Saison 1969-1970 de la LNH

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saison LNH 1969-1970)
Aller à : navigation, rechercher

Saison 1969-1970

Ligue nationale de hockey
Vainqueur Bruins de Boston
Nombre d'équipes 12
Nombre de matchs 76 (saison régulière)

La saison 1969-1970 est la 53e saison régulière de la Ligue nationale de hockey. Douze équipes ont joué chacune 76 matchs.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Bobby Orr des Bruins de Boston est le premier défenseur de l'histoire de la ligue à gagner le Trophée Art Ross en étant le joueur marquant le plus de points dans la saison. Il réalise cette performance en inscrivant 87 passes décisives pour un total de 120 points, à seulement six points du record établi la saison précédente par son coéquipier Phil Esposito. Orr gagne également le Trophée James Norris en étant pour la troisième année consécutive le meilleur défenseur de la ligue, les trophées Hart et Conn Smythe en tant que meilleur joueur de la saison et des séries éliminatoires.

Pour la troisième année consécutive, les Blues de Saint-Louis finissent premiers de la division ouest.

À l'est, la situation évolue puisque les Canadiens de Montréal passent de leur première place récurrente à la cinquième et manquent la série de peu au profit des Rangers de New York qui les devancent à la différence de buts. Ceci mène à une situation unique au cours du dernier match de la saison des Canadiens contre les Black Hawks de Chicago : alors que son équipe perd 3-2, l'entraîneur Claude Ruel choisit de sortir son gardien neuf minutes avant la fin du match pendant la troisième période. En effet, si les Canadiens marquent trois buts de plus, ils accèdent aux séries. La tactique ne réussit pas et Chicago marque 5 buts supplémentaire dans le filet déserté pour remporter le match 10-2[1]. C'est l'unique saison entre 1948 et 1995 où les Canadiens de Montréal ratent les séries éliminatoires et leurs 92 points obtenus représentent le plus gros total de points pour une équipe non qualifiée en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Les Bruins et les Black Hawks, avec 99 points, se partagent la première place de la division que Chicago remporte finalement grâce à un plus grand nombre de victoires.

Classements finaux[modifier | modifier le code]

Division Est[2]
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Pts
1 Black Hawks de Chicago 76 45 22 9 250 170 99
2 Bruins de Boston 76 40 17 19 277 216 99
3 Red Wings de Détroit 76 40 21 15 246 199 95
4 Rangers de New York 76 38 22 16 246 189 92
5 Canadiens de Montréal 76 38 22 16 244 201 92
6 Maple Leafs de Toronto 76 29 34 13 222 242 71
Division Ouest[2]
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Pts
1 Blues de Saint-Louis 76 37 27 12 224 179 86
2 Penguins de Pittsburgh 76 26 38 12 182 238 64
3 North Stars du Minnesota 76 19 35 22 224 257 60
4 Seals d'Oakland 76 22 40 14 169 243 58
5 Flyers de Philadelphie 76 17 35 24 197 225 58
6 Kings de Los Angeles 76 14 52 10 168 290 38
  •      Champion de la saison régulière
  •      Qualifié pour les séries éliminatoires

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Statistiques des meilleurs pointeurs
Joueur Équipe PJ B A Pts
Bobby Orr Boston 76 33 87 120
Phil Esposito Boston 76 43 56 99
Stan Mikita Chicago 76 39 47 86
Phil Goyette Saint-Louis 72 29 49 78
Walt Tkaczuk New York 76 27 50 77
Jean Ratelle New York 75 32 42 74
Red Berenson Saint-Louis 67 33 39 72
Jean-Paul Parise Minnesota 74 24 48 72
Gordie Howe Détroit 76 31 40 71
Frank Mahovlich Détroit 74 38 32 70

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
   
E1 Chicago 4
E3 Détroit 0  
E1 Chicago 2
    E4 Boston 4  
E2 Boston 4
E4 New York 2
E1 Boston 4
    O3 Saint-Louis 0
O1 Saint-Louis 4  
O3 Minnesota 2  
O3 Saint-Louis 4
    O4 Pittsburgh 2
O2 Oakland 0
O4 Pittsburgh 4


Finale de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

Pour la troisième saison consécutive, les Blues de Saint-Louis atteignent la finale de la Coupe Stanley mais cette saison ils tombent contre les Bruins de Boston.

Ces derniers battent les Blues en quatre matchs et remportent leur première coupe en 29 ans. Bobby Orr marque le but de la victoire sur une passe de Derek Sanderson au bout de 40 secondes de prolongation. L'image de Orr volant dans les airs, les bras levés en l'air, est l'une des images les plus célèbres du hockey. En effet, Orr était marqué par Noel Picard qui a tout fait pour l'empêcher de marquer le but.

Phil Esposito des Bruins est le meilleur pointeur des séries avec 13 buts et 14 passes, suivi de Bobby Orr avec 20 points et Johnny Bucyk, autre joueur des Bruins, avec 19 points. Gerry Cheevers, gardien des Bruins, est le meilleur gardien des séries avec douze victoires. Jacques Plante des Blues a la meilleure moyenne de buts encaissés avec 1,48 but par match.

Résultats des matchs[modifier | modifier le code]

3 mai 1970 Boston 6-1
Saint-Louis


5 mai 1970 Boston 6-2
Saint-Louis


7 mai 1970 Saint-Louis 1-4
Boston


10 mai 1970 Saint-Louis 3-4
Boston


Récompenses[modifier | modifier le code]

Trophées[modifier | modifier le code]

Trophées individuels
Trophée Vainqueur Équipe
Trophée Calder Tony Esposito Black Hawks de Chicago
Trophée Art Ross Bobby Orr Bruins de Boston
Trophée Hart Bobby Orr Bruins de Boston
Trophée Conn Smythe Bobby Orr Bruins de Boston
Trophée Bill Masterton Pit Martin Black Hawks de Chicago
Trophée James Norris Bobby Orr Bruins de Boston
Trophée Lady Byng Phil Goyette Blues de Saint-Louis
Trophée Lester Patrick Eddie Shore et James Hendy
Trophée Vézina Tony Esposito Black Hawks de Chicago
Trophée plus-moins de la LNH Bobby Orr Bruins de Boston
Trophées d'équipe
Trophée Équipe
Trophée Clarence S. Campbell Blues de Saint-Louis
Trophée Prince de Galles Black Hawks de Chicago
Coupe Stanley Bruins de Boston

Équipes d'étoiles[modifier | modifier le code]

Joueurs sélectionnés
Position Première équipe Deuxième équipe
Joueur Équipe Joueur Équipe
Gardien de but Tony Esposito Black Hawks de Chicago Eddie Giacomin Rangers de New York
Défenseur Bobby Orr Bruins de Boston Carl Brewer Red Wings de Détroit
Défenseur Brad Park Rangers de New York Jacques Laperrière Canadiens de Montréal
Ailier gauche Bobby Hull Black Hawks de Chicago Frank Mahovlich Red Wings de Détroit
Centre Phil Esposito Bruins de Boston Stan Mikita Black Hawks de Chicago
Ailier droit Gordie Howe Red Wings de Détroit John McKenzie Bruins de Boston

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Game summary 05-Apr-70 Montreal Canadiens 2 @ Chicago Blackhawks 10 », sur www.flyershistory.com (consulté le 21 février 2013)
  2. a et b (en) « 1969-1970 Division Standings », sur www.nhl.com (consulté le 21 février 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]