Saison cyclonique 1998 dans l'océan Atlantique Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison cyclonique 1998 dans l'océan Atlantique Nord
Image illustrative de l'article Saison cyclonique 1998 dans l'océan Atlantique Nord
Dates
Début officiel 1er juin 1998
Fin officielle 30 novembre 1998
Début de l'activité 27 juillet 1999
Fin de l'activité 1er décembre 1999
Dégâts
Dommages 12,2 milliards de $
Morts au moins 12 000
Blessés inconnu
Faits marquants
Le plus intense Mitch
Le plus coûteux Mitch
Le plus meurtrier Mitch
Nombre d'événements
Dépression tropicale ou subtropicale Tempête tropicale ou subtropicale Ouragan de catégorie 1 Ouragan de catégorie 2 Ouragan de catégorie 3 Ouragan de catégorie 4 Ouragan de catégorie 5 Total
0 4 2 4 1 1 1 14
Chronologie
Précédent 1997 1999 Suivant

La saison cyclonique 1998 dans l'océan Atlantique Nord commence officiellement le 1er juin 1998 et se finit le 30 novembre 1998. Ces dates conventionnelles délimitent la période durant laquelle il est le plus probable qu'un cyclone tropical se forme. Cette saison commence avec Alex qui préféra respecter la moyenne climatologique plutôt que la convention, se formant le 27 juillet. Nicole se dissipa le 1er décembre, préférant respecter la convention à la moyenne. La saison fut particulièrement active,
La raison principale fut le puissant événement La Niña qui dura de l'été 1998 au printemps 2001. De plus, la chaleur accumulée par l’océan Atlantique Nord lors de l’épisode El Niño de 1997 à 1998 ne s’était pas encore dissipée. Combinée au récent basculement de l’Oscillation atlantique multidécennale en phase positive, l’Atlantique disposait ainsi d’une belle réserve d’énergie. Il y eut ainsi cinq ouragans capverdiens

Le nombre d’ouragans fut particulièrement élevé, puisqu’il s’en forma 10 au total. Le record de l’époque (qui sera pulvérisé en 2005) avait été établi à 12 par la saison cyclonique 1969 dans l'océan Atlantique Nord. Si 1998 n’a finalement enregistré que 3 ouragans majeurs, ce qui est un peu au-dessus de la moyenne, l’un d’entre d’eux, Mitch, a atteint la catégorie 5.

Bilan[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

La saison fut particulièrement meurtrière. Le premier responsable est Mitch, qui provoquera un désastre en Amérique centrale. Il possède ainsi le triste privilège d’être l’ouragan le plus meurtrier des temps Modernes. À ses côtés, Georges dévasta les Antilles. L’estimation donnée de 12 000 morts au cours de cette saison est réellement une estimation minimum. Les plus sombres estimations parlent de pratiquement 20 000 morts au cours de cette saison cyclonique.

Les États-Unis furent aussi éprouvés, avec le débarquement de 4 tempêtes tropicales et 3 ouragans. Georges notamment fut particulièrement destructeur.

Juin[modifier | modifier le code]

On pourra cependant souligner que le début de saison ne fut pas particulièrement actif. Il correspond en effet au temps de latence avant l’établissement d’un schéma de circulation atmosphérique à l’échelle globale typique d’un événement La Niña. La saison commença doucement, et aucun cyclone ne fut nommé en juin.

Juillet[modifier | modifier le code]

Le 27 juillet Alex ouvre le bal.

Septembre[modifier | modifier le code]

Une particularité fut enregistrée le 26 septembre. Ce jour-là, 4 ouragans sévissaient dans le bassin Atlantique. Le dernier précédent remonte à plus de 100 ans pour cette occurrence. Il est cependant possible, au vu des moyens de détections plus limités à cette époque, qu'une telle occurrence ait eu lieu le 11 septembre 1961.

Octobre[modifier | modifier le code]

L'ouragan Mitch, l’un des plus tardifs ouragans de Catégorie 5, se forme fin octobre. Événement rare, la formation d'un ouragan de Catégorie 5 ne s’était plus vue depuis 1992 avec l’ouragan Andrew.

Novembre[modifier | modifier le code]

Lisa, repoussera la date de clôture de la saison au 1er décembre.

Noms des tempêtes 1998[modifier | modifier le code]

La liste des noms utilisée pour nommer les tempêtes et les ouragans pour 1998 était exactement la même que celle de 1992, à l'exception de Alex qui remplace Andrew.

À la suite des dégâts importants qu'ils ont causés et selon la tradition, les noms Georges et Mitch ont été retirés pour être remplacés par Gaston et Mathew en 2004.

Les noms Alex, Lisa, Mitch,et Nicole ont été utilisés pour la première fois lors de cette année 1999. Ceux en gris n'ont pas été utilisés.

  • Otto
  • Paula
  • Richard
  • Shary
  • Thomas
  • Virginie
  • Walter

* Ces noms ont été retirés de la liste de l'Organisation météorologique mondiale.

Classification selon l'énergie des systèmes[modifier | modifier le code]

ACE (104kt²) – Storm: Source
1 39.4 Georges 8 7.45 Karl
2 35.9 Mitch 9 5.00 Ouragan Lisa
3 24.8 Bonnie 10 3.90 Earl
4 23.1 Danielle 11 2.83 Alex
5 18.8 Jeanne 12 1.63 Frances
6 9.92 Ivan 13 .845 Charley
7 7.63 Nicole 14 .565 Hermine
Total= 181.77 (182)

Le tableau de droite montre l'énergie des systèmes de 1998 selon l'algorithme Accumulated Cyclone Energy (ou ACE) du National Weather Service qui est en gros une mesure l'énergie dégagée instantanément multipliée par sa durée de vie.

Quatre ouragans ont dépassé les 20x104 kt2, Georges approchant même les 40x104 kt2, ce qui montre clairement une saison active.

La saison ressort ainsi à la onzième place, derrière la saison cyclonique 1887 dans l'océan Atlantique Nord en termes d'ACE.

Chronologie des événements[modifier | modifier le code]

Ouragan Nicole Ouragan Mitch Ouragan Lisa (1998) Ouragan Karl (1998) Ouragan Jeanne (1998) Ouragan Ivan (1998) Tempête tropicale Hermine (1998) Ouragan Georges Tempête tropicale Frances Ouragan Earl (1998) Ouragan Danielle (1998) Tempête tropicale Charley (1998) Ouragan Bonnie (1998) Tempête tropicale Alex (1998)

Cyclones tropicaux[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Alex[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Alex
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 27 juillet2 août
Intensité 95 km/h (60 mph) (1-min), 1002 hPa (mbar)
Article détaillé : Tempête tropicale Alex.

Une onde tropicale bien organisée quitte la côte Africaine le 26 juillet. La circulation cyclonique se ferme le 27, définissant la dépression tropicale Un. Restant en sommeil près de 24 heures, la convection se développe finalement à partir du 28. Dans la nuit, le renforcement en tempête tropicale permet de lui attribuer le nom d'Alex. Glissant sur le flanc sud de l'Anticyclone des Açores, Alex continue sa route vers l'ouest-nord-ouest. Alex maintient son intensité maximale durant la journée du 30 et 31 août. Cependant, le cisaillement du vent l'affaiblit progressivement. Alex entame alors une lente phase de déclin, qui l'amènera à se dissiper le 2 août.

Ouragan Bonnie[modifier | modifier le code]

Ouragan Bonnie
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 19 août30 août
Intensité 185 km/h (115 mph) (1-min), 954 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Bonnie.

Une onde tropicale passe au-dessus de Dakar le 14 août. Bien que correctement organisée, elle ne deviendra la dépression tropicale Deux que le 19 août à plusieurs centaines de kilomètres à l'est des Antilles. Devenant une tempête tropicale le 20, Bonnie passe à moins de 100 kilomètres au nord des Antilles. Se renforçant rapidement, avec une chute de pression qui atteint les 30 hectopascals en 24 heures du 22 au 23 août, Bonnie atteint son intensité maximale et la maintiendra pendant 3 jours et demi. Elle effleure alors les grandes Antilles. L'affaiblissement d'un anticyclone au nord, permet à Bonnie d'être prise dans un flux de nord-ouest commandé par une crête barométrique de l'anticyclone des Açores. Évitant les Bahamas, elle menace la Caroline du Nord, qui est touchée le 27 à Wilmington. S'affaiblissant rapidement, Bonnie change de direction et tourne au nord-est. Regagnant l'Océan, elle devient à nouveau un ouragan. Elle ne garde pas ce statut longtemps, et Bonnie s'affaiblit lentement. Une transition extratropicale intervient par la suite, et le 31, ses restes sont absorbés dans un système frontal.

La région la plus touchée fut la Caroline du Nord. D'importantes précipitations emporteront trois vies. Les dommages seront évalués à 720 millions de dollars.

Tempête tropicale Charley[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Charley
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 21 août24 août
Intensité 110 km/h (70 mph) (1-min), 100 hPa (mbar)
Article détaillé : Tempête tropicale Charley.

Une onde tropicale quitte l'Afrique le 9 août. Bien que ce ne soit pas certain, il est probable qu'elle soit à l'origine d'une zone convective en rotation au-dessus du Golfe du Mexique le 19 août. Elle donne naissance à la dépression tropicale Trois le 21 au matin. S'organisant rapidement, elle devient la tempête tropicale Charley le lendemain. Son déplacement vers l'ouest l'amène à toucher terre à Port Aransas le jour même, avant d'être devenue un ouragan.

Charley sera responsable de la mort de 20 personnes. Les inondations à l'intérieur des terres furent importantes, l'intensité des précipitations augmentant avec l'avancée dans les terres de Charley. Les dommages sont évalués à 50 millions de dollars.

Ouragan Danielle[modifier | modifier le code]

Ouragan Danielle
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 24 août3 septembre
Intensité 165 km/h (105 mph) (1-min), 970 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Danielle.

Le 21 août, une onde tropicale quitte l'Afrique du Nord. Bien que désorganisée, elle devient rapidement la dépression tropicale Quatre. Nommée Danielle le jour même, puis poursuit son intensification et devient le 25 août un ouragan. Elle hésite alors être un faible ouragan catégorie 1 et un puissant ouragan de catégorie 2. Elle atteint en trois occasions séparées le statut d'ouragan de catégorie 2, et soutient le 26,le 27,le 31, et le 1er des vents de 90 nœuds. Sa trajectoire est simple, et constitue en une progression vers l'ouest-nord-ouest, qui tourne au nord, puis au nord-ouest. Elle glisse sur le flanc de l'Anticyclone des Açores tout en étant prévenue d'aller à l'est par un creux barométrique qui s'étend le long de la côte Est des États-Unis. Danielle devient extratropicale le 4 septembre, à l'est de Terre-Neuve.

Danielle a à chaque fois évité les terres. Elle ne fera ainsi aucun mort. Les îles Britanniques seront affectées par Danielle, restée une puissante dépression des latitudes moyennes, mais n'aura là aussi que peu de conséquences.

Ouragan Earl[modifier | modifier le code]

Ouragan Earl
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 31 août3 septembre
Intensité 155 km/h (100 mph) (1-min), 980 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Earl.

Une onde tropicale, au-dessus de l'Océan depuis le 17 août, atteint le Golfe du Mexique le 30 août. Elle forme la dépression tropicale Cinq le 31, puis la tempête tropicale Earl. Se creusant lentement, Earl devient un faible ouragan de catégorie 2 au sud-est de la Louisiane. Il gardait pourtant un schéma de circulation en virgule, et des centres multiples, caractéristiques des cyclones subtropicaux. Il touche terre le 3 septembre à Panama City en tant qu'ouragan de catégorie 1. Il devient extrtaropical en traversant les terres, au-dessus de la Géorgie. La dépression extratropicale se creusera de nouveau, au sud de Terre-Neuve, puis fusionnera avec la dépression extratropicale Danielle au large des îles Britanniques.

Tempête tropicale Frances[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Frances
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 8 septembre13 septembre
Intensité 100 km/h (65 mph) (1-min), 990 hPa (mbar)
Article détaillé : Tempête tropicale Frances.

Un large creux barométrique montre des signes d'organisation à partir du 4 septembre. Il donne naissance le 8 à la dépression tropicale Six. Se creusant lentement, elle devient la tempête tropicale Frances le lendemain. Elle descend d'abord vers le sud, puis remonte finalement vers le nord. Elle continue de s'intensifier, mais touche terre le 11 septembre au nord de Corpus Christi. Frances se dissipe le 13 au nord de Dallas.

Frances apportera des précipitations importantes, allant jusqu'à 400 millimètres. L'onde de tempête atteint 2 mètres 50, provoquant des inondations côtières. Les dommages sont évalués à 500 millions de dollars, et on comptera une victime.

Ouragan Georges[modifier | modifier le code]

Ouragan Georges
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 15 septembre1er octobre
Intensité 250 km/h (155 mph) (1-min), 937 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Georges.

Georges est un l'exemple même de l'ouragan capverdien. Une onde tropicale quitte la côte africaine le 13 septembre, et devient la dépression tropicale Sept le 15, au sud du Cap-Vert. Tempête tropicale le lendemain, Georges traverse l'Atlantique en prenant graduellement de l'importance. Il s'oriente classiquement vers l'ouest-nord-ouest et menace les Petites Antilles. Il est pratiquement un ouragan de catégorie 5 mais s'affaiblit brutalement avant de toucher sept fois terre aux Antilles Il touchera notamment Antigua, Puerto Rico et Cuba.

Son intensité fluctue en fonction des îles qu'il traverse. Il ressort particulièrement affaibli de sa traversé d'Hispaniola, mais maintient son statut d'ouragan en traversant le nord de Cuba. Il touche Key West le 25 septembre, alors ouragan de catégorie 2. De retour au-dessus du Golfe du Mexique, il gagne de nouveau en puissance. Tournant au nord, il frappe une dernière fois, le 28 septembre, du côté de Biloxi. Après un lent cheminement vers l'est, Georges se dissipe au nord de la Floride.

Georges eut des conséquences catastrophiques. Il causa la mort d'environ 600 personnes, principalement en Haïti et en République dominicaine. Les dommages sont évalués à 5,9 milliards de dollars aux États-Unis. Ailleurs, les données manquent. En République dominicaine, les médias ont parlé de plus d'un milliard de dollars de dégâts. Georges fut l'un des quatre ouragans actifs le 26 septembre

Tempête tropicale Hermine[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Hermine
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 17 septembre20 septembre
Intensité 75 km/h (45 mph) (1-min), 999 hPa (mbar)
Article détaillé : Tempête tropicale Hermine.

Une onde tropicale quitte l'Afrique le 5 septembre. Toute convection significative est absente. Ce n'est que le 17 septembre qu'elle forme la dépression tropicale Huit. Ne se creusant pratiquement pas, elle devient quand même la tempête tropicale Hermine le 19 septembre. Elle touche le lendemain la Louisiane, puis se dissipe rapidement au-dessus des terres.

Hermine ne fera aucune victime, et les dommages sont limités à quelques centaines de milliers de dollars.

Ouragan Ivan[modifier | modifier le code]

Ouragan Ivan
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 19 septembre27 octobre
Intensité 150 km/h (90 mph) (1-min), 975 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Ivan.

Une onde tropicale quitte l'Afrique le 16 septembre. Au sud du Cap-Vert, elle donne naissance à la dépression tropicale Neuf. Devenu la tempête tropicale Ivan, son parcours est orienté au nord, sur le flanc d'un anticyclone subtropical qui protège la côte Ouest de l'Afrique. Ivan se creuse jusqu'au 26, puis devient extratropicale le lendemain.

Ivan n'aura aucune conséquence sur les terres. Il sera l'un des quatre ouragans actifs le 26 septembre.

Ouragan Jeanne[modifier | modifier le code]

Ouragan Jeanne
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 21 septembre1er octobre
Intensité 165 km/h (105 mph) (1-min), 969 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Jeanne.

Une onde tropicale, suivant celle qui donnera naissance à l'ouragan Ivan, émerge au-dessus de l'Atlantique le 19 septembre. Elle forme le 21 la dépression tropicale Dix, devenu le jour même la tempête tropicale Jeanne. Alors situé à 19°4 de longitude Ouest, Jeanne est la tempête tropicale qui s'est formée le plus à l'est depuis la Tempête tropicale Christine en 1973. Jeanne suit alors le même chemin qu'Ivan, à quelques jours d'intervalle. Elle parvient cependant à faire mieux que lui, devenant un ouragan de catégorie 2 le 23 septembre. Elle s'affaiblira définitivement à partir du 29, et deviendra extratropicale le 1er octobre.

Jeanne n'aura aucune conséquence sur les terres. Elle sera l'un des quatre ouragans actifs le 26 septembre.

Ouragan Karl[modifier | modifier le code]

Ouragan Karl
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 23 septembre28 septembre
Intensité 165 km/h (105 mph) (1-min), 970 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Karl.

