Saison cyclonique 2010 dans l'océan Atlantique Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison cyclonique 2010 dans l'océan Atlantique Nord
Image illustrative de l'article Saison cyclonique 2010 dans l'océan Atlantique Nord
Dates
Début officiel 1er juin 2010
Fin officielle 30 novembre 2010
Début de l'activité 26 juin 2010
Fin de l'activité 7 novembre 2010
Dégâts
Dommages 10 756 milliards $
Morts 261 directs  21 indirects
Blessés inconnu
Faits marquants
Le plus intense Igor (925HPa, 250 km/h)
Le plus coûteux Karl (5,6 milliards $US de 2010)
Le plus meurtrier Matthew (126 morts)
Nombre d'événements
Dépression tropicale ou subtropicale Tempête tropicale ou subtropicale Ouragan de catégorie 1 Ouragan de catégorie 2 Ouragan de catégorie 3 Ouragan de catégorie 4 Ouragan de catégorie 5 Total
2 7 4 3 1 4 0 21
Chronologie
Précédent 2009 2011 Suivant

La saison cyclonique 2010 dans l'océan Atlantique Nord s'est déroulée du 1er juin 2010 au 30 novembre 2010, selon la définition de l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Elle liste une vingtaine de cyclones suite à une Niña saisonnière modérée. La saison cyclonique 2010 est, après celles de 1995 et 1887, est la troisième plus longue liste cyclonique, avec 19[1]. L'activité cyclonique 2010 de l'Atlantique Nord a surpassé la saison cyclonique de la même année dans le nord-ouest de l'océan Pacifique[2].

La saison a débuté avec l'ouragan Alex, une tempête de catégorie 2 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui a frappé la péninsule du Yucatan en tant que tempête tropicale au nord-est du Mexique et au sud des frontières du Texas à un très fort pic d'intensité. Après Alex, une série de tempêtes de faible intensité se sont succédé entre le mois de juillet et le mois d'août. Durant août et septembre, la saison devient active avec la formation de onze cyclones durant une quarantaine de jours, six étant des ouragans capverdiens. Quatre de ces ouragans capverdiens (Danielle, Earl, Igor et Julia) se sont intensifiés en catégorie 4, dont un cinquième (Karl) a atteint le stade d'ouragan majeur. Danielle et Earl, tous les deux se succédant, ont été les ouragans les plus violents de la saison, suivis de tempêtes tropicales de faible intensité, ainsi que d'une série de trois autres ouragans majeurs qui se sont également succédé. Du 21 août au 26 septembre, aucune journée se passait sans qu'il y ait au moins un cyclone tropical en activité durant 36 jours, à commencer par la formation de la dépression tropicale Six (plus tard devenue Ouragan Danielle) et en finissant par la dissipation de la dépression tropicale Lisa, la plus longue période depuis la saison cyclonique 2005 dans l'océan Atlantique Nord.

Noms des tempêtes 2010[modifier | modifier le code]

La liste des noms utilisée pour nommer les tempêtes s'étant formée dans le bassin cyclonique de l'océan Atlantique Nord durant l'année 2010 est la même que celle de la saison 2004, à l'exception de Colin, de Fiona, d'Igor et de Julia qui remplacent les noms Charley, Frances, Ivan et Jeanne. Les noms qui n'ont pas été retiré de cette liste seront à nouveau utilisés lors de la saison 2016. À cause des dégâts causés par Igor et Tomas, ces noms ont été retirés et seront remplacé par Ian et Tobias pour la saison 2016[3].

Cyclones
1 Alex
DT Deux
TT Bonnie
TT Colin
DT Cinq
4 Danielle
4 Earl
TT Fiona
TT Gaston
TT Hermine
4 Igor
4 Julia
4 Karl
1 Lisa
TT Matthew
TT Nicole
1 Otto
2 Paula
2 Richard
1 Shary
2 Tomas
Inc. Virginie
Inc. Walter

Cyclones tropicaux[modifier | modifier le code]

Ouragan Alex[modifier | modifier le code]

Ouragan Alex
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 25 juin – 2 juillet
Intensité 205 km/h (125 mph) (1-min), 946 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Alex (2010).

