Saison 2010-2011 de la LNH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saison LNH 2010-2011)
Aller à : navigation, rechercher

Saison 2010-2011

Ligue nationale de hockey
Vainqueur Bruins de Boston
Nombre d'équipes 30
Nombre de matchs 82 (saison régulière)

La saison 2010-2011 est la 93e saison de la Ligue nationale de hockey, ligue professionnelle de hockey sur glace d'Amérique du Nord. La saison régulière débute, le 7 octobre 2010, pour la quatrième saison consécutive en Europe avec la présentation d'un nombre record de six matchs à Helsinki en Finlande, Stockholm en Suède et Prague en République tchèque[1]. C'est la dernière saison des Thrashers d'Atlanta, qui déménagent à Winnipeg au Canada à partir de la saison 2011-2012.

Le 58e Match des étoiles a eu lieu du 28 au 30 janvier 2011 sur la patinoire des Hurricanes de la Caroline, le RBC Center. La saison régulière se termine le 10 avril 2011 pour faire place aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley qui voit la victoire des Bruins de Boston face aux Canucks de Vancouver en sept rencontres.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Grandes dates de la saison[modifier | modifier le code]

Plusieurs équipes de la LNH décident pour cette nouvelle saison de changer de maillots et d'en promouvoir un troisième : les Ducks d'Anaheim, les Sabres de Buffalo, les Flames de Calgary, les Blue Jackets de Columbus, les Stars de Dallas, les Kings de Los Angeles, les Islanders de New York, les Rangers de New York, les Flyers de Philadelphie, les Penguins de Pittsburgh et les Maple Leafs de Toronto[2].

Photographie extérieure du Consol Energy Center.
Le Consol Energy Center, nouvel amphithéâtre des Penguins de Pittsburgh.

Les Penguins de Pittsburgh changent également cette saison de patinoire alors qu'ils étaient domiciliés dans le Mellon Arena depuis leurs débuts, en 1967. Les travaux du nouvel aréna des Penguins, ont commencé depuis août 2008 pour un coût total de 290 millions de dollars avec un cofinancement par plusieurs partis dont la franchise. En décembre 2008, la salle est officiellement nommée Consol Energy Center suite à l'achat des droits par la société CONSOL Energy pour 21 ans[3]. La salle peut contenir jusqu'à 18 087 spectateurs et la première rencontre officielle de la LNH disputée dans la salle a lieu le 7 octobre 2010, contre les Flyers de Philadelphie. Ces derniers l'emportent 3-2 alors que le premier but est inscrit par Daniel Brière, des Flyers, en supériorité numérique au bout de 2 minutes 51 secondes de la deuxième période ; il trompe la vigilance du gardien Marc-André Fleury sur une passe de Mike Richards[4].

Le 4 octobre 2010, dans le cadre d'une rencontre amicale, les Hurricanes de la Caroline affrontent le SKA Saint-Pétersbourg dans sa patinoire du Palais de glace Saint-Pétersbourg en Russie. Deux jours plus tard, également en partie amicale, les Coyotes de Phoenix affrontent le Dinamo Riga au Arena Riga en Lettonie[5].

 Photographie d'un arbitre effectuant une mise en jeu entre deux joueurs
Mise au jeu lors du premier match de la saison entre les Hurricanes de la Caroline et le Wild du Minnesota en Finlande.

Du 7 octobre au 10 octobre, dans les première parties de la saison régulière, six équipes disputent leurs premières rencontres en Europe : les 7 et 8 octobre les Hurricanes de la Caroline et le Wild du Minnesota s'affrontent au Hartwall Areena de Helsinki, en Finlande. Les 8 et 9 octobre, ce sont les Blue Jackets de Columbus qui sont opposés aux Sharks de San José dans l'Ericsson Globe de Stockholm en Suède et enfin, deux parties sont organisées les 9 et 10 octobre entre les Bruins de Boston et les Coyotes de Phoenix au O2 Arena de Prague en République tchèque[1]. Guillaume Latendresse marque le tout premier but de la saison régulière pour le Wild[6].

Le 1er janvier 2011, la 4e édition de la Classique hivernale, disputée à sur une patinoire extérieure, oppose les Penguins de Pittsburgh aux Capitals de Washington. Cette rencontre est jouée au Heinz Field, domicile des Steelers de Pittsburgh, club de la National Football League[7]. Devant 68 011 spectateurs[8], les Capitals l'emportent 3-1 et le gardien de but de Washington, Semion Varlamov est élu meilleur joueur[9].

Le 30 janvier 2011, le 58e Match des étoiles se tient au RBC Center de Raleigh en Caroline du Nord, domicile des Hurricanes de la Caroline. Au lieu d'être répartis par association, les joueurs sont sélectionnés par un repêchage au cours duquel, les capitaines de chaque équipe que sont Eric Staal et Nicklas Lidström, choisissent tout à tour leurs coéquipiers[10]. L'équipe Lidström remporte le match 11-10 et Patrick Sharp est désigné meilleur joueur de la rencontre[11].

Photographie lointaine du match entre Calgary et Montréal
Mise au jeu lors de la Classique Héritage, le 20 février.

Le 20 février 2011, la 2e édition de la Classique Héritage, se joue au Stade McMahon de Calgary, domicile des Stampeders de Calgary de la Ligue canadienne de football, et oppose les Flames de Calgary et les Canadiens de Montréal. Devant 41 022 spectateurs, le gardien de but Miikka Kiprusoff et les Flames blanchissent les Canadiens 4-0[12].

Le 10 avril 2011 est la dernière journée de la saison régulière et dix équipes jouent leur dernier match du calendrier ; le match entre les Stars de Dallas et le Wild du Minnesota est le tout dernier match joué de la saison. Ce match est décisif pour la qualification des Stars pour les séries éliminatoires mais le Wild le remporte 5-3 et l'équipe de Dallas est éliminée[13].

Le contrat de la LNH avec NBC et Versus expire à la fin de la saison. Le 19 avril, la LNH décide alors de signer un nouveau contrat de dix ans avec ces deux réseaux pour un total de deux milliards de dollars[14].

Numéros retirés[modifier | modifier le code]

Faits marquants[modifier | modifier le code]

Paliers franchis[modifier | modifier le code]

Photographie de Mark Recchi dans le maillot des Bruins de Boston
Le 24 novembre, Mark Recchi devient le treizième joueur de l'histoire de la LNH à dépasser la barre des 1 500 points.

Le Match des étoiles[modifier | modifier le code]

Le 58e Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey a lieu le 30 janvier 2011 au RBC Center, domicile des Hurricanes de la Caroline, à Raleigh, en Caroline du Nord. Il est organisé d'une nouvelle manière : au lieu d'un match opposant deux équipes de chacune des associations ou de certaines nationalités, la composition des deux équipes des étoiles est établie par un repêchage alterné où les joueurs sont choisis par les deux capitaines Eric Staal et Nicklas Lidström[10] et leurs assistants-capitaines (Mike Green et Ryan Kesler dans l'équipe de Staal, Martin Saint-Louis et Patrick Kane dans l'équipe de Lidström)[25]. Six des douze joueurs débutant le match sont élus par les internautes ; Sidney Crosby est le joueur qui a reçu le plus grand nombre de votes[26].

Joueurs sélectionnés par le vote des fans
Joueur Équipe Votes
Sidney Crosby Penguins de Pittsburgh 635 509
Kristopher Letang Penguins de Pittsburgh 477 960
Marc-André Fleury Penguins de Pittsburgh 426 305
Jonathan Toews Blackhawks de Chicago 407 676
Duncan Keith Blackhawks de Chicago 382 162
Ievgueni Malkine Penguins de Pittsburgh 376 887

Sidney Crosby et Ievgueni Malkine, sélectionnés par le vote des fans, sont tous les deux obligés d'annuler leur participation : Crosby en raison d'une commotion cérébrale suite à un choc reçu le 5 janvier[27] alors que Malkine est blessé au genou depuis le 4 février ; il rate ensuite la fin de la saison[28]. Ces deux joueurs sont remplacés par Paul Stastny de l'Avalanche du Colorado et la recrue Jeff Skinner des Hurricanes de la Caroline qui devient le plus jeune joueur de l'histoire de la LNH à participer aux Match des étoiles[29]. Lors du match, l'équipe Lidström l'emporte 11-10 sur l'équipe Staal[30]. Marquant un but et ajoutant deux passes, Patrick Sharp des Blackhawks de Chicago et de l'équipe Staal, est désigné meilleur joueur[Note 1] de la rencontre.

