environnants s'écoulent vers la cuvette du salar créant ainsi de multiples oasis. Celles-ci furent le lieu privilégié du développement de la culture des Indiens Atacamas.

Description[modifier | modifier le code]

Sa superficie est de l'ordre de 300 000 hectares, soit 3 000 kilomètres carrés.[1],[2] Il se trouve à une altitude de 2 500 mètres approximativement. Ses dimensions maximales sont de 100 km de long pour 80 de large.

Situé au sein du désert d'Atacama, le plus sec de la planète, l'air y est aussi extrêmement sec ce qui le rend parfaitement transparent, si bien que la vue s'étend jusqu'à l'autre côté du salar (distance de 70 kilomètres).

Sous le salar se trouve un lac salin, caché par la croûte solide de sel.

Les alentours sont peuplés de trois espèces de flamants : le flamant des Andes, le flamant du Chili et le flamant de James.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es)Gerardo Díaz del Río, Ramiro Bonilla Parra, Fernando Peralta Toro (1972) “Geología de superficie, sub-superficie y geoquímica del Salar de Atacama”, CORFO (Chile). Departamento de Recursos Hidráulicos.
  2. (es)Alonso, H. y Risacher, F. (1996) “Geoquímica del Salar de Atacama, parte 1: origen de los componentes y balance salino. Revista Geológica de Chile, 23, 2, p. 113-122.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :