Salamandre noire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Salamandra atra

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Salamandra atra

Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Amphibia
Ordre Caudata
Famille Salamandridae
Sous-famille Salamandrinae
Genre Salamandra

Nom binominal

Salamandra atra
Laurenti, 1768

Synonymes

  • Salamandra fusca Laurenti, 1768
  • Salamandra nigra Gray, 1850
  • Salamandra nera Dugès, 1852
  • Salamandra alpestris Knauer, 1883
  • Salamandra atra prenjensis Miksic, 1969
  • Salamandra atra aurorae Trevisan, 1982
  • Salamandra aurorae Trevisan, 1982
  • Salamandra atra pasubiensis Bonato & Steinfartz, 2005

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Salamandra atra est une espèce d'urodèles de la famille des Salamandridae[1]. En français elle est nommée salamandre noire ou salamandre alpestre ou salamandre de montagne.

Distribution[modifier | modifier le code]

Salamandra atra dis.png

Cette espèce se rencontre de 400 à 2 800 m d'altitude dans les Alpes en France, en Allemagne, en Suisse, en Italie, en Autriche, au Liechtenstein, en Slovénie, en Croatie, en Bosnie-Herzégovine, en Serbie, au Monténégro et en Albanie[1].

Description[modifier | modifier le code]

Salamandra atra 20060729084145wp.jpg
Alpensalamander.jpg
Salamandre Alpestre.jpg
Salamandra atra - Muséum de Toulouse

Les mâles mesurent jusqu'à 144 mm et les femelles jusqu'à 151 mm. Parfaitement adaptée à la vie terrestre, son cycle de vie ne nécessite aucune phase aquatique, à l'inverse de la plupart des Lissamphibiens, puisque la femelle met bas des petits entièrement formés, et non pas des larves. C'est une espèce très proche de la Salamandre tachetée (Salamandra salamandra), mais dont l'habitat est exclusivement montagnard. Sa couleur noire lui permet probablement de pouvoir absorber la chaleur du soleil.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Sous-espèces selon Dubois & Raffaëlli, 2009[2] :

  • Salamandra atra atra Laurenti, 1768
  • Salamandra atra prenjensis Miksic, 1969
  • Salamandra atra pasubiensis Bonato & Steinfartz, 2005

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom spécifique atra vient du latin « ater, atra, atrum », sombre ou noir, en référence à la couleur de cette espèce. La sous-espèce Salamandra atra prenjensis, composé de prenj et du suffixe latin -ensis, « qui vit dans, qui habite », lui a été donné en référence au lieu de sa découverte, le massif de Prenj. La sous-espèce Salamandra atra pasubiensis, composé de pasubi et du suffixe latin -ensis, « qui vit dans, qui habite », lui a été donné en référence au lieu de sa découverte, le mont Pasubio.

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Bonato & Steinfartz, 2005 : Evolution of the melanistic colour in the Alpine Salamander Salamandra atra as revealed by a new subspecies from the Venetian Alps. Italian Journal of Zoology, vol. 72, p. 253-260.
  • Laurenti, 1768 : Specimen medicum, exhibens synopsin reptilium emendatam cum experimentis circa venena et antidota reptilium austriacorum Vienna Joan Thomae p. 1-217 (texte intégral).
  • Miksic, 1969 : A new subspecies of the alpine salamander (Salamandra atra prenjensis nov.). Glasnika Zemaljskog Muzeja u Bosni i Hercegovini. Sarejevo, vol. 8, p. 83-86.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Dubois & Raffaëlli, 2009 : A new ergotaxonomy of the family Salamandridae Goldfuss, 1820 (Amphibia, Urodela). Alytes, vol. 26, p. 1-85.