Classement[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.
Les leaders de division sont automatiquement classés aux trois premières places de chaque association dont les huit premiers sont qualifiés pour les séries éliminatoires.

Association de l'Est
Clt Équipe Division PJ  V   D  DP BP BC Pts
1 Capitals de Washington SE 82 48 23 11 224 197 107
2 Flyers de Philadelphie AT 82 47 23 12 259 223 106
3 Bruins de Boston NE 82 46 25 11 246 195 103
4 Penguins de Pittsburgh AT 82 49 25 8 238 199 106
5 Lightning de Tampa Bay SE 82 46 25 11 247 240 103
6 Canadiens de Montréal NE 82 44 30 8 216 209 96
7 Sabres de Buffalo NE 82 43 29 10 245 229 96
8 Rangers de New York AT 82 44 33 5 223 198 93
9 Hurricanes de la Caroline SE 82 40 31 11 236 239 91
10 Maple Leafs de Toronto NE 82 37 34 11 218 251 85
11 Devils du New Jersey AT 82 38 39 5 174 209 80
12 Thrashers d'Atlanta SE 82 34 36 12 223 269 80
13 Sénateurs d'Ottawa NE 82 32 40 10 192 250 74
14 Islanders de New York AT 82 30 39 13 229 264 73
15 Panthers de la Floride SE 82 30 40 12 195 229 72
Association de l'Ouest
Clt Équipe Division PJ  V   D  DP BP BC Pts
1 Canucks de Vancouver NO 82 54 19 9 262 185 117
2 Sharks de San José PA 82 48 25 9 248 213 105
3 Red Wings de Détroit CE 82 47 25 10 261 241 104
4 Ducks d'Anaheim PA 82 47 30 5 239 235 99
5 Predators de Nashville CE 82 44 27 11 219 194 99
6 Coyotes de Phoenix PA 82 43 26 13 231 226 99
7 Kings de Los Angeles PA 82 46 30 6 219 198 98
8 Blackhawks de Chicago CE 82 44 29 9 258 225 97
9 Stars de Dallas PA 82 42 29 11 227 233 95
10 Flames de Calgary NO 82 41 29 12 250 237 94
11 Blues de Saint-Louis CE 82 38 33 11 240 234 87
12 Wild du Minnesota NO 82 39 35 8 206 233 86
13 Blue Jackets de Columbus CE 82 34 35 13 215 258 81
14 Avalanche du Colorado NO 82 30 44 8 227 288 68
15 Oilers d'Edmonton NO 82 25 45 12 193 269 62
  •      Champion de la saison régulière
  •      Vainqueur de division
  •      Qualifié pour les séries

Meilleurs joueurs de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Classement des pointeurs[modifier | modifier le code]

Photographie de Daniel Sedin avec le maillot blanc des Canucks de Vancouver.
Daniel Sedin meilleur pointeur de la saison.

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Après son frère la saison précédente, c'est au tour de Daniel Sedin, joueur suédois des Canucks de Vancouver, de finir meilleur pointeur de la saison régulière avec 104 points marqués en 82 rencontres jouées. Il est le seul joueur au-dessus de la barre des cent points, Martin Saint-Louis du Lightning de Tampa Bay étant deuxième avec 99 points. Le joueur des Ducks d'Anaheim, Corey Perry, est troisième mais également le meilleur buteur de la saison à 50 buts[31].