L'Ouragan Alex a été le premier cyclone tropical lors de la saison cyclonique 2010 dans l'océan Atlantique Nord. Il s'est formé le 25 juin 2010 dans la mer des Caraïbes et a frappé le Belize en tant que tempête tropicale. Vers le 30 juin, lors de son passage au-dessus du Golfe du Mexique, Alex s'est développé en ouragan. Il a causé la mort de 33 personnes. Alex est le premier ouragan à s'être formé en juin depuis l'ouragan Allison en 1995, le plus puissant en termes de vitesse du vent depuis l'ouragan Alma en 1966. Avec 947 HPa il est l'ouragan le plus intense après l'ouragan Audrey en 1957. Il est donc le deuxième ouragan le plus intense, en juin, de l'Atlantique.

Dépression tropicale Deux[modifier | modifier le code]

Dépression tropicale Deux
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 8 juillet – 9 juillet
Intensité 65 km/h (40 mph) (1-min), 1005 hPa (mbar)

Durant le 3 juillet, le jour après la dissipation d'Alex, une onde tropicale forme deux zones de convection à l'ouest de la mer des Caraïbes[4]. Le lendemain, le système montre les signes d'une organisation[5]. Après avoir traversé la péninsule du Yucatán et entre dans le Golfe du Mexique[6].

Tempête tropicale Bonnie[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Bonnie
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 22 juillet – 24 juillet
Intensité 85 km/h (50 mph) (1-min), 1005 hPa (mbar)

Au début du mois de juillet, une onde tropicale se forme à partir des côtes africaines. Le 17 juillet, elle montre des signes de développement localisée au nord-est des Petites Antilles.

Tempête tropicale Colin[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Colin
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 2 août – 8 août
Intensité 110 km/h (70 mph) (1-min), 1005 hPa (mbar)
Article détaillé : Tempête tropicale Colin.

Le National Hurricane Center (NHC) a identifié une onde tropicale au-dessus du Sénégal le 29 juillet[7]. Celle-ci s'est déplacée vers l'ouest, dans le flux de l'anticyclone subtropical tout en se développant[8]. Le 1er août, un centre de rotation est apparu alors que l'onde passait au sud des îles du Cap-Vert et tôt le 2 août, il devenait la dépression tropicale Quatre[9].

Vingt-quatre heures plus tard, la tempête tropicale Colin était née, se dirigeant rapidement vers l'ouest. Il s'agissait d'un système de petit diamètre, dont les vents de force de tempête ne s'étendait qu'à (110 km) de son centre, qui ne put s'intensifier car il passait dans une zone de fort cisaillement de vents en altitude. Le 3 août en après-midi, Colin était redevenue une dépression tropicale mais avait encore un certain potentiel de développement.

Colin se réorganisa tard le 4 août, en passant au nord-est des Petites Antilles, en un système de plus large diamètre et des bandes de précipitations convectives intenses. Cependant, il n'avait pas de centre de rotation fermé[10]. Il a fallu attendre le 5 août pour qu'il reprenne le titre de tempête tropicale qui se dissipa après le 8 août[11],[12].

Dépression tropicale Cinq[modifier | modifier le code]

Dépression tropicale Cinq
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 10 août – 11 août
Intensité 55 km/h (35 mph) (1-min), 1007 hPa (mbar)

Ouragan Danielle[modifier | modifier le code]

Ouragan Danielle
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 21 août – 30 août
Intensité 250 km/h (155 mph) (1-min), 942 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Danielle.

Le 19 août, une onde tropicale quitte la côte Ouest de l'Afrique. Se déplaçant dans des conditions favorables, sa circulation se ferme à l'approche des îles du Cap-Vert le 21 août, définissant la dépression tropicale Six[13]. Le 22 août, cette dépression se développe en tempête tropicale dénommée Danielle vers 20 h 10 UTC. Elle se trouvait alors à 13,4 N et 35,1 O, en plein océan Atlantique, et dirigeait vers le nord-ouest. Le lendemain, la dépression passe au statut d'ouragan de catégorie 2[14].

Le 24 août, Danielle s'affaiblit soudainement en catégorie 1. Plus tard dans le même jour, Danielle s'affaiblit brièvement en tempête tropicale, avant de devenir à nouveau en ouragan de catégorie 1. Quelques heures plus tard, Danielle se renforce de nouveau en catégorie 2 formant un œil, le 26 août[15]. Le vendredi 27 août, l'ouragan Danielle était à 940 km au sud-est des Bermudes et le Centre américain des ouragans (NHC) a annoncéqu'il était devenu un ouragan majeur (catégorie 3) avec des vents atteignant 195 km/h[16]. Il évolue en catégorie 4 au cours de la même journée[17].

L'ouragan ne demeure cependant pas longtemps à ce niveau et diminue rapidement vers la catégorie 3 puis 1, en se dirigeant vers les eaux plus froides au nord-est des Bermudes. Danielle a amorcé sa transition extratropicale le 31 août alors qu'elle passait au sud-est de Terre-Neuve sans jamais avoir approché de terres[15].

Ouragan Earl[modifier | modifier le code]

Ouragan Earl
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 25 août – 4 septembre
Intensité 270 km/h (165 mph) (1-min), 927 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Earl.

Une onde tropicale vigoureuse a quitté la côte africaine. Elle a rapidement développé un centre dépressionnaire fermé et bien organisée le 22 août autour d’un amas orageux[18],[19]. Le 24 août, l’organisation des bandes orageuses était très poussée et le National Hurricane Center américain a prédit que la zone avait 90 % de chance de se transformer en dépression tropicale au cours des 48 heures suivantes[20],[21]. La dépression tropicale Sept est effectivement apparue 18 heures plus tard à 15 h TUC le 25 août à 690 km, à l’ouest de l’île la plus au sud des îles du Cap-Vert[22]. Six heures plus tard, les vents maximums soutenus atteignaient 65 km/h et le système a été reclassé tempête tropicale Earl[23]. Earl devait se diriger vers l’ouest tout en s’intensifiant dans une zone où le cisaillement des vents était faible et la température de surface de la mer très chaude[24]. Cependant, de l’air sec dans le secteur empêchait un tel développement et les vents de Earl ont demeuré à 75 km/h durant 36 heures[25],[26]. La tempête s’est également retrouvée dans le sillon de l’ouragan Danielle le 27 août. Les vents sortant de celle-ci en altitude causaient un cisaillement défavorable, ce qui limita l’intensification d’Earl[27]. Durant douze heures, les vents soutenus ne purent dépasser 95 km/h[28]. Quand finalement Danielle s’est éloignée suffisamment, Earl a pu atteindre le niveau d’ouragan de catégorie 1 dans l’échelle de Saffir-Simpson le 30 août. Il est rapidement monté ensuite à la catégorie 4 vers 21 h le même jour. Le cyclone est redescendu à la catégorie 3 vingt-quatre heures plus tard, lors d’un remplacement de l’œil, mais ce ne fut que temporaire car il a atteint son maximum d'intensité un peu plus tard avec des vents soutenus de 233 km/h et des rafales à 282 km/h avant de redescendre à nouveau[29]. Le 31 août 2010 en après-midi, Earl passait au nord de Porto Rico et se déplaçait vers l'ouest-nord-ouest, s'approchant de la lisière ouest de la crête subtropicale sur l'océan Atlantique. Cependant un creux barométrique provenant du continent promettait de modifier cette trajectoire plus vers le nord puis le nord-est. L'œil de l’ouragan était obscurci sur l'imagerie satellitaire, tant visible qu'infrarouge, en raison du cycle de remplacement du mur de l'œil. L'imagerie montrait du contenu en vapeur d'eau au nord-ouest d'Earl comportait une zone d'air sec rendant son intensification supplémentaire difficile[30].

Au cours de la nuit du 2 au 3 septembre, l'ouragan est passé à environ 130 km à l'est du cap Hatteras. Il était alors descendu à la catégorie 2 et se dirigeait vers des eaux plus froides ce qui allait l'affaiblir[31]. À 15 h TUC (11 h HAE), il était retombé à la catégorie 1[32]. En soirée, Earl est redevenu une tempête tropicale en s'approchant de l'île de Nantucket et du Cap Cod, alors que ses vents soutenus étaient tombés à environ 110 km/h[33],[34]. Il est passé à environ 195 km à l'est de Nanutcket durant la nuit avant de se diriger vers la pointe sud-ouest de la Nouvelle-Écosse au Canada[35].