Une petite dépression d'origine non tropicale devient le 23 septembre la dépression tropicale Onze à 90 kilomètres au nord-ouest des Bermudes. Prise dans la circulation d'Ouest des latitudes moyennes, elle se dirige globalement vers l'Est. Tempête tropicale le 24, baptisé Karl, son creusement commence alors. Karl devient un ouragan le 25 septembre, puis atteint son pic d'intensité le 27. Il se retrouve cependant au-dessus d'eaux plus fraîches, et il s'affaiblit très rapidement. Le 28, Karl est déjà extratropical.

Karl sera l'un des quatre ouragans actifs le 26 septembre.

Ouragan Lisa[modifier | modifier le code]

Ouragan Lisa
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 5 octobre9 octobre
Intensité 120 km/h (75 mph) (1-min), 995 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Lisa.

Le 29 septembre, une onde tropicale quitte l'Afrique. Le 4 octobre, à mi-chemin entre les Antilles et l'Afrique, elle montre des signes d'organisations et devient la dépression tropicale Douze, puis quelques plus tard, la tempête tropicale Lili. Progressant d'abord classiquement l'ouest-nord-ouest, un creux barométrique ouvre une voie dans la structure anticyclonique subtropicale. Lili remonte alors vers le nord tout en accélérant. Elle se déplace jusqu'à 90 kilomètres à l'heure, ce qui est rare pour un cyclone tropical. Dans le même temps, ces vents se renforcent, et Lili devient un ouragan quelques heures.

Ouragan Mitch[modifier | modifier le code]

Ouragan Mitch
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 22 octobre5 novembre
Intensité 195 km/h (120 mph) (1-min), 905 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Mitch.

Le 8 et 9 octobre, une onde tropicale quitte l'Afrique. Elle s'organise en dépression tropicale Treize le 22 octobre, au nord de la Colombie et devient le jour même la tempête tropicale Mitch. Elle suit d'abord une trajectoire vers le nord. Le 24, à 670 kilomètres au sud de la Jamaïque, Mitch est un ouragan, et tourne vers l'ouest. À partir de ce moment, la pression dans l'œil dégringole, accusant une baisse de 54 hPa en 24 heures entre le 24 et le 25. Il atteint finalement le 26 sa puissance maximum. Mais, s'approchant des terres, il s'affaiblit. Il débarque à quelques kilomètres à l'est de Puerto Castilla (Honduras). Il perd sa circulation cyclonique au-dessus de l'Amérique centrale. Ses restes retrouvent le Golfe du Mexique, et Mitch s'intensifie de nouveau. Il touche le 4 novembre le Yucatan à El Cuyo, ce qui l'affaiblit de nouveau. Le 5 novembre, son dernier atterrissage sera à quelques kilomètres à l'ouest de Naples

Mitch fut particulièrement meurtrier et dévastateur. Il aura laissé jusqu'à 900 millimètres de pluies en Amérique centrale, ce qui tua au moins 9000 personnes. Les dommages sont évalués à plus de 5 milliards de dollars. Mitch fut également l'ouragan le plus puissant durant le mois d'octobre, avant que ne se lève Wilma, et en tout cas l'un des plus tardifs ouragan de catégorie 5, juste derrière Hattie.

Ouragan Nicole[modifier | modifier le code]

Ouragan Nicole
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 24 novembre1er décembre
Intensité 140 km/h (85 mph) (1-min), 979 hPa (mbar)
Article détaillé : Ouragan Nicole.

Une puissante dépression frontale donne naissance le 24, à l'est des îles Canaries à la dépression tropicale Quatorze, s'intensifiant quelques heures plus tard en tempête tropicale Nicole. Elle se déplace vers l'ouest-sud-ouest, puis le cisaillement du vent l'affaiblit le 26 novembre. Elle change de direction le 27 novembre, et s'intensifie de nouveau. Elle devient le 30 novembre un ouragan. Nicole, d'abord orienté à l'est-nord-est, change brutalement pour tourner au nord et évite les Açores. Nicole est considérée comme extratropicale le 1er décembre

Liens externes[modifier | modifier le code]

Saison cyclonique 1998 de l’océan Atlantique
A B C D E F G H I J K L M N
Échelle de Saffir-Simpson
D T 1 2 3 4 5