Classement des meilleurs pointeurs
Joueur Équipe PJ B A Pts +/- Pun
Sedin, DanielDaniel Sedin Canucks de Vancouver 82 41 63 104 +29 32
Saint-Louis, MartinMartin Saint-Louis Lightning de Tampa Bay 82 31 68 99 0 12
Perry, CoreyCorey Perry Ducks d'Anaheim 82 50 48 98 +9 104
Sedin, HenrikHenrik Sedin Canucks Vancouver 82 19 75 94 +26 40
Stamkos, StevenSteven Stamkos Lightning Tampa Bay 82 45 46 91 +3 74
Iginla, JaromeJarome Iginla Flames de Calgary 82 43 43 86 0 40
Ovetchkine, AleksandrAleksandr Ovetchkine Capitals de Washington 79 32 53 85 +24 41
Selänne, TeemuTeemu Selänne Ducks d'Anaheim 73 31 49 80 +6 49
Zetterberg, HenrikHenrik Zetterberg Red Wings de Détroit 80 24 56 80 –1 40
Richards, BradBrad Richards Stars de Dallas 72 28 49 77 +1 24

Classement des gardiens de but[modifier | modifier le code]

Photographie de Tim Thomas dans la tenue des Bruins de Boston
Tim Thomas a la plus faible moyenne de buts accordés pendant la saison.
Photographie de trois-quarts dos de Henrik Lundqvist dans la tenus des Rangers de New York
Henrik Lundqvist, meilleur gardien de but pour les blanchissages pendant la saison.

Alors que Tim Thomas ne connait pas de bonnes performances la saison précédente, il devient le gardien numéro un des Bruins de Boston en gagnant trente-cinq matchs contre onze défaites. Il est le meilleur pour la moyenne de buts accordés par match avec une moyenne de 2,00 et il arrête 93,8 % des tirs qu'il reçoit. Le plus grand nombre de victoires est pour Roberto Luongo et Carey Price, respectivement gardiens des Canucks de Vancouver et des Canadiens de Montréal, avec 38 succès chacun. Henrik Lundqvist, gardien des Rangers de New York, réalise onze blanchissages[Note 2]. Lundqvist est également l'unique gardien à atteindre les dix jeux blancs cette saison[32].

Classement des meilleurs gardiens de but par moyenne de buts accordés
Gardien Équipe PJ Min V D DP BC BL %Arr Moy
Thomas, TimTim Thomas Bruins de Boston 57 3363 min 58 s 35 11 9 112 9 93,8 % 2,00
Luongo, RobertoRoberto Luongo Canucks de Vancouver 60 3589 min 39 s 38 15 7 126 4 92,8 % 2,11
Rinne, PekkaPekka Rinne Predators de Nashville 64 3789 min 15 s 33 22 9 134 6 93 % 2,12
Quick, JonathanJonathan Quick Kings de Los Angeles 61 3590 min 34 s 35 22 3 134 6 91,8 % 2,24
Lundqvist, HenrikHenrik Lundqvist Rangers de New York 68 4006 min 40 s 36 27 5 152 11 92,3 % 2,28
Crawford, CoreyCorey Crawford Blackhawks de Chicago 57 3336 min 37 s 33 18 6 128 4 91,7 % 2,30
Fleury, Marc-AndréMarc-André Fleury Penguins de Pittsburgh 65 3695 min 10 s 36 20 5 143 3 91,8 % 2,32
Price, CareyCarey Price Canadiens de Montréal 72 4206 min 8 s 38 28 6 165 8 92,3 % 2.35
Niemi, AnttiAntti Niemi Sharks de San José 60 3523 min 54 s 35 18 6 140 6 92 % 2,38
Boucher, BrianBrian Boucher Flyers de Philadelphie 34 1884 min 34 s 18 10 4 76 0 91,6 % 2,42

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

  Quarts de finale d'Associations Demi-finales d'Associations Finales d'Associations Finale de la Coupe Stanley
                                     
1  Capitals de Washington 4  
8  Rangers de New York 1  
  2  Flyers de Philadelphie 0  
  3  Bruins de Boston 4  
2  Flyers de Philadelphie 4
7  Sabres de Buffalo 3  
  3  Bruins de Boston 4  
Association de l'Est
  5  Lightning de Tampa Bay 3  
3  Bruins de Boston 4  
6  Canadiens de Montréal 3  
  1  Capitals de Washington 0
  5  Lightning de Tampa Bay 4  
4  Penguins de Pittsburgh 3
5  Lightning de Tampa Bay 4  
  3  Bruins de Boston 4
  1  Canucks de Vancouver 3
1  Canucks de Vancouver 4  
8  Blackhawks de Chicago 3  
  1  Canucks de Vancouver 4
  5  Predators de Nashville 2  
2  Sharks de San José 4
7  Kings de Los Angeles 2  
  1  Canucks de Vancouver 4
Association de l'Ouest
  2  Sharks de San José 1  
3  Red Wings de Détroit 4  
6  Coyotes de Phoenix 0  
  2  Sharks de San José 4
  3  Red Wings de Détroit 3  
4  Ducks d'Anaheim 2
5  Predators de Nashville 4  

Récompenses[modifier | modifier le code]

Trophées[modifier | modifier le code]

Trophées individuels
Trophée Vainqueur Nominés
Trophée Calder
 Meilleur joueur recrue
Jeff Skinner (Hurricanes de la Caroline)
Trophée Ted Lindsay
 Meilleur joueur selon les joueurs
Daniel Sedin (Canucks de Vancouver)
Trophée Art Ross
 Meilleur pointeur de la saison
Daniel Sedin (Canucks de Vancouver) avec 104 points[31]
Trophée Hart
 Meilleur joueur selon les journalistes
Corey Perry (Ducks d'Anaheim
  • Corey Perry des Ducks d'Anaheim
  • Daniel Sedin des Canucks de Vancouver
  • Martin Saint-Louis du Lightning de Tampa Bay[35]
Trophée Conn Smythe
 Meilleur joueur des séries
Tim Thomas (Bruins de Boston)
Trophée Bill Masterton
 Joueur avec le plus de qualités de persévérance et esprit d'équipe
Ian Laperrière (Flyers de Philadelphie)
Trophée Frank J. Selke
 Meilleur attaquant défensif
Ryan Kesler (Canucks de Vancouver)
Trophée Jack Adams
 Meilleur entraîneur
Dan Bylsma (Penguins de Pittsburgh)
Trophée James Norris
 Meilleur défenseur
Nicklas Lidström (Red Wings de Détroit)
Trophée King Clancy
 Contribution à la communauté
Doug Weight (Islanders de New York)
Trophée Lady Byng
 Joueur le plus fairplay
Martin Saint-Louis (Lightning de Tampa Bay)
Trophée Lester Patrick
 Services rendus au monde du hockey
Trophée Maurice Richard
 Meilleur buteur de la saison
Corey Perry (Ducks d'Anaheim) avec 50 buts[41]
Trophée Vézina
 Meilleur gardien de but
Tim Thomas (Bruins de Boston)
Trophée William M. Jennings
 Gardiens de l'équipe ayant accordé le moins de but
Roberto Luongo et Cory Schneider (Canucks de Vancouver) avec 185 buts contre[31]
Trophée plus-moins de la LNH
 Joueur avec le différentiel +/- le plus important
Zdeno Chára (Bruins de Boston) avec +33[43]
Trophée du directeur général de l'année de la LNH
Meilleur directeur général
Mike Gillis (Canucks de Vancouver)
Trophées collectifs
Trophée Équipe
Trophée des présidents
 Équipe de la saison régulière avec le plus de points
Canucks de Vancouver avec 117 points
Trophée Clarence S. Campbell
 Vainqueur de la finale de l'association de l'Ouest lors des séries
Canucks de Vancouver[44]
Trophée Prince de Galles
 Vainqueur de la finale de l'association de l'Est lors des séries
Bruins de Boston[45]
Coupe Stanley
 Vainqueur des séries
Bruins de Boston.

Équipes d'étoiles[modifier | modifier le code]

Joueurs des équipes des étoiles par poste
Position Première équipe Deuxième équipe Équipe des recrues
Joueur Équipe Joueur Équipe Joueur Équipe
Gardien de but Timothy Thomas Bruins de Boston Pekka Rinne Predators de Nashville Corey Crawford Blackhawks de Chicago
Défenseur Nicklas Lidström Red Wings de Détroit Zdeno Chára Bruins de Boston John Carlson Capitals de Washington
Défenseur Shea Weber Predators de Nashville Ľubomír Višňovský Ducks d'Anaheim Pernell Karl Subban Canadiens de Montréal
Ailier gauche Daniel Sedin Canucks de Vancouver Aleksandr Ovetchkine Capitals de Washington Logan Couture Sharks de San José
Centre (hockey sur glace) Henrik Sedin Canucks de Vancouver Steven Stamkos Lightning de Tampa Bay Michael Grabner Islanders de New York
Ailier droit Corey Perry Ducks d'Anaheim Martin Saint-Louis Lightning de Tampa Bay Jeff Skinner Hurricanes de la Caroline

