Salaga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

8° 33′ N 0° 31′ O / 8.55, -0.517

Installation d'une antenne parabolique à Salaga (2006)

Salaga est une ville du Ghana. Aujourd'hui capitale du district de Gonja est dans la Région du Nord, ce fut un haut lieu du commerce des esclaves.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le marché de Salaga (gravure d'Édouard Riou, 1892)
Une mosquée de Salaga (Riou, 1892)

Ville cosmopolite fondée au XVe siècle, Salaga fut un centre urbain prospère et un carrefour économique important jusqu'à la fin du XIXe siècle, lorsqu'elle fut ruinée par la guerre civile.

Lors de sa traversée de l'Afrique de l'Ouest, l'explorateur français Louis-Gustave Binger s'y rendit en 1888 et estima la population à environ 10 000 habitants.

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) A short history of Salaga (trad. d'un manuscrit haoussa par J. Withers Gill), Govt. Printing Dept., Accra, 1924, 16 p.
  • (en) J. A. Braimah et Jack Goody, Salaga: the struggle for power, Longmans, Londres, 1967, 222 p.
  • (en) Marion Johnson, « The Slaves of Salaga », in The Journal of African History, 27.2, 1986, p. 341-362
  • (en) Paul E. Lovejoy, « Polanyi's "Ports of Trade": Salaga and Kano in the Nineteenth Century », in Canadian Journal of African Studies, 16.2, 1982, p. 245-277
  • (en) J. Ako Okoro, « Research on water and slaves in Salaga », in Nyame akuma (Ghana), 2003, no 59, p. 45-53
  • (fr) Louis-Gustave Binger, Du Niger au golfe de Guinée : par le pays de Kong et le Mossi, Société des africanistes, Paris,1980 (rééd. en fac simile de l'édition de 1892), 2 tomes en 1 vol. (513-416 p.)
  • (fr) Ogunsola John Igue, « Salaga », in Les villes précoloniales d'Afrique noire, Karthala, Paris, 2008, p. 62-65 (ISBN 978-2-8111-0003-2) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :