Salangane de Vanikoro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aerodramus vanikorensis

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Salangane de Vanikoro

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Apodiformes
Famille Apodidae
Genre Aerodramus

Nom binominal

Aerodramus vanikorensis
(Quoy & Gaimard, 1832)[1]

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La Salangane de Vanikoro (Aerodramus vanikorensis) est une espèce de Salangane, oiseau de la famille des Apodidés.

Répartition[modifier | modifier le code]

Son aire de répartition s'étend sur la Malaisie (Sarawak et Sabah), le Brunei, les Philippines, l'Indonésie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, l'Australie, les Mariannes du Nord, Guam, Palaos, les Iles Salomon, la Nouvelle-Calédonie et la Micronésie. Elle a été introduite à Hawaii.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après le Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des 13 sous-espèces suivantes (ordre phylogénique) :

  • Aerodramus vanikorensis palawanensis (Stresemann, 1914)
  • Aerodramus vanikorensis aenigma (Riley, 1918)
  • Aerodramus vanikorensis heinrichi (Stresemann, 1932)
  • Aerodramus vanikorensis moluccarum (Stresemann, 1914)
  • Aerodramus vanikorensis waigeuensis (Stresemann & Paludan, 1932)
  • Aerodramus vanikorensis steini (Stresemann & Paludan, 1932)
  • Aerodramus vanikorensis yorki (Mathews, 1916)
  • Aerodramus vanikorensis tagulae (Mayr, 1937)
  • Aerodramus vanikorensis coultasi (Mayr, 1937)
  • Aerodramus vanikorensis pallens (Salomonsen, 1983)
  • Aerodramus vanikorensis lihirensis (Mayr, 1937)
  • Aerodramus vanikorensis lugubris (Salomonsen, 1983)
  • Aerodramus vanikorensis vanikorensis

La Salangane grise (Aerodramus amelis) était autrefois considérée comme une sous-espèce de la Salangane de Vanikoro (A. vanikorensis)[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Congrès ornithologique international, version 3.4
  2. (en) Jordan J. Price, Kevin P. Johnson et Dale H., « The evolution of echolocation in swiftlets », Journal of Avian Biology, vol. 35, no 2,‎ 2004, p. 135-143 (lire en ligne)