Tempête tropicale Fiona[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Fiona
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 30 août – 4 septembre
Intensité 120 km/h (75 mph) (1-min), 998 hPa (mbar)

Une zone de perturbation se déplace depuis la côte africaine durant la quatrième semaine du mois de septembre après l'ouragan Earl. Elle menace de se développer le 30 août, lorsqu'elle s'organise et se forme finalement en tempête tropicale Fiona, sautant ainsi le stade de dépression tropicale. Elle menace, cependant, de se développer encore plus. Elle se renforce brièvement en tempête tropicale avec des vents à 65 mph, avant de s'affaiblir et de rétrograder en petite tempête tropicale. Pratiquement aucune convection n'est apparue sur radar, mais elle maintient malgré tout ses vents violents.

Tempête tropicale Gaston[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Gaston
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 1er septembre – 4 septembre
Intensité 75 km/h (45 mph) (1-min), 1005 hPa (mbar)

Une onde tropicale critique émerge de la côte ouest africaine durant le 28 août. Des données indiquent que cette neuvième dépression tropicale se développe à h UTC le 1er septembre[36], bien que le National Hurricane Center n'ait pu émettre efficacement ses alertes qu'à 15 h UTC le même jour 1500[37]. Neuf heures plus tard, le National Hurricane Center le qualifie de dépression tropicale Neuf en tempête tropicale Gaston[38], mais il est révélé qu'elle reste tempête tropicale durant douze heures. Dans le rapport météorologique, le NHC note que Gaston pourrait ne pas attendre le stade de tempête tropicale.

Tempête tropicale Hermine[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Hermine
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 5 septembre – 9 septembre
Intensité 130 km/h (80 mph) (1-min), 989 hPa (mbar)

Hermine se forme à partir des restes la dépression tropicale Onze dans la Baie de Campêche. La formation en dépression tropicale se fait au matin du 6 septembre. Plus tard, dans la matinée, le système est classé en tant que tempête tropicale et se nomme désormais Hermine. Plus tard, la tempête se renforce, et arrête de se renforcer durant l'après-midi et le soir. Hermine frappe le nord-est du Mexique, au sud de Matamoros (Tamaulipas), durant la soirée, en tant que forte tempête tropicale avec des vents à 70 mph (110 km/h).

Des dégâts ont été rapportés dans la région de la vallée du Rio Grande, suite notamment à des chutes d'arbres[39]. Une femme se noie dans les crues à Jamaica Beach (Texas) aux États-Unis[40]. Dans la soirée du 7 septembre, des alertes aux tornades ont été diffusées à Austin (Texas). À 10 h (CDT), le NHC diffuse sa dernière alerte concernant Hermine alors qu'elle rétrograde en dépression tropicale[41]. Hermine s'affaiblit par étape et devient extratropicale lors de son passage en Oklahoma durant le 9 septembre. Les restes d'Hermine ont provoqué quelques fortes pluies et des tornades se sont formées. Elle se dissipe dans le Kansas le 10 septembre.

Ouragan Igor[modifier | modifier le code]

Ouragan Igor
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 8 septembre – 21 septembre
Intensité 250 km/h (155 mph) (1-min), 924 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Igor.

Une perturbation tropicale a rapidement formé une zone dépressionnaire en surface en quittant l’Afrique de l'Ouest le 6 septembre. Elle devint une dépression tropicale bien organisée le 8 septembre au matin et la neuvième tempête tropicale de la saison 2010, nommée Igor, au sud-est des îles du Cap-Vert[42]. L’interaction avec une autre dépression tropicale et un cisaillement des vents d'est affaiblirent Igor le 9 septembre, et son déplacement devint presque nul. Elle redescendit au niveau de dépression tropicale tout en absorbant l'autre système[43]. Le 10 septembre, Igor redevint tempête tropicale alors que la convection s'intensifia[44]. Le 11 septembre, le système développera brièvement un œil durant deux heures mais absorba de l'air sec des niveaux moyens de la troposphère ce qui fit diminuer la convection avant une nouvelle intensification qui le conduisit à devenir un ouragan tard ce jour-là[45],[46]. Le 12 septembre au matin, Igor développa un œil bien défini et dégagé, le tout entouré d'un mur compact de nuages. Il atteignit la catégorie 2 de l'échelle de Saffir-Simpson le matin et la catégorie 4 en après-midi en traversant l'Atlantique tropical[47],[48]. Ses vents passèrent ainsi de 130 km/h à 215 km/h en 8,5 heures tel qu'estimé par les images du satellite météorologique et la technique de Dvorak. L'intensification d'Igor se continua à une allure plus lente en soirée avant de se stabiliser[49].

Ouragan Julia[modifier | modifier le code]

Ouragan Julia
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 12 septembre – 20 septembre
Intensité 260 km/h (160 mph) (1-min), 948 hPa (mbar)

Suite aux autres ouragans capverdiens, la dépression tropicale Douze se forme le 12 septembre à partir d'une forte onde tropicale qui se développe proche des côtes africaines. Elle se renforce en tempête tropicale Julia au plus tôt du 13 septembre. Ce jour, la tempête tropicale Julia frappe les îles du Cap-Vert avec des vents violents. Elle est la deuxième tempête à frapper les îles du Cap-Vert en mois d'une semaine. Durant la nuit du 14 septembre, un œil cyclonique se développe, et Julia s'intensifie en ouragan. Contrairement à toutes les alertes émises anticipées, une intensification rapide débute le 15 septembre, et Julia se renforce en ouragan de catégorie 4, plus tôt dans la matinée, avec un pic d'intensité allant à 140 mph (220 km/h)[50].

Ouragan Karl[modifier | modifier le code]

Ouragan Karl
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 14 septembre – 18 septembre
Intensité 230 km/h (145 mph) (1-min), 956 hPa (mbar)

Ouragan Lisa[modifier | modifier le code]

Ouragan Lisa
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 20 septembre – 26 septembre
Intensité 155 km/h (100 mph) (1-min), 982 hPa (mbar)

Tempête tropicale Matthew[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Matthew
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 23 septembre – 26 septembre
Intensité 110 km/h (70 mph) (1-min), 998 hPa (mbar)

Tempête tropicale Nicole[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Nicole
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 28 septembre – 29 septembre
Intensité 85 km/h (50 mph) (1-min), 995 hPa (mbar)

Ouragan Otto[modifier | modifier le code]

Ouragan Otto
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 6 octobre – 10 octobre
Intensité 155 km/h (100 mph) (1-min), 976 hPa (mbar)

Ouragan Paula[modifier | modifier le code]

Ouragan Paula
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 11 octobre – 15 octobre
Intensité 195 km/h (120 mph) (1-min), 981 hPa (mbar)

Ouragan Richard[modifier | modifier le code]

Ouragan Richard
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 20 octobre – 26 octobre
Intensité 185 km/h (115 mph) (1-min), 977 hPa (mbar)

Ouragan Shary[modifier | modifier le code]

Ouragan Shary
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 28 octobre – 30 octobre
Intensité 140 km/h (85 mph) (1-min), 989 hPa (mbar)

Ouragan Tomas[modifier | modifier le code]

Ouragan Tomas
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 29 octobre – 7 novembre
Intensité 185 km/h (115 mph) (1-min), 982 hPa (mbar)

Chronologie des événements[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Masters Jeff, « Unprecedented Hurricane Tomas pounding the Lesser Antilles », sur Wunderground.com (consulté le 30 octobre 2010)
  2. [PDF] (en) « Review 2010 »
  3. « Le Comité des ouragans de l’OMM retire Igor et Tomas de la liste des tempêtes de l’Atlantique », Nouvelle de l'OMM, Organisation météorologique mondiale,‎ 24 mars 2011 (consulté le 15 septembre 2011)
  4. (en) Robbie Berg, « Tropical Weather Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 3 juillet 2010 (consulté le 8 juillet 2010)
  5. (en) Blake/Kimberlain, « Tropical Weather Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 4 juillet 2010 (consulté le 8 juillet 2010)
  6. (en) Stewart/Cangialosi, « Tropical Weather Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 5 juillet 2010 (consulté le 8 juillet 2010)
  7. (en) Corey Anne Walton, « Tropical Weather Discussion », National Hurricane Center,‎ 29 juillet 2010 (consulté le 24 août 2010)
  8. (en) Corey Anne Walton, « Tropical Weather Discussion », National Hurricane Cente,‎ 30 juillet 2010 (consulté le 24 août 2008)
  9. (en) Felix A. Garcia, « Tropical Weather Discussion », National Hurricane Center,‎ 1er août 2010 (consulté le 24 août 2010)
  10. (en) Avila, « NHC Graphical Outlook Archive », National Hurricane Center,‎ 4 août 2010 (consulté le 24 août 2010)
  11. (en) Beven, « Tropical Storm Colin Advisory number 7 », National Hurricane Center,‎ 5 août 2010 (consulté le 24 août 2010)
  12. (en) Brown, « Tropical Storm Colin Advisory number 20 », National Hurricane Center,‎ 8 août 2010 (consulté le 24 août 2010)
  13. (en) Kimberlain, « Tropical Depression Six Discussion Number 1 », National Hurricane Center,‎ 21 août 2010 (consulté le 1er septembre 2010)
  14. (en) Berg, « Tropical Storm Danielle Discussion Number 5 », National Hurricane Center,‎ 22 août 2010 (consulté le 1er septembre 2010)
  15. a et b (en) Brennan, « Hurricane Danielle Dicussion Number 19 », National Hurricane Center (consulté le 1er septembre 2010)
  16. (fr) L'Express, « Atlantique: Danielle est devenu un "ouragan majeur" », Agence France-Presse,‎ 27 août 2010 (consulté le 1er septembre 2010)
  17. (fr) Agence France-Presse, « Danielle devient un ouragan de catégorie 4, Earl menace », Cyberpresse (consulté le 1er septembre 2010)
  18. (en) Felix Garcia, « Tropical Weather Discussion for the North Atlantic Ocean, August 22, 2010 8:05AM EST », National Hurricane Center,‎ 22 août 2010 (consulté le 29 août 2010)
  19. (en) Mike Forpemosa, « Tropical Weather Discussion for the North Atlantic Ocean, August 23, 2010 2:05PM EST », National Hurricane Center,‎ 23 août 2010 (consulté le 29 août 2010)
  20. (en) Mike Formosa, « Tropical Weather Discussion for the North Atlantic Ocean, August 24, 2010 2:05PM EST », National Hurricane Center,‎ 24 août 2010 (consulté le 29 août 2010)
  21. (en) Eric Blake, « Tropical Weather Discussion for the North Atlantic Ocean, August 24, 2010 8:00PM EST », National Hurricane Center,‎ 24 août 2010 (consulté le 29 septembre 2010)
  22. (en) Lixion Avila, « Tropical Depression Seven Public Advisory 1, August 25, 2010 11:00AM AST », National Hurricane Center,‎ 25 août 2010 (consulté le 29 août 2010)
  23. (en) Lixion Avila, « Tropical Storm Earl Public Advisory 2, August 25, 2010 5:00PM AST », National Hurricane Center,‎ 25 août 2010 (consulté le 29 août 2010)
  24. (en) Lixion Avila, « Tropical Storm Earl Discussion 2, August 25, 2010 5:00PM AST », National Hurricane Center,‎ 25 août 2010 (consulté le 29 août 2010)
  25. (en) Stacy Stewart, « Tropical Storm Earl Discussion 5, August 26, 2010 11:00AM AST », National Hurricane Center,‎ 26 août 2010 (consulté le 29 août 2010)