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme francophone de « meilleur joueur » correspond au terme anglais de « Most valuable player » - MVP.
  2. Un gardien de but effectue un blanchissage quand il réussit à ne concéder aucun but durant tout le match. Il faut également qu'il soit le seul gardien de l'équipe à avoir joué.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « NHL to open '10-11 in Helsinki, Stockholm, Prague », sur www.nhl.com (consulté le 21 janvier 2011).
  2. (en) « NHL Jersey Watch 2010 », sur Icetherics.info,‎ 2 mai 2010
  3. (en) « CONSOL Energy Acquires Naming Rights to New Pittsburgh Arena », sur penguins.nhl.com (consulté le 13 octobre 2010).
  4. (en) « Flyers spoil Pens' debut in new home with 3-2 win », sur NHL.com,‎ 7 octobre 2010
  5. (en) « Hurricanes and Coyotes to play Russian clubs », sur www.nhl.com (consulté le 21 janvier 2011)
  6. (fr) La Presse Canadienne, « Latendresse marque, mais le Wild perd », sur le site officiel du Réseau des sports,‎ 7 octobre 2010 (consulté le 2 mai 2011)
  7. (en) « Pens-Caps in 2011 Bridgestone NHL Winter Classic », sur www.nhl.com (consulté le 21 janvier 2011)
  8. (en) Corey Masisak, « Fehr finds his game outside », sur le site officiel de la Ligue nationale de hockey (consulté le 3 janvier 2011).
  9. (en) Dan Rosen, « Rivalry survives elements as Caps top Pens », sur le site officiel de la Ligue nationale de hockey,‎ 2 janvier 2011 (consulté le 3 janvier 2011).
  10. a et b (en) « E. Staal, Lidstrom named 2011 All-Star captains », sur www.nhl.com,‎ 18 janvier 2011 (consulté le 23 janvier 2011)
  11. (en) Dan Rosen, « Team Lidstrom bests Team Staal, 11-10 », sur NHL.com,‎ 30 janvier 2011 (consulté le 6 mai 2011)
  12. (fr) RDS.ca, « Les Flames refroidissent le Canadien », sur le site officiel du Réseau des sports,‎ 20 février 2011 (consulté le 2 mai 2011)
  13. (en) NHL.com, « Wild eliminate Stars with 5-3 win », sur NHL.com,‎ 10 avril 2011 (consulté le 2 mai 2011)
  14. (en) Diane Pucin, « NHL signs on with NBC/Versus for 10 more years », sur le site de Los Angeles Times,‎ 19 Avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  15. (en) « Canucks to retire Naslund's number », sur www.nhl.com (consulté le 21 janvier 2011)
  16. (en) « Hurricanes to Retire Rod Brind'Amour's 17 on Feb. 18 », sur hurricanes.nhl.com (consulté le 21 janvier 2011)
  17. (en) « October 30, 2010 - Scores », sur NHL.com,‎ 30 octobre 2010 (consulté le 2 novembre 2010)
  18. (en) John Kreiser, « Not even overtime could save Crosby's streak », sur le site officiel de la Ligue nationale de hockey,‎ 29 décembre 2010 (consulté le 4 janvier 2011).
  19. (en) « Franzen gets five to lead Wings past Senators  », sur le site officiel de la Ligue nationale de hockey,‎ 2 février 2011
  20. (en) « Gaborik erupts for five goals, first to do so in 11 years », sur Canada.com,‎ 21 décembre 2007 (consulté le 2 mars 2011).
  21. (fr) « Trois buts et 1000 pts pour Alfredsson », sur RDS.ca,‎ 22 octobre 2010 (consulté le 4 mai 2011)
  22. (en) Associated Press, « Bruins 3, Panthers 1  », sur le site officiel de la Ligue nationale de hockey,‎ 24 novembre 2010
  23. (en) « Jarome Iginla reaches 1,000 points as Flames rally past Blues », sur le site de ESPN,‎ 1er avril 2011 (consulté le 1er avril 2011)
  24. (fr) « Les Coyotes trouvent la solution contre les Sharks et entrent en séries », sur RDS.ca,‎ 8 avril 2011 (consulté le 4 mai 2011)
  25. (en) « Kesler, Green, Kane, St. Louis named all-star alternates », sur www.nhl.com,‎ 22 janvier 2011 (consulté le 23 janvier 2011)
  26. (en) « Crosby leads fan voting as Penguins and Blackhawks dominate all-star balloting », sur le site de The Hockey News,‎ 4 janvier 2011 (consulté le 7 janvier 2011)
  27. (en) « Crosby to miss NHL All-Star Weekend », sur le site officiel de la Ligue nationale de hockey,‎ 24 janvier 2011 (consulté le 24 janvier 2011).
  28. (en) « Malkin to miss six months after knee surgery », sur le site officiel de la Ligue nationale de hockey,‎ 9 février 2011 (consulté le 9 février 2011).
  29. (en) « Skinner, Stastny added to 2011 NHL All-Star roster », sur le site officiel de la Ligue nationale de hockey,‎ 26 janvier 2011 (consulté le 29 janvier 2011)
  30. (en) « NHL All-Star Game: Team Lidstrom Wins 11-10 », sur le site de The Huffington Post,‎ 30 janvier 2011 (consulté le 7 mars 2011)
  31. a, b et c (en) « Canucks' trio win NHL trophies », sur Vancouver Canucks,‎ 10 avril 2011 (consulté le 13 avril 2011).
  32. (en) « Player Stats: 2010–2011 Regular season: Goalie – Goals Against Average », sur NHL.com
  33. (en) Brian Hunter, « Couture, Skinner, Grabner round out Calder finalists », sur NHL.com,‎ 19 avril 2011 (consulté le 26 avril 2011).
  34. (en) « Stamkos, Perry and Daniel Sedin up for Ted Lindsay Award », sur The Sports Network,‎ 5 mai 2011 (consulté le 6 mai 2011).
  35. (en) Brian Hunter, « Perry, D. Sedin, St. Louis are Hart finalists », sur NHL.com,‎ 28 avril 2011 (consulté le 28 avril 2011).
  36. (en) Brian Hunter, « Emery, Langkow, Laperriere up for Masterton », sur NHL.com,‎ 26 avril 2011 (consulté le 26 avril 2011).
  37. (en) Brian Hunter, « Datsyuk up against Kesler, Toews in Selke voting », sur NHL.com,‎ 27 avril 2011 (consulté le 27 avril 2011).
  38. (en) Brian Hunter, « Bylsma, Trotz, Vigneault are Jack Adams nominees », sur NHL.com,‎ 29 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011).
  39. (en) David Kalan, « Norris nods go to Lidstrom, Chara and Weber »,‎ 25 avril 2011 (consulté le 26 avril 2011).
  40. (en) David Kalan, « Lady Byng finalists: Eriksson, Lidstrom, St. Louis », sur NHL.com,‎ 21 avril 2011 (consulté le 26 avril 2011).
  41. (en) « Perry Wins Rocket Richard Trophy », sur Anaheim Ducks,‎ 10 avril 2011 (consulté le 26 avril 2011).
  42. (en) Brian Hunter, « Luongo, Rinne, Thomas nominated for Vezina », sur NHL.com,‎ 22 avril 2011 (consulté le 26 avril 2011).
  43. (en) John Bishop, « Chara is a Norris Finalist », sur Boston Bruins,‎ 25 avril 2011 (consulté le 26 avril 2011).
  44. (en) Derek Jory, « The Goods: Onward and Cup-ward », sur Vancouver Canucks,‎ 25 mai 2011 (consulté le 25 mai 2011).
  45. (en) John Bishop, « B's Want to Take Advantage of their Opportunity », sur Boston Bruins,‎ 27 mai 2011 (consulté le 28 mai 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]