  26. (en) Lixion Avila, « Tropical Storm Earl Discussion 10, August 27, 2010 5:00PM AST », National Hurricane Center,‎ 27 août 2010 (consulté le 29 août 2010)
  27. (en) Eric Blake, « Tropical Storm Earl Discussion 11, August 27, 2010 11:00PM AST », National Hurricane Center,‎ 27 août 2010 (consulté le 29 août 2010)
  28. (en) Lixion Avila, « Tropical Storm Earl Discussion 14, August 28, 2010 5:00PM AST », National Hurricane Center,‎ 28 août 2010 (consulté le 29 août 2010)
  29. (en) MSNBC, « Earl weakens a bit, still East Coast threat », Burton, NC,‎ 2 septembre 2010 (consulté le 4 avril 2011)
  30. Fogarty et Mars, « Bulletin d'information sur l'ouragan Earl », Centre canadien de prévision d'ouragan,‎ 31 août 2010 à 18 h TUC (consulté le 2 septembre 2010)
  31. Campbell et Hatt, « Bulletin d'information sur l'ouragan Earl », Centre canadien de prévision d'ouragan,‎ 3 septembre 2010 à h TUC (consulté le 3 septembre 2010)
  32. Borgel et Fogarty, « Bulletin d'information sur l'ouragan Earl », Centre canadien de prévision d'ouragan,‎ 3 septembre 2010 à 15 h TUC (consulté le 3 septembre 2010)
  33. Campbell, « Bulletin d'information sur l'ouragan Earl », Centre canadien de prévision d'ouragan,‎ 4 septembre 2010 à h TUC (consulté le 5 septembre 2010)
  34. (en) Brennan, « Tropical Storm Earl Advisory Number 39 », National Hurricane Center,‎ 4 septembre 2010 à h TUC (consulté le 5 septembre 2010)
  35. Campbell, « Bulletin d'information sur l'ouragan Earl », Centre canadien de prévision d'ouragan,‎ 4 septembre 2010 à h TUC (consulté le 3 septembre 2010)
  36. (en) Blake Eric, « Tropical Storm Gaston Tropical Cyclone Report », sur National Hurricane Center,‎ 18 novembre 2010 (consulté le 19 novembre 2010)
  37. (en) Landsea, Christopher / Blake, Eric, « Tropical Depression Nine Advisory Number One », sur National Hurricane Center,‎ 1er septembre 2010 (consulté le 19 novembre 2010)
  38. (en) Blake Eric, « Tropical Storm Gaston Advisory Number Two », sur National Hurricane Center,‎ 1er septembre 2010 (consulté le 19 novembre 2010)
  39. (en) « Hermine Leaves Damage in its Wake », sur KTSM News Channel 9 (consulté le 9 septembre 2010)
  40. (en) « National Weather Service Watch Warning Advisory Summary », sur US National Weather Service,‎ 16 mai 2007 (consulté le 9 septembre 2010)
  41. (en) « Final advisory on Hermine », sur NHC,‎ 7 septembre 2010 (consulté le 8 septembre 2010)
  42. (en) Blake/Pasch, « Tropical Storm Igor Discussion 11 », National Hurricane Center,‎ 8 septembre 2010 (consulté le 21 septembre 2010)
  43. (en) Cangialosi/Brennan, « Tropical Depression Igor Discussion 6 », National Hurricane Center,‎ 9 septembre 2010 (consulté le 21 septembre 2010)
  44. (en) Stewart, « Tropical Storm Igor Discussion 9 », National Hurricane Center,‎ 8 septembre 2010 (consulté le 21 septembre 2010)
  45. (en) Avila, « Tropical Storm Igor Discussion 12 », National Hurricane Center,‎ 8 septembre 2010 (consulté le 21 septembre 2010)
  46. (en) Kimberlain, « Hurricane Igor Discussion 15 », National Hurricane Center,‎ 12 septembre 2010 (consulté le 21 septembre 2010)
  47. (en) Roberts/Brennan, « Hurricane Igor Discussion 17 », National Hurricane Center,‎ 12 septembre 2010 (consulté le 21 septembre 2010)
  48. (en) Roberts/Brennan, « Hurricane Igor Special Discussion 18 », National Hurricane Center,‎ 12 septembre 2010 (consulté le 21 septembre 2010)
  49. (en) Berg, « Hurricane Igor Discussion 20 », National Hurricane Center,‎ 13 septembre 2011 (consulté le 21 septembre 2010)
  50. (en) « Julia »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Saison cyclonique 2010 de l’océan Atlantique
A   2   B   C   5   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   R   S   T  
Échelle de Saffir-Simpson
D T 1 2 3